Qu'est-ce que le harcèlement homophobe ?

Le harcèlement homophobe est un comportement persistant qui vise à humilier en raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre.
Qu'est-ce que le harcèlement homophobe ?
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2023

Le harcèlement a toujours été un défi pour la cohabitation dans les établissements d’enseignement. Car l’école est essentielle pour promouvoir une société plus égalitaire et tolérante. Par conséquent, le harcèlement homophobe représente un défi supplémentaire, en raison des nombreux épisodes de violence qui se produisent. Voyons de quoi il s’agit.

Diversité affective sexuelle, de quoi parle-t-on ?

La diversité sexuelle désigne la pluralité des pratiques et des manifestations émotionnelles, affectives et sexuelles. Que ce soit envers des personnes du même sexe, de sexe différent ou les deux. Ainsi, toutes les personnes font partie de la diversité.

Cependant, selon certains auteurs, comme Pecheny et al., toutes les diversités ne sont pas respectées, puisqu’un seul modèle d’expérience du corps, de la sexualité et de l’affectivité est légitimé et reconnu. Et cela a à voir avec le modèle cishétérosexuel. C’est-à-dire une personne intéressée ou attirée par le sexe ou le genre opposé et dont l’identité coïncide avec ses organes génitaux ou son système reproducteur.

Toutes les autres expressions ou identités de genre existantes ne sont pas considérées comme hégémoniques. C’est pourquoi, à l’occasion, elles font l’objet de moqueries, d’agressions et de violences. En ce sens, l’un des modes de manifestation de cette violence est le harcèlement homophobe.

Qu’est-ce que le harcèlement homophobe?

L’intimidation homophobe fait référence à tous les comportements qui persistent dans le temps dans le but d’humilier, de harceler ou de provoquer un sentiment d’infériorité chez une personne. Cela peut être dû à son orientation sexuelle, à son identité de genre ou à des comportements considérés comme inappropriés à leur genre, entre autres.

Même la discrimination et la violence se produisent sur une cause réelle ou apparente. Dans ce dernier cas, par exemple, la moquerie des garçons qui ont des gestes ou des attitudes plus féminines est courante.

De plus, les membres de la famille ou les enfants de couples de même sexe peuvent faire l’objet de moqueries. Ainsi, le harcèlement homophobe peut s’exprimer de différentes manières:

  • Exclusion et marginalisation.
  • Insultes et agression verbale.
  • Humiliation.
  • Agression physique.
  • Menace, chantage et manipulation.
  • Harcèlement ou abus sexuel.
  • Dommages aux biens de la victime.
Deux jeunes femmes l'une contre l'autre dans la rue.

Caractéristiques du harcèlement homophobe

L’intimidation homophobe présente certaines caractéristiques particulières. Parmi elles, nous pouvons citer les suivantes :

  • Parce que la sexualité et la diversité sont encore taboues dans de nombreux endroits, il arrive parfois que les personnes victimes de harcèlement ne le signalent pas. Il en va de même pour les autres spectateurs passifs qui, bien qu’ils ne participent pas directement, en ne signalant pas la situation, deviennent complices.
  • En milieu scolaire, dans bien des cas, l’équipe enseignante n’est pas informée ni sensibilisée aux différentes réalités que vit le collectif LGBTIQA+. Donc, lorsqu’une situation se présente, ils ne savent pas comment agir et les écoles n’ont pas non plus de protocole pour le faire.
  • La plupart des personnes sont socialisées à partir du patriarcat et de l’androcentrisme. De sorte que d’autres diversités sont rendues invisibles et sont considérées comme hors norme.
  • La population LGTBIQA+ est dans une situation de plus grande vulnérabilité lorsqu’il y a rejet par ses proches.

Comment détecter une situation de harcèlement homophobe?

Certaines des caractéristiques suivantes nous permettent de comprendre si nous sommes confrontés à une situation de harcèlement homophobe :

  • Il existe une intention délibérée de la part de l’agresseur d’humilier, de harceler ou de nuire à la victime.
  • Elle surgit dans le cadre d’une relation asymétrique ou de pouvoir. Par exemple, même s’ils sont en couple, l’une des personnes a plus de pouvoir ou est en position d’avantage.
  • La situation de harcèlement, d’agression et/ou de violence doit se produire de manière persistante et répétée dans le temps.
  • L’acte de harcèlement est dirigé contre quelqu’un. Bien qu’il puisse être perpétré par une ou plusieurs personnes.

Quelles sont les conséquences du harcèlement homophobe ?

Les conséquences du harcèlement homophobe peuvent être à la fois physiques et mentales. Mais il faut aussi considérer que, bien qu’elles affectent davantage la victime, elles ont aussi un impact sur tout l’environnement. Passons en revue les principales :

  • Le harcèlement affecte l’estime de soi.
  • Il nuit au rendement scolaire.
  • Il donne un sentiment de peur et d’insécurité.
  • Le harcèlement peut entraîner des troubles de l’humeur, tels que la dépression, l’anxiété ou des crises de panique.
  • Dans certains cas, cela peut se terminer par un suicide.

D’autre part, il est important de tenir compte du fait que non seulement la victime est touchée, mais également le reste des élèves. Car cela a un impact sur la vie scolaire. De même, la personne qui harcèle n’en profitera pas non plus.

Un jeune homme le visage dans les mains assis dans un escalier.

Peut-on parler d’homophobie ?

Le terme le plus connu pour parler de cette situation constante d’humiliation, d’agression ou de harcèlement est le harcèlement homophobe. Cependant, la vérité est que de nombreux auteurs préfèrent parler d’homonégativité. Car la phobie est un trouble, contrairement à la haine et aux préjugés, qui sont le moteur de “l’homophobie“.

Comment prévenir le harcèlement homophobe ?

La responsabilité de prévenir le harcèlement homophobe est collective. De plus, puisque dans la plupart des cas, cela se produit en milieu scolaire, il est important que tous les acteurs soient impliqués. De cette manière, ce phénomène de violence qui affecte la cohabitation scolaire pourra être stoppé.

Il faut non seulement prêter attention à des mesures d’action précises. Mais aussi prévenir en sensibilisant et en formant l’ensemble de la communauté éducative, y compris les familles. En ce sens, il faut tenir compte du fait que bon nombre de ces comportements sont appris à la maison. D’autre part, il convient également de promouvoir des personnes du collectif LGBTIQA+ comme références.

Enfin, il est nécessaire de permettre des espaces de dialogue avec l’élève afin qu’il puisse se sentir en confiance pour demander de l’aide. Les enseignants devraient finalement être formés pour détecter les cas potentiels de harcèlement et comprendre comment agir. Choisir de ne rien faire, c’est affirmer clairement que face à la violence, il n’y a pas de sanction.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment parler de harcèlement sexuel aux adolescents ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment parler de harcèlement sexuel aux adolescents ?

Parler de harcèlement sexuel avec vos adolescents les empêchera de devenir des victimes ou des agresseurs. Découvrez comment faire.



  • Diversidad sexual y derechos humanos: sexualidades libres de violencia y discriminación; dirigido por Javier Alejandro Bujan. – 1a ed . – Ciudad Autónoma de Buenos Aires: Instituto Nacional contra la Discriminación, la Xenofobia y el Racismo – INADI, 2016.
  • Pichardo Galán, J. I. (2009). Entender la diversidad familiar: Relaciones homosexuales y nuevos modelos de familia. Barcelona: Bellaterra.
  • Pecheny, Mario. (2013). Desigualdades estructurales, salud de jóvenes LGBT y lagunas de conocimiento: ¿qué sabemos y qué preguntamos?. Temas en Psicologia, 21(3), 961-972. https://dx.doi.org/10.9788/TP2013.3-EE10ESP

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.