Quels avantages la loi de l'effort maximum a-t-elle sur les enfants ?

Quand les petits commencent à dominer leurs premiers pas, leur envie d'explorer l'environnement les pousse à se prouver à eux-mêmes qu'ils sont capables de faire de grandes choses.
Quels avantages la loi de l'effort maximum a-t-elle sur les enfants ?

Dernière mise à jour : 12 janvier, 2023

Au fur et à mesure que les enfants cessent d’être des bébés sans défense et commencent à acquérir plus de capacités cognitives et motrices, il est courant d’observer qu’ils aiment porter des objets lourds ou plus grands qu’eux. Ce comportement typique est connu sous le nom de loi de l’effort maximum et, selon Montessori, il s’agit d’une étape naturelle du développement psychomoteur des enfants.

Plus les tout petits grandissent et franchissent chaque jour de nouvelles étapes dans leur développement, plus ils ressentent le besoin d’affronter de nouveaux objectifs et ainsi de continuer à apprendre. C’est pourquoi, après avoir maîtrisé leurs premiers pas, les enfants ont envie de soulever beaucoup de choses, qui sont même parfois plus grandes qu’eux. C’est une chose qu’ils font comme un moyen de s’améliorer davantage chaque jour.

Qu’est-ce que la loi de l’effort maximum ?

Maria Montessori était une éducatrice et médecin italienne qui a consacré la majeure partie de sa carrière à la pédagogie des enfants et à l’étude du développement physique et émotionnel de ces derniers. Et, grâce à ses sages leçons, des millions de parents à travers le monde ont eu l’opportunité d’offrir à leurs petits une meilleure éducation.

maman et fils jouent
Pendant la loi de l’effort maximum, il est courant que les enfants refusent de l’aide et veuillent faire les choses par eux-mêmes.

Dans son observation du comportement des enfants, Montessori est arrivée à la conclusion que, dès l’âge d’un an et demi, les enfants acquièrent une grande motricité et une grande agilité. Chose rendue possible grâce à la force et à la coordination qu’ils gagnent au fil des mois. À la suite de ces exploits, les enfants se sentent forts et leur premier réflexe est de faire le maximum d’efforts sans aide.

L’enfant ne suit pas la loi du moindre effort, mais une loi contraire. En effet, il applique une énorme quantité d’énergie à un travail sans but et utilise non seulement la force motrice, mais aussi une énergie intense dans l’exécution exacte de chaque détail.

~ María Montessori ~

Quels sont les avantages obtenus par la loi de l’effort ?

À ce stade de l’enfance, les enfants testent leur force, leur équilibre et leur détermination pour se prouver qu’ils sont capables de faire des choses qui semblaient auparavant impossibles. Et cela leur permet de continuer à pratiquer leurs premiers pas et à développer leur estime de soi et leur confiance. En raison de ce qui précède, lorsqu’on laisse les enfants explorer librement, leur concept de soi et leur développement moteur sont encouragés.

Les enfants jouent à un jeu populaire dans le parc
Au fil des mois, les enfants acquièrent et perfectionnent de nouvelles habiletés psychomotrices qui leur permettent d’avoir plus d’autonomie.

Par conséquent, lorsque les parents voient leurs enfants entrer dans cette phase de force et de curiosité, ils doivent leur permettre d’expérimenter et ne pas interrompre leur croissance personnelle (tant qu’ils n’essaient pas de soulever quelque chose de trop lourd qui pourrait leur faire mal).

Pour y parvenir, il est nécessaire de fournir aux enfants un espace sûr où ils peuvent s’aventurer à l’extérieur sans mettre en danger leur bien-être. Gardez donc les objets dangereux comme les sources de feu, les meubles en verre ou les objets décoratifs hors de leur chemin. De cette façon, vous pouvez vous sentir complètement sûr que vos enfants jouent et renforcent leurs capacités motrices.

Il est important de rappeler que, selon Montessori, contrôler les erreurs de façon excessive dans l’éducation des enfants peut avoir des conséquences négatives. Car si les enfants sont constamment corrigés et ne sont pas autorisés à explorer le monde par eux-mêmes, cela crée une dépendance vis-à-vis des adultes qui les empêche d’atteindre leur développement optimal.

Comment encourager l’étape de la loi de l’effort maximum ?

L’une des meilleures attitudes que nous, parents, puissions adopter lorsque nos enfants sont confrontés à l’étape de la loi de l’effort maximum, est de ne pas interférer avec le développement inné de leurs capacités. Néanmoins, nous devons toujours veiller à ce qu’ils ne se fassent pas mal dans leur processus d’exploration, bien entendu, en leur donnant la confiance et la sécurité qu’ils sont capables d’acquérir plus d’autonomie.

Voici quelques façons d’encourager vos enfants.

1. Motivez-les à atteindre de nouveaux objectifs

Lorsque les parents encouragent les tout-petits à atteindre de nouveaux jalons, la motivation innée qui les traverse les encourage à donner le meilleur d’eux-mêmes. Et cela peut signifier soulever des objets lourds ou les pousser/déplacer d’un endroit à un autre.

Ainsi, au moment d’aller au supermarché, vous pouvez leur demander de porter un petit sac et, une fois rentré chez vous, leur permettre de vous aider à déballer une partie des achats. Cela leur permettra de se sentir utiles et aussi d’acquérir de nouveaux apprentissages pour toujours s’améliorer et aider les autres.

2. Apprenez-leur les gestes du quotidien

Qu’il s’agisse d’apprendre à ranger la vaisselle ou d’arroser les plantes avec un petit arrosoir, de nombreuses actions quotidiennes peuvent aider les enfants à éveiller leur intérêt et à développer l’estime de soi.

Par exemple, mettre un panier de jeu d’une taille qu’ils puissent faire glisser et déplacer par eux-mêmes, jouer avec un animal en peluche ou un gros ballon ou leur apprendre à mettre les vêtements sales dans la machine à laver ou dans un panier à linge.

3. Utilisez des jeux et des dynamiques variées

Lorsque vous remarquez que votre tout-petit est à ce stade où il ne veut pas recevoir d’aide des autres et teste sa force tous les jours, aidez-le à maîtriser ses compétences à travers des jeux et des dynamiques qui lui permettent de se déplacer librement et de transporter des objets d’un lieu à un autre.

De cette façon, nous favorisons non seulement leur développement moteur mais nous passons également du temps de qualité avec les enfants. Un élément clé de tout attachement parental positif et sécure qui permet aux tout-petits de se sentir motivés et confiants pour atteindre de nouveaux objectifs.

La loi de l’effort maximum est une étape clé

Maintenant que vous en savez plus sur la loi de l’effort maximum exposée par María Montessori, vous comprenez peut-être davantage le comportement de vos tout-petits et la façon dont ils acquièrent progressivement plus d’autonomie, de liberté et de force dans leur corps.

Essayez donc de motiver vos enfants et donnez-leur l’amour et la sécurité émotionnelle pour qu’ils osent explorer de nouvelles compétences sans se blesser. De cette façon, les enfants pourront évoluer à leur propre rythme et ne deviendront pas dépendants de l’extrême attention des autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 idées pour promouvoir la responsabilité chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 idées pour promouvoir la responsabilité chez les enfants

La responsabilité est une valeur essentielle pour vivre une vie heureuse. Il est important de renforcer cette capacité dès le plus jeune âge.



  • Blandón Martínez, E., & Lanzas Sánchez, R. I. (2015). Estimulación oportuna y adecuada para potenciar el desarrollo motriz de los niños y niñas de 9 a 12 meses en la etapa lactantes, del Centro de Desarrollo Infantil “Mildred Abaunza” de la ciudad de Managua, durante el I Semestre del año 2015 (Doctoral dissertation, Universidad Nacional Autónoma de Nicaragua, Managua). Recuperado de: https://repositorio.unan.edu.ni/3263/
  • González-Pienda, J. A. (2007). Los retos de la familia hoy ante la educación de sus hijos: a educar también se aprende. Recuperado de: https://ruc.udc.es/dspace/bitstream/handle/2183/7080/RGP_15-13_Cong.pdf
  • Lillard, A. S. (2012). Preschool children’s development in classic Montessori, supplemented Montessori, and conventional programs. Journal of School Psychology. Recuperado de:  https://doi.org/10.1016/j.jsp.2012.01.001
  • Orozco Ocaña, C. P. Albán Tarambis, J. P. Vela Rojas, K. M. (2021). El método Montessori en el desarrollo integral de los niños/as de 4 a 5 años. Recuperado de: http://www.dspace.uce.edu.ec/handle/25000/23725

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.