Que sont les crampes d'implantation?

Les crampes d'implantation sont des désagréments typiques des premiers jours de grossesse. Découvrez pourquoi elles se produisent et comment les identifier.
Que sont les crampes d'implantation?

Dernière mise à jour : 24 juin, 2022

Les premières semaines de grossesse s’accompagnent généralement de quelques symptômes un peu étranges, comme des crampes d’implantation. Ces gênes abdominales sont perçues comme de légers élancements dans le bas-ventre, qui ressemblent à des crampes menstruelles. Mais si elles coïncident avec un retard, elles peuvent laisser penser à une grossesse.

Bien que ces crampes soient courantes, toutes les femmes n’en sont pas atteintes. Par conséquent, nous allons vous dire à quoi vous attendre et comment les identifier si vous voulez un bébé. Restez avec nous !

Que sont les crampes d’implantation?

Les crampes d’implantation, également appelées coliques d’implantation embryonnaire, sont des douleurs lancinantes d’intensité légère à modérée qui apparaissent dans le bas-ventre. Elles surviennent à la suite de l’adhérence de l’ovule fécondé à l’endomètre, la couche la plus superficielle de la cavité utérine, quelques jours après la conception.

Une fois dans l’épaisseur de l’endomètre, l’embryon est alimenté en oxygène et en nutriments présents dans le sang maternel et cela favorise son développement et sa survie.

Au cours du processus d’implantation, la future mère peut ressentir une certaine gêne due à la rupture des vaisseaux sanguins et à la formation de nouveaux. Ainsi, les crampes d’implantation s’accompagnent généralement d’une légère perte de sang, appelée saignement d’implantation, qui dure entre 2 et 5 jours. Ce saignement diffère de la menstruation car il est peu fréquent et rouge foncé ou brun.

La gastruration se produit vers la semaine 4
Après avoir été implanté dans l’endomètre utérin, l’embryon au stade de blastocyste commence à modifier sa structure pour donner naissance au placenta et à l’organisme du futur bébé.

Quand apparaissent les crampes d’implantation ?

Le moment d’apparition des crampes d’implantation varie d’une femme à l’autre car il dépend de la régularité du cycle menstruel.

De manière générale, si une femme a un cycle menstruel régulier de 28 jours, l’ovule peut prendre 6 à 10 jours pour s’implanter après la fécondation. C’est-à-dire entre 10 et 14 jours après l’ovulation.

La période habituelle de présentation des crampes coïncide généralement avec la date prévue des menstruations : il est donc courant que l’on confonde les deux phénomènes. En fait, de nombreuses femmes ne se rendent pas compte qu’elles sont enceintes et supposent qu’elles ont leurs règles, alors qu’elles ont eu des saignements d’implantation !

Caractéristiques des crampes d’implantation

Les crampes d’implantation sont perçues de différentes manières. On les ressent généralement comme un léger inconfort ou une douleur lancinante dans le bas-ventre. Elles ressemblent aux crampes menstruelles mais ne sont pas aussi intenses que ces dernières.

D’autres femmes rapportent les avoir ressenties comme un coup sec dans le ventre, accompagné de picotements. Ces crampes peuvent apparaître pendant un instant ou par intermittence pendant un jour ou deux.

De même, les crampes d’implantation peuvent s’accompagner d’autres symptômes typiques du début de grossesse :

  • Légère douleur dans le bas du dos.
  • Saignement d’implantation.
  • Sensibilité et douleur dans les seins.
  • Nausées et vomissements.
  • Sensation de plénitude dans l’abdomen.
  • Fatigue.
  • Somnolence.
  • Rejet de certaines odeurs ou aliments.

Les crampes d’implantation sont-elles courantes ?

Comme nous l’avons vu, toutes les femmes ne ressentent pas la gêne de l’implantation et, en fait, pour beaucoup, celle-ci passe complètement inaperçue. Par conséquent, il n’est pas possible d’estimer une fréquence et on ne considère pas les crampes comme un signe cardinal de grossesse.

Si vous voulez avoir un bébé et que vous remarquez ces gênes, faites un test de grossesse pour détecter la présence de gonadotrophine chorionique humaine (hCG) dans le sang ou les urines. Bien sûr, vous devez le faire quelques jours après l’absence de la règle, afin que sa concentration augmente considérablement et puisse être détectée avec ces tests.

femme douleur abdominale basse utérus ovaire tube attachement implantation grossesse avortement fausse couche
Les douleurs d’implantation se manifestent dans la partie inférieure du ventre et peuvent parfois ressembler à un inconfort menstruel commun, bien que plus léger.

Est-il nécessaire de prendre des médicaments pour traiter les crampes ?

Les crampes d’implantation ne deviennent pas fortes au point de nécessiter des médicaments. Parfois, il suffit de se reposer ou de mettre un peu de chaleur sur le ventre pour qu’elles disparaissent.

Vous ne devriez pas vous en soucier car elles indiquent que tout se passe comme prévu dans cette première étape de la grossesse. L’utérus se prépare à former le placenta et ainsi nourrir et maintenir le bébé en vie.

Il faut savoir qu’il est normal de ressentir de légers élancements ou crampes dans l’utérus et dans le bassin tout au long de la grossesse car ils réagissent aux changements physiologiques générés dans ces tissus. Mais assurez-vous qu’ils soient temporaires et de faible intensité.

Si, au contraire, ils persistent plus de 2 jours ou s’accompagnent de fièvre ou de saignements intenses, demandez une évaluation médicale dans les plus brefs délais.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mes règles ont du retard : suis-je enceinte ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mes règles ont du retard : suis-je enceinte ?

Vos règles ont du retard? Vous craigniez d'être enceinte? En dehors de la grossesse, découvrez d'autres causes éventuelles à ce retard...



  • American pregnancy association (2022). ¿Qué Es El Sangrado De Implantación? Recuperado de: https://americanpregnancy.org/es/pregnancy-symptoms-es/what-is-implantation-bleeding/
  • Gutiérrez, R. et al (2019) Implantación embrionaria. Algunos aspectos moleculares en la receptividad endometrial. Revisión Bibliográfica. Multimed vol.23 no.1 Granma ene.-feb. 2019. Recuperado de: http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1028-48182019000100167#:~:text=La%20implantaci%C3%B3n%20embrionaria%20es%20un,y%20posterior%20invasi%C3%B3n%20del%20blastocisto.
  • Serna N. (2012). Biología del desarrollo. Cuaderno de trabajo. Capítulo 9: Implantación. McGraw-Hill 2012; ISBN: 978-607-15-0657-3