Taux d'hCG pendant la grossesse : comment les interpréter ?

Les niveaux d'hCG pendant la grossesse peuvent être modifiés pour différentes raisons. Parmi celles-ci, des menaces de fausse couches ou de grossesses extra-utérines. Apprenez-en plus dans cet article.
Taux d'hCG pendant la grossesse : comment les interpréter ?

Dernière mise à jour : 20 juin, 2022

Pendant la grossesse, les niveaux de l’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG) ont tendance à augmenter fortement, en particulier au cours du premier trimestre. C’est parce que cette substance est responsable de “l’exécution du relais” dans divers processus et changements gestationnels qui se produisent dans le corps de la mère.

L’hCG est un paramètre utile à la fois pour confirmer la grossesse et pour détecter d’éventuelles altérations, tant maternelles que fœtales. Pour cette raison, nous allons vous expliquer aujourd’hui comment interpréter les résultats obtenus lors des tests sanguins afin que vous puissiez vous orienter avant le rendez-vous avec votre médecin.

Qu’est-ce que l’hCG ?

Commençons par décrire la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), également connue sous le nom d’hormone de grossesse. Cette substance est sécrétée par les cellules trophoblastiques embryonnaires, qui donneront naissance au placenta. Par conséquent, ce phénomène se produit lorsque la femme est enceinte.

Au cours des premiers jours de la grossesse, l’hCG augmente rapidement et continue d’augmenter régulièrement jusqu’à la fin du premier trimestre. A partir de là, elle tend à diminuer et se stabilise.

L’HCG contribue au maintien de la grossesse. Parmi ses fonctions, elle stimule la production d’autres hormones clés, telles que la progestérone et les œstrogènes. De plus, elle favorise la nutrition du tissu utérin et participe à différents processus de croissance et de multiplication des cellules du futur bébé.

L’hormone qui confirme la grossesse

Sa spécificité pour la grossesse et sa détection rapide dans le sang et les urines font de l’hCG un excellent marqueur de grossesse et, par conséquent, plusieurs tests l’impliquant ont été développés :

  • HCG qualitative, qui détecte si cette hormone est présente dans le sang.
  • HCG quantitatif (ou bêta-hCG), qui mesure la quantité d’hormone présente dans le sang et permet de comparer les valeurs avec celles des jours précédents ou suivants.

En plus des résultats de laboratoire, il existe des tests de grossesse à usage domestique pour détecter cette hormone dans l’urine. Bien sûr, ils doivent être effectués entre 10 et 14 jours après le moment de la conception. Car ils nécessitent une certaine concentration d’hCG dans le sang pour pouvoir la détecter.

Test de grossesse sur un calendrier.

Valeurs normales d’hCG pendant la grossesse

Lorsque le médecin prescrit un test hCG quantitatif, il le fait pour évaluer la quantité d’hormones dans le sang à diverses fins et pour détecter les conditions suivantes :

  1. Grossesse actuelle et estimation de la semaine de gestation.
  2. Problèmes gestationnels précoces, tels qu’une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.
  3. Tumeurs des cellules germinales, telles qu’une môle hydatiforme.
  4. Risque de syndrome de Down. Les valeurs d’hCG sont également prises en compte pour évaluer d’éventuelles anomalies congénitales fœtales en triple dépistage. Ce test est effectué entre la 15e et la 20e semaine de grossesse chez la plupart des femmes enceintes.

Selon l’American Pregnancy Association, les valeurs d’hCG pendant la grossesse suivent une tendance à partir de la date des dernières règles. Celles-ci sont mesurées en milli-unités internationales par millilitre de sang (mUI/ml) et sont les suivantes :

  • 3 semaines : 5 – 50 mUI/ml.
  • 4 semaines : 5 – 426 mUI/ml.
  • 5 semaines : 18 – 7 340 mUI/ml.
  • 6 semaines : 1 080 – 56 500 mUI/ml.
  • 7 – 8 semaines : 7 650 – 229 000 mUI/ml.
  • 9 – 12 semaines : 25 700 – 288 000 mUI/ml.
  • 13 – 16 semaines : 13 300 – 254 000 mUI/ml.
  • 17 – 24 semaines : 4 060 – 165 400 mUI/ml.
  • 25 – 40 semaines : 3 640 – 117 000 mUI/ml.
  • Femmes non enceintes : <5,0 mUI/ml.
  • Femmes ménopausées : <9,5 mUI/ml.

Ainsi, si le taux d’hCG est inférieur à 5 mUI/ml, la femme n’est pas enceinte. Mais audessus de 25 mUI/ml, la valeur du test est considérée comme positive pour la grossesse.

Comment interpréter les taux d’hCG pendant la grossesse ?

Les niveaux d’hCG augmentent de façon exponentielle lorsque l’ovule fécondé s’implante dans la muqueuse utérine. Ce qui se produit environ 10 jours après la conception. Dès lors, de jour en jour, la concentration dans le sang augmente tout au long du premier trimestre.

Les niveaux d’hCG augmentent rapidement les 12 à 16 premières semaines de grossesse, culminant vers 14 semaines de grossesse.

Lorsque le médecin indique une série d’analyses d’hCG, c’est-à-dire 2 tests quantitatifs séparés par une période de 48 à 72 heures, il le fait pour confirmer que la grossesse suit le cours prévu. Dans le cas où les résultats ne seraient pas ceux attendus, un autre type d’étude diagnostique sera réalisé.

L’hCG comme indicateur de problèmes de grossesse

En évaluant la tendance de l’hCG dans le sang maternel, d’éventuelles altérations peuvent être détectées au cours du premier trimestre de la grossesse. Ces conditions varient selon que les valeurs hormonales sont inférieures ou supérieures à ce qui est attendu pour la semaine post-conceptionnelle.

première consultation gynécologue obstétricien femme enceinte

En dessous des valeurs normales

Lorsque les niveaux d’hCG sont plus bas que prévu lors du premier test, votre médecin vous prescrira probablement un deuxième test pour confirmer. S’ils restent effectivement ainsi, une situation de risque de menace de fausse couche est envisageable. En plus de ce diagnostic, ils peuvent être un indicateur d’un avortement incomplet ou d’une grossesse extra-utérine.

Au-dessus des valeurs normales

À l’inverse, lorsque les taux d’hCG sont plus élevés que prévu, cela peut indiquer une grossesse gémellaire ou multiple. Suggérez également certaines conditions pathologiques, telles qu’une môle hydatiforme, un choriocarcinome ou d’autres types de cancer.

À propos de l’hCG pendant la grossesse, nous pouvons dire…

L’analyse des valeurs d’hCG pendant la grossesse est la tâche du spécialiste. Cependant, il est utile de savoir ce que signifient leurs résultats lors de la réalisation des études de détermination.

Comme nous le suggérons toujours, la meilleure façon de prendre soin de votre bébé en cours de route est de suivre à la lettre les instructions de votre gynécologue et d’assister aux bilans de santé pour discuter de cela et d’autres aspects.

Cela pourrait vous intéresser ...
À quoi ressemblent les pertes vaginales pendant les premiers jours de grossesse ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
À quoi ressemblent les pertes vaginales pendant les premiers jours de grossesse ?

Découvrez à quoi ressemblent les pertes vaginales lors des premiers jours de grossesse : ces changements peuvent vous alerter sur votre état.