Que faire si mon bébé se réveille la nuit ?

· 24 octobre 2017

« Mon bébé se réveille la nuit. » Il s’agit d’une plainte quotidienne des nouvelles mamans, mais pas seulement. En effet, le sommeil ou l’insomnie du bébé finit par affecter toute la famille. Si l’arrivée d’un nouveau membre au sein du foyer entraîne toujours de grands changements, elle représente aussi un défi pour ses parents.

N’importe quel nourrisson, bébé ou enfant se réveille la nuit pour une envie d’aller aux toilettes. Et nous allons éclaircir les doutes des mamans : c’est normal. Le problème est qu’après s’être réveillé, le bébé a du mal à retrouver le sommeil.

Il arrive également qu’un enfant se réveille à chaque fois qu’il change de cycle de sommeil. Or on change de cycle de sommeil entre cinq et sept fois par nuit. Ce qui complique un peu les choses pour certains enfants.

Que faire quand son bébé se réveille la nuit ? Ouvrez grand vos oreilles : dans cet article, nous avons des solutions à vous proposer. Et vous verrez que c’était plus facile que vous ne le pensiez.

« Ceux qui prétendent dormir comme un bébé… n’en ont certainement jamais eu. »

Anonyme

Quand votre bébé se réveille la nuit : quelques astuces

Maman contrariée avec son bébé dans ses bras qui se réveille la nuit

Votre enfant se réveille la nuit. Vous vérifiez sa couche et sa température corporelle. Bien sûr, vous lui donnez le sein. Peut-être que vous lui chantez une berceuse. Bref, vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour qu’il se rendorme. Mais rien n’y fait. Vous êtes frustrée, parce que vous ne comprenez pas ce que vous avez oublié. Vous allez même jusqu’à vous traiter de mauvaise mère.

Mais vous vous trompez. Dans la plupart des cas, s’il a un regain d’énergie et s’il refuse de se rendormir, c’est parce qu’il s’étonne de ne pas retrouver exactement la même ambiance en se réveillant qu’en s’endormant. Entre le moment où il ferme les yeux le soir et celui où il les ouvre dans la nuit, certaines choses peuvent changer.

Par exemple, si l’enfant s’est endormi pendant la tétée, il voudra téter en se réveillant. Si la lumière était allumée et qu’elle ne l’est plus quand il se réveille la nuit, ça va lui faire peur. Ce sont des petits détails qui font la différence.

Il existe des astuces qu’on peut appliquer au moment où le bébé se réveille la nuit et qu’il n’arrive pas à se rendormir. Gardez bien en tête que la condition la plus importante au sommeil du bébé, c’est la sensation de sécurité.

Occupez-vous de lui et offrez-lui tout votre amour. Le regarder, le prendre dans vos bras et l’embrasser dans la journée est également important. De même, lui chanter une berceuse ou lui raconter une histoire en établissant un contact visuel au moment de le coucher l’aidera à développer des habitudes de sommeil.

Comment mettre en place une routine de sommeil ?

Maman endormie avec un livre sur le berceau de son bébé éveillé

Votre bébé se réveille la nuit et vous n’avez toujours pas de routine de sommeil ? Si vous n’avez jamais essayé, c’est le moment ou jamais. Pour commencer, c’est une bonne idée de donner à votre enfant un objet de réconfort ou de transition. Un ours en peluche ou une couverture qui le réconforte et qui lui donne l’impression d’être en sécurité, même sans maman.

Le deuxième conseil que l’on puisse vous donner, aux parents comme aux enfants, c’est d’associer le sommeil avec le plaisir. Dormir n’est pas une punition. Le sommeil fait partie de notre routine quotidienne et de nos habitudes. Pour cela, on peut utiliser des éléments que l’enfant associe au temps de repos.

Mettez en place un véritable rituel de coucher. Le plus efficace et le plus banal, c’est un bain, une histoire et dodo. Aussi bête que cela puisse paraître, ce rituel aide l’enfant à se sentir en sécurité. Et c’est le plus important pour trouver le sommeil. De plus, c’est un moyen de renforcer le lien entre les adultes et les petits.

Dans l’hypothèse où l’enfant mettrait du temps à s’endormir, restez près de lui et parlez-lui d’une voix douce pour qu’il s’apaise. Il est important de parvenir à le calmer sans le sortir du lit. Le message doit être celui-ci : « Tu peux compter sur maman, mais tu dois dormir tout seul. »

N’oubliez pas que les pleurs n’expriment pas toujours un besoin émotionnel ou affectif. Les petits pleurent aussi quand ils sont mal à l’aise. Peut-être qu’il a mal quelque part ou qu’il a des coliques. Ecoutez votre instinct de maman. Vous pouvez lui faire confiance.

« Il n’existe pas de bébé si mignon que sa mère ne veuille pas le voir dormir. »

Anonyme