Quand commencer la gymnastique prénatale ?

La gymnastique prénatale apporte une série d'avantages au processus de grossesse. Cependant, il y a un juste moment pour commencer à la pratiquer. Apprenez-en plus ici.
Quand commencer la gymnastique prénatale ?

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2021

La gymnastique prénatale est l’une des principales activités de préparation à la naissance du bébé. Si vous en êtes à votre deuxième ou troisième grossesse ou si vous êtes une femme qui aimez le sport, vous savez de quoi nous parlons.

En revanche, s’il s’agit de votre première grossesse, les doutes et les questions ne tarderont pas à apparaître. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous apprendre à quel moment et pourquoi vous devriez commencer à pratiquer la gymnastique. Vous êtes prête ?

Qu’est-ce que la gymnastique prénatale ?

De manière générale, la gymnastique prénatale consiste en une série d’exercices et de techniques visant à améliorer l’état psychophysique des femmes enceintes.

Au sein de la gymnastique prénatale, on distingue les exercices de respiration, de relaxation et de renforcement musculaire.

L’objectif principal de cette activité est de vous préparer à vivre une naissance moins traumatisante que d’habitude. N’oubliez pas que, pendant le processus d’accouchement, votre corps perçoit des niveaux élevés de stress ainsi qu’une grande agression sur vos structures physiques.

La gymnastique contribue également à la santé de la femme pendant la grossesse puisque rester active favorise la qualité de vie du bébé et de sa maman.

gymnastique prénatale

Moment idéal pour commencer la gymnastique prénatale

Le moment idéal pour commencer la gymnastique prénatale est relatif puisqu’il dépend de la femme et de l’activité. Tout d’abord, il faut prendre en compte une série d’aspects qui déterminent le début et le volume de la formation.

Recommandation médicale

Le premier aspect – et le plus important – avant de commencer la gymnastique prénatale est de consulter votre médecin. Plutôt que vous recommander une date de début, l’obstétricien doit se charger de vous donner son approbation pour le faire. Sans son autorisation, il vaut mieux s’abstenir de réaliser cette gymnastique et chercher d’autres alternatives à l’activité physique.

En revanche, il est fort probable qu’un professionnel dans ce domaine vous indique un délai estimé avant de commencer. Généralement, les médecins recommandent de faire de l’exercice régulièrement après le premier trimestre ou le premier mois de la grossesse. Cette recommandation se base sur le risque d’avortement qui existe en début de grossesse.

Selon une publication dans la revue Notes on Physical Education and Sports, l’augmentation de la température maternelle au cours du premier trimestre pourrait causer des problèmes de développement embryonnaire. Par conséquent, ces experts recommandent de réaliser l’exercice programmé au-delà du premier trimestre de grossesse.

Néanmoins, l’activité physique modérée n’est interdite ou limitée à aucun moment pendant la grossesse.

Habitudes physiques avant la grossesse

Si vous avez fait de l’exercice régulièrement avant la grossesse, vous êtes en bonne forme physique. Cela signifie que vous pouvez probablement commencer la gymnastique prénatale avec moins de difficultés.

Cependant, il convient de rappeler que l’exercice pendant la grossesse est soumis à diverses modifications préventives, même chez les femmes entraînées.

Si l’on prend une personne qui a perdu sa condition physique, les conditions d’exercice changent radicalement. En général, il est nécessaire de commencer le processus d’adaptation avant de commencer la gymnastique en soi.

Commencer tout doucement

L’une des adaptations les plus importantes de l’exercice est l’intensité, qui est particulièrement importante pendant la grossesse. Il est conseillé, à ce stade, de commencer entre des niveaux bas et modérés et de se tenir à ce dernier en permanence.

Bien entendu, au cours du premier trimestre, l’activité doit être réalisée avec plus de soin. Par ailleurs, il est important d’adapter la gymnastique à la prise de poids et aux maux de chaque femme.

Quelles activités retrouve-t-on dans la gymnastique prénatale ?

Fondamentalement, la gymnastique prénatale consiste en une série d’exercices axés sur la gestion de la respiration et le contrôle postural. Vous y trouverez des mouvements basés sur le yoga et le Pilates.

En ce qui concerne les premiers mois, nous vous conseillons de commencer par des promenades de faible intensité et par des itinéraires courts. Cela vous permettra de vous ajuster plus facilement.

Si vous en avez la possibilité, cherchez des activités nautiques à faire, mais uniquement dans un environnement sûr et sous la responsabilité d’un professionnel dans ce domaine.

Femme enceinte pratiquant la natation.

Initiez-vous à la gymnastique prénatale

Commencer à faire de l’exercice pour préparer l’accouchement dépend uniquement et exclusivement de vous. Par conséquent, le choix est lié à votre condition physique et physiologique.

Bien sûr, les recommandations du premier trimestre ne doivent pas être négligées ; néanmoins, avec la permission de votre obstétricien, vous aurez le droit de commencer.

En conclusion, le début de l’exercice programmé sera personnel, tout comme la routine des cours de gymnastique. N’oubliez pas que chaque femme et chaque grossesse ont leurs particularités et doivent être prises en compte.

Cela pourrait vous intéresser ...
La préparation à l’accouchement : tout ce que vous devez savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La préparation à l’accouchement : tout ce que vous devez savoir

La préparation à l'accouchement concerne toute femme enceinte et prête à donner la vie. Comment se préparer physiquement et mentalement à la naissa...