Pourquoi n'ai-je pas mes règles ?

20 août, 2020
Face à ce doute, nous vous recommandons de consulter un spécialiste car seul un médecin pourra vous donner un diagnostic précis, basé sur une évaluation physique et, si nécessaire, vous faire passer d'autres tests.

Le retard ou l’absence des règles sont une cause fréquente de préoccupation pour les femmes. Leurs causes sont diverses mais bien souvent bénignes. Il convient malgré tout de savoir quelles peuvent en être les raisons.

Lorsque la maternité ne fait pas partie des plans de la femme et que celle-ci est sexuellement active, il est normal d’avoir “peur” face à l’absence de règles. Cependant, il y a de nombreux facteurs qui peuvent avoir une incidence sur l’organisme et produire cette altération. La plus connue n’est autre que le stress.

Nous allons ici vous parler de certains des motifs les plus connus qui expliquent une absence de règles. Il faut ici signaler que, si vous considérez que l’une de ces raisons peut correspondre à votre situation, le plus recommandé est de consulter votre médecin.

Motifs expliquant pourquoi on n’a pas ses règles

1. Le stress

Le stress peut finir par provoquer un tel mal-être que l’organisme le somatise de différentes façons. Diverses altérations se produisent alors, comme l’absence de règles.

Il faut se rappeler que le stress peut réussir à modifier le fonctionnement normal de l’hypothalamus, cette partie du cerveau qui contrôle la glande pituitaire. Cette dernière est chargée de libérer deux hormones très importantes dans le cycle menstruel : l’œstrogène et la progestérone.

Une femme inquiète.

2. Médicaments

L’absence ou l’irrégularité de la période menstruelle peut faire partie des effets secondaires de la consommation de certains médicaments. En réalité, les médicaments psychiatriques, comme les antidépresseurs et certains pour le traitement du cancer peuvent provoquer des retards ou une absence de règles.

Les contraceptifs hormonaux peuvent aussi provoquer une absence de menstruations : il est donc nécessaire de consulter le gynécologue pour évaluer si la femme prend le traitement adéquat.

Les contraceptifs non hormonaux n’ont pas d’incidence sur la menstruation, contrairement aux méthodes hormonales.

3. Augmentation de l’activité physique

Si la femme augmente son activité physique de façon disproportionnée et exagérée, il est possible que le cycle menstruel en soit altéré et, par conséquent, que les règles arrivent en retard. Par ailleurs, la réalisation d’exercice physique intensif peut même causer une absence de menstruations.

4. Poids peu ou pas sain

Les femmes qui sont en dessous de leur poids normal et celles qui sont en surpoids peuvent connaître des altérations dans leurs menstruations. De fait, un poids peu ou pas sain peut pousser votre organisme à produire trop d’androgènes, entre autres hormones. Ceci conduit à une altération de l’ovulation et affecte donc les règles.

Si vous n’avez pas un poids sain et s’il vous est arrivé de ne pas avoir vos règles, vous devez consulter votre gynécologue ou votre médecin. Par ailleurs, un nutritionniste peut aussi vous aider à réajuster vos habitudes alimentaires pour que vous soyez de nouveau en bonne santé.

5. Problèmes au niveau des ovaires

Si vous n’avez pas vos règles régulièrement, il se peut que vous souffriez d’une pathologie gynécologique, comme le syndrome des ovaires polykystiques. Il est causé par un déséquilibre hormonal qui peut déboucher sur la perte de la menstruation. Ce déséquilibre se caractérise par la présence de multiples kystes et un taux anormalement élevé d’androgènes.

Il peut s’accompagner d’autres symptômes, comme le duvet qui pousse de façon inhabituelle, des crises d’acné, une prise de poids et du diabète. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un médecin.

6. Mauvaise alimentation

Même s’il s’agit d’un facteur que l’on ignore trop fréquemment, les régimes trop stricts ou faibles en graisse peuvent causer des altérations dans le cycle menstruel.

De fait, le régime influe sur la production d’hormones par les ovaires. Ceci confirme que le corps de la femme a besoin d’une ingestion correcte de graisse pour bien fonctionner. Gardez bien à l’esprit que les régimes trop sévères, et même ceux qui éliminent complètement la graisse, peuvent avoir des effets néfastes sur l’organisme.

7. Problèmes de thyroïde

Les problèmes de thyroïde peuvent aussi provoquer un retard des règles. La glande située au niveau du cou est liée à la majorité des systèmes de votre corps. L’hypothyroïdie affecte donc directement le cycle menstruel et entraîne des retards de règles.

Autres causes très connues de l’absence ou du retard des règles

Grossesse

La grossesse est la cause la plus commune. Cette période correspond à l’interruption du cycle d’ovulation et, par conséquent, de la menstruation. En fait, même si, dans certains cas, l’absence de règles n’est pas nécessairement synonyme de grossesse, il s’agit de l’un des facteurs les plus sûrs et évocateurs.

Une femme en consultation médicale.

Allaitement

En général, l’allaitement maternel exclusif retarde l’apparition de la menstruation après l’accouchement. Il est donc normal de ne pas avoir ses règles pendant plusieurs mois après avoir accouché.

En réalité, le niveau élevé de prolactine, l’hormone impliquée dans la production de lait maternel pendant cette période, peut aussi être à l’origine d’une interruption des règles.

Ménopause

L’âge de la ménopause est génétiquement déterminé mais il peut varier selon l’état de santé de chaque femme. Si vous avez autour de 45 ans et n’avez pas eu vos règles pendant plus de 4 mois, il est possible que vous soyez dans la préménopause, sachant que celle-ci est réelle en l’absence de menstruation pendant un an.

Avant que la ménopause ne s’établisse de façon permanente, les cycles deviennent déjà irréguliers à cause de la diminution des niveaux d’œstrogènes.

Pour conclure, souvenez-vous que, si vous n’avez pas vos règles, le plus important est de consulter votre médecin pour en connaître l’origine et appliquer le traitement adéquat. Nous vous recommandons de toujours garder votre calme car le stress accompagnant la frustration peut vous affecter de façon négative.