Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à m'entendre avec mon ado ?

Pour comprendre l'adolescence, il est nécessaire d'observer cette étape avec un nouveau regard et d'accepter qu'elle requiert de nouvelles règles.
Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à m'entendre avec mon ado ?
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 25 janvier, 2023

Incertitude, impuissance, colère, doutes. Ce sont quelques-unes des émotions que de nombreux parents révèlent lors d’une consultation, lorsqu’ils décrivent ce qu’ils ressentent pour leur enfant adolescent.

L’adolescence peut être déconcertante si on essaie de la regarder avec les mêmes yeux avec lesquels on voit un enfant de 6 ou 8 ans. C’est comme essayer de forcer certaines pratiques ou coutumes à s’adapter comme avant. Ce serait comme essayer de communiquer avec une personne d’un autre pays sans essayer de comprendre sa langue. Faire face à cette étape de la jeunesse nécessite de nouvelles stratégies et de nouveaux yeux. Voyons quelles sont les difficultés qui vous empêchent de vous entendre avec votre ado.

Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à m’entendre avec mon ado ?

Comme toutes les étapes de la vie, l’adolescence a ses propres caractéristiques et défis. Celui ou celle qui jusqu’à hier était un enfant est aujourd’hui un jeune qui met des « mais », qui ferme la porte de sa chambre et qui recherche de l’intimité. De plus, il a maintenant d’autres modèles et cherche refuge dans son groupe de pairs. Pour les adultes, cela implique un changement qu’ils ne savent parfois pas affronter et les conduit à se sentir déconnectés de l’ado. C’est comme si c’était un monde auquel il leur était impossible d’accéder.

Souvent, il est difficile de s’entendre avec l’adolescent parce que l’adulte se comporte de la même manière et cherche à répéter les méthodes du passé dans un présent différent. Or, il s’agit d’être capable d’apprendre à s’adapter audit changement, à apporter des réponses nouvelles, différentes et même créatives. Par exemple, si vous voulez savoir quelque chose, vous pouvez discuter avec le jeune au lieu de l’interroger ou de le questionner.

Cet ado veut se débarrasser de ce rôle d’enfant, il a donc besoin de construire son identité et cherche à se différencier. Cela implique qu’il marque une certaine distance, qu’il fixe des limites et qu’il se rebelle assidûment.

Les adolescents sont dans une phase de recherche de leur propre identité : il est donc courant qu’ils essaient de se différencier et de défier l’autorité.

Stratégies pour vous entendre et communiquer avec votre ado

Voici quelques recommandations pour que vous puissiez vous entendre avec votre ado :

Trouvez un équilibre entre demander et envahir

Même si vous ne vous en rendez pas compte, il est possible que vous questionniez, interrogiez à de multiples reprises et que vous ne laissiez pas assez d’espace pour que l’ado vous aborde spontanément et vous fasse part de ses inquiétudes. Par ailleurs, il nous arrive de le faire à des moments inopportuns, comme devant d’autres personnes. Il est nécessaire de fournir des espaces de dialogue aux ados et de leur faire savoir que vous êtes présent quand ils en ont besoin. Bien sûr, vous ne devez pas confondre leur recherche d’indépendance avec un abandon total, ou la protection avec la surprotection. Il est important d’apprendre à marcher à leurs côtés et d’intervenir en adultes responsables.

Apprenez à écouter et connaître leur monde

Évitez ces phrases comme « moi à ton âge… ». Si vous souhaitez partager votre expérience, il faut que ce soit à partir d’un lieu d’apprentissage qui permette au jeune de comprendre que vous aviez aussi des doutes. Il vaut mieux ne pas se positionner comme un je-sais-tout, mais être ouvert et disposé à apprendre des nouvelles générations.

Faites preuve d’empathie avec leurs émotions et leurs préoccupations pour mieux vous entendre

La quête d’identité a ses hauts et ses bas. Parfois, il semblerait que l’ado ait envie de conquérir le monde et, d’autres fois, qu’il se sente inutile. C’est un processus avec des changements d’émotions et des sautes d’humeur qui vous tiendra souvent en haleine. Il y aura même des situations ou des demandes qui vous sembleront inhabituelles, qui ne seront pas si importantes à vos yeux mais qui seront cruciales pour lui. Il faut apprendre à le comprendre et à l’accompagner sans que cela implique de négliger des situations qui nécessitent de fixer des limites, comme pour les cris ou les injures.

Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à m'entendre avec mon ado ?
Il est important de pouvoir comprendre les émotions et les préoccupations des adolescents. Pour cela, il est essentiel d’ouvrir des espaces de dialogue au lieu de les préjuger.

Créez de nouvelles règles

Comme nous l’avons souligné, vous n’avez plus un enfant devant vous mais un adolescent. Par conséquent, vous devez fixer de nouvelles règles et accepter certaines autorisations et activités. Cela ne signifie pas que vous devez le laisser tout faire, mais vous devez plutôt être flexible et clair entre ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Par exemple, il est logique qu’il veuille passer plus de temps avec des amis et qu’il cherche à sortir plus souvent de la maison. À ces occasions, nous devons accompagner ses intérêts et désirs, mais veiller à ce qu’il y ait un équilibre.

Ne prenez pas leurs critiques personnellement

À cette étape de vie de votre enfant, il est important de ne pas prendre ses critiques personnellement. Il ne s’agit pas de quelque chose contre nous, mais contre l’idée d’autorité et la possibilité de la défier pour voir ce qui se passe. Ainsi, au lieu de vous mettre en colère ou de réagir, vous pouvez en profiter pour aider votre enfant à réfléchir sur ce qu’il veut, sur ses idées et sur ses positions, entre autres.

Apprenez à baisser vos défenses

Enfin, pour comprendre l’adolescence, il faut aussi faire un mouvement intérieur. Penser à nous, accepter le changement et ne pas projeter nos propres histoires sur la vie de notre ado. Il nous est parfois difficile d’admettre que nous avons peur et que nous ne voulons pas perdre le rôle principal dans la vie de nos enfants. Ainsi, pour tenter d’attirer l’attention ou par peur de perdre le contrôle de la situation, nous devenons inflexibles voire capricieux dans nos comportements et nos arguments.

En ce sens, le mieux est de pouvoir accepter que toutes ces émotions sont valables. Après tout, il s’agit de votre enfant et il est important pour vous. I l est nécessaire de lui permettre de sortir dans le monde et d’apprendre à voler avec tout notre soutien.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi certains parents craignent-ils l’adolescence ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Pourquoi certains parents craignent-ils l’adolescence ?

La peur de l'adolescence vécue par certains parents est en lien avec les changements typiques de cette étape, comme les premières soirées...



  • Luna, N. C., & Molero, D. (2013). Revisión teórica sobre el autoconcepto y su importancia en la adolescencia. Revista electrónica de investigación y docencia (REID), (10).
  • Lillo Espinosa, J. L. (2004). Crecimiento y comportamiento en la adolescencia. Revista de la Asociación Española de Neuropsiquiatría, (90), 57-71.
  • ADOLESCENCIA, L. (2003). Adolescencia y salud. Papeles del psicólogo23(84), 84.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.