8 phrases sexistes à ne pas dire aux enfants

Pour naturaliser les expressions qui inculquent de bonnes valeurs à nos enfants, il faut apprendre à déceler celles qui favorisent les inégalités. Découvrez-en quelques-unes ici.
8 phrases sexistes à ne pas dire aux enfants

Dernière mise à jour : 06 juillet, 2022

Aujourd’hui, nous allons vous montrer quelques phrases sexistes qu’il ne faut pas dire aux enfants, pour s’assurer qu’ils grandissent dans la liberté et l’égalité des chances. Nous savons que le langage est le miroir de la société et vous pourriez être surpris de ce que vous allez lire.

Il y a des phrases que l’on dit sans penser à l’impact qu’elles peuvent avoir sur l’éducation des plus petits de la maison. C’est pourquoi il est essentiel d’apprendre à prendre du recul lorsque vous vous rendez compte que vous traitez d’un sujet sensible et changeant. Ainsi, nous pourrons parvenir à une société plus égalitaire et inclusive.

Évitez les phrases sexistes suivantes avec vos enfants

Le langage évolue au rythme des changements qui se produisent dans la société. Dans la recherche de l’égalité des droits et de l’acceptation de toutes les personnes, quel que soit leur sexe, changer certains mots ou expressions de tous les jours peut être un bon début. Nous vous présentons ici quelques phrases sexistes que nous devrions éviter.

1. « C’est un garçon ? Il est si beau qu’il ressemble à une fille »

Quand quelqu’un voit une mère avec son enfant pour la première fois et fait une erreur en devinant son sexe, il peut utiliser cette phrase comme un acte de cordialité et de politesse. Or, cela démontre la chose suivante :

  • Que les garçons ne peuvent pas être si beaux.
  • Que les filles se caractérisent par leur beauté.

Comme vous pouvez déjà le deviner, aucune de ces deux affirmations n’est vraie. Dès lors, mieux vaut ne pas l’utiliser pour ne pas tomber dans ces clichés éloignés de la réalité.

2. « Tu cours comme une fille » est l’une des phrases sexistes les plus virales

La grande question qui se pose face à cette affirmation est : comment une fille court-elle ?

Cette phrase voulait répondre à un court métrage qui est devenu viral il y a quelques années, dans lequel les réalisateurs ont demandé à plusieurs petites filles de courir et ont comparé la pratique avec la construction sociale qui a été créée.

La manière de courir, tant pour les filles que pour les garçons, est liée à des caractéristiques individuelles et non à leur sexe.

3. « Les filles sont plus intelligentes et plus calmes que les garçons, qui sont des brutes »

Vous avez peut-être entendu cette phrase lorsque vous avez révélé le sexe de votre bébé à vos proches. La vérité est que l’idée que les garçons sont davantage des brutes est intériorisée parce que, étant des hommes, ils ont biologiquement plus de force. Et, au contraire, les filles doivent être plus délicates et calmes.

C’est une grosse erreur. Selon une étude développée en 2021 par la sociologue Florencia Herrera, cette conception ne sert qu’à configurer la masculinité des enfants pour les parents. Ainsi, les sentiments de l’enfant mâle sont sous-estimés et négligés par rapport aux filles, même s’ils savent et peuvent exprimer ce qu’ils ressentent. Bref, c’est une étiquette placée avant même la naissance.

Enfin, pourquoi les filles doivent-elles être plus intelligentes ? D’ailleurs, qu’entend-on par « être intelligent » ? La vérité est que chaque personne a un type  d’intelligence différent.

4. « Les vrais hommes ne pleurent pas »

Dans la lignée de la déclaration précédente, c’est une autre des phrases typiques pour dévaloriser les sentiments des petits hommes de la maison. Non seulement ils sont obligés de réprimer leurs émotions, mais on leur exige une retenue et une bravoure surhumaines.

D’un autre côté, on attend aussi le contraire des filles : être sensibles et faibles mentalement.

5. « Assieds-toi comme une dame »

Comment s’asseyent les dames ? Pourquoi une fille devrait-elle s’asseoir différemment d’un garçon ? Cela affecte l’idée que les femmes doivent faire attention, à tout moment, à leur environnement et à leur comportement en public.

C’est assurément une pression que l’on n’exerce généralement pas sur les garçons. Ce sont des vestiges de cette vieille idée de « déshonorer » la famille.

6. « On ne frappe pas les filles », une des phrases sexistes qu’il ne faut pas dire aux garçons

Parce qu’on peut frapper les garçons ? Nous sommes convaincus qu’en ce moment-même, vous réfléchissez à cette question. La réalité est que nous devons apprendre à nos enfants (quel que soit leur genre ou leur sexe) à ne pas frapper et à résoudre leurs conflits par le dialogue et la compréhension.

Le sport n’a pas non plus de sexe et de plus en plus de filles jouent au football pour le plaisir ou par vocation.

7. « Ces choses sont pour les garçons, ne sois pas un garçon manqué ! » / « Ces choses sont pour les filles, ne sois pas une “tapette” ! »

Vous devez apprendre à voir qu’il n’y a pas de choses pour les filles ou de choses pour les garçons. Nous sommes simplement des personnes différentes, avec des goûts différents, dans un monde aux possibilités infinies. Il faut donc arrêter de cataloguer les sports ou les différentes activités par sexe et par genre. Par exemple:

  • Le football.
  • Les arts martiaux.
  • Les sports mécaniques.
  • La couture.
  • La danse.
  • Se déguiser en princesses.
  • Le patinage artistique.

Si, en lisant la liste, vous pensez à un garçon ou à une fille qui réalise telle ou telle activité, ne vous inquiétez pas. Dans ce processus de changement, la première chose est de le réaliser.

8. « Tu es l’homme de la maison et tu dois prendre soin de tout le monde »

Malheureusement, il est plus qu’intériorisé que c’est l’homme qui prend soin de la femme et la protège, mais la vérité est que cette responsabilité est un fardeau à vie pour une seule personne. Par ailleurs, dans un couple d’amour, d’amitié ou dans une fratrie, il faut prendre soin l’un de l’autre.

Nous vous invitons à faire un exercice de réflexion, surtout si vous tenez compte du fait que cette phrase est généralement prononcée lorsque les enfants sont encore trop jeunes pour une telle charge émotionnelle.

Prendre l’habitude d’éviter ces phrases sexistes

Le sexisme est une réalité qui est toujours présente dans le langage, et le langage, pour sa part, reflète la réalité d’une société. Par conséquent, nous devons apprendre à faire attention à ce que nous disons pour éduquer nos enfants avec de bonnes valeurs.

Bien sûr, nous ne devons pas nous débarrasser du naturel de la parole. En fait, la clé est de normaliser les bonnes valeurs sans entrer dans beaucoup de rhétorique, puisque l’objectif principal est de communiquer de manière utile et économique.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce que vous devez savoir sur les jouets pour enfants et les stéréotypes de genre
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Ce que vous devez savoir sur les jouets pour enfants et les stéréotypes de genre

Les jouets sont très importants pour les garçons et les filles, pour leur développement et leur croissance. Par conséquent, les stéréotypes de genr...