La peur d'être jugés chez les enfants

La peur d'être jugé est quelque chose de normal chez l'être humain, puisque nous avons tous tendance à juger. L'important est d'apprendre aux enfants à ne pas subir les critiques des autres. Nous vous montrons comment.
La peur d'être jugés chez les enfants

Dernière mise à jour : 17 juin, 2022

Les gens sont des êtres sociaux qui se développent, apprennent et grandissent au contact des autres. C’est pour cela que nous avons besoin d’appartenir à un groupe, de nous sentir intégrés, acceptés, aimés et respectés. Ainsi, nous ne sommes pas indifférents à ce que les gens pensent de nous et parfois, le souci du regard extérieur peut être excessif et nocif. Dès l’enfance, il est possible de développer la peur d’être jugé et, si on n’apprend pas à la contrôler, cela peut conduire à une phobie sociale.

Les enfants et les adolescents développent pleinement leur identité, leur concept de soi et leur estime de soi et sont particulièrement vulnérables aux opinions des personnes qui les entourent. Même l’opinion de leurs pairs à leur sujet peut limiter leurs actions. Il est donc très important de les éduquer pour apprendre à faire face aux critiques et travailler sur la peur d’être jugés.

Les enfants et la peur d’être jugés

Cette peur est normale et naturelle pendant l’enfance car, à ce stade, les enfants commencent à développer le concept de soi et l’estime de soi. Les deux concepts seront influencés par les opinions des autres à leur sujet et constitueront les bases sur lesquelles reposera leur identité. De cette façon, les évaluations que les petits ont reçues et les expériences qu’ils ont vécues détermineront comment ils se verront, c’est-à-dire de manière positive ou négative.

Nous avons tous tendance à nous comparer, à juger et à critiquer les autres. Le problème survient lorsque l’enfant se sent jugé de manière négative et développe la peur de ce que les autres pensent de lui. Par conséquent, l’enfant se cache derrière une coquille pour éviter les critiques, dans le but de plaire aux autres.

Le souci excessif du regard de l’autre et la peur d’être jugé apparaissent dès les premiers stades de la vie et il est crucial d’apprendre aux enfants à se libérer de ce poids dès le plus jeune âge. Si cette peur n’est pas maîtrisée, elle peut entraîner un trouble anxieux, qui est la phobie sociale. Dans ce cas, la peur d’être évalué par les autres interfère avec le quotidien de la personne car, pour éviter de se ridiculiser, elle se restreint lorsqu’il s’agit de faire face à diverses situations.

Mère et fils riant.
L’appréciation de l’environnement, l’interprétation personnelle de ces messages ainsi que les émotions vécues tout au long de l’enfance créent la perception que les enfants ont d’eux-mêmes.

Des clés pour éduquer des enfants sans peur d’être jugés

Les parents peuvent fournir aux enfants des outils pour les aider à perdre la peur d’être jugés par d’autres personnes. Ainsi, ils pourront se montrer tels qu’ils sont, sans avoir à se cacher ou à feindre un rôle.

Prenez note de quelques-unes des recommandations à intégrer dans l’éducation de vos enfants :

  • Éduquez-le dès son plus jeune âge pour qu’il s’accepte et s’aime tel qu’il est, sans avoir besoin de se sentir aimé ou apprécié de qui que ce soit.
  • Prenez soin de l’estime de soi de votre enfant et nourrissez-la au quotidien grâce à une éducation positive. Valorisez ses efforts et sa personne.
  • Offrez-lui en permanence une image réelle et ajustée de lui-même.
  • Découvrez l’interprétation qu’il fait des opinions des autres et ce qu’il en pense.
  • Expliquez que tout le monde a tendance à juger et que tout ce que nous faisons ou sommes est susceptible de recevoir l’opinion des autres.
  • Faites-lui comprendre que ce qu’il fait ne plaira pas toujours à tout le monde, mais que cela ne doit pas l’empêcher de le faire. Personne n’aime tout le monde et l’important est qu’il s’aime et apprécie ce qu’il fait.
  • Apprenez-lui à interpréter les critiques des autres et la pertinence qu’il doit accorder à chacune d’elles. Bien que nous ne puissions pas les éviter, nous pouvons éviter de nous sentir mal à cause d’elles. Notre attitude envers les évaluations des autres est le facteur que nous pouvons contrôler.
  • Parlez-lui de l’importance de toujours être soi et de ne pas se cacher pour vivre la vie que tout le monde veut vivre. Personne ne sera heureux pour nous et, par conséquent, nous devons nous battre pour ce que nous voulons. Et surtout, personne ne doit le forcer à être ce qu’il n’est pas.
Les enfants apprennent à ne pas juger les autres et à aimer la diversité.
Le respect, l’empathie et la tolérance sont les piliers fondamentaux d’une société juste et égalitaire. Par conséquent, il est essentiel que vous inculquiez à vos enfants l’importance de se connaître, de s’accepter et de s’aimer tels qu’ils sont. De cette façon, ils pourront le reproduire avec d’autres.

À propos de la peur d’être jugés chez les enfants

La peur d’être jugé est un problème humain naturel et nous le ressentons tous à un moment donné de notre vie. Lorsqu’on la vit de manière excessive, elle peut entraîner des conséquences négatives, telles que l’apparition de troubles anxieux et de phobie sociale. Pour cette raison, il est important que, dès leur plus jeune âge, nous apprenions à nos enfants tout ce qu’ils valent, afin qu’ils se sentent libérés de l’opinion des autres.

Nous devons encourager la connaissance de soi et l’acceptation de soi chez nos enfants afin qu’ils puissent comprendre que la chose la plus précieuse dans leur vie, c’est eux-mêmes. Peu importe ce que les gens pensent ou disent, s’ils savent clairement qui ils sont et sont authentiques, ils se sentiront mieux dans leur peau.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment aider les adolescents ayant des problèmes d’estime de soi
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment aider les adolescents ayant des problèmes d’estime de soi

Vous pensez que votre enfant a des problèmes d'estime de soi et vous ne savez pas quoi faire ? Voici quelques conseils pour l'aider.



  • Bados, A. (2001). Fobia social. Madrid: Síntesis.
  • Sánchez-García, R., & Olivares, J. (2009). Intervención temprana en niños y adolescentes con fobia social. Anuario de psicología40(1), 75-88. Disponible en: https://www.redalyc.org/pdf/970/97020402006.pdf
  • Camilli Trujillo, C.R., Rodriguez, A (2008) Fobia social y terapia cognitivo-conductual. Definición, evaluación y tratamiento.  Anales de la Universidad Metropolitana, ISSN-e 1856-9811, Vol. 8, Nº. 1, 2008, págs. 115-137. Disponible en: https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=3622427