Orthodontie précoce chez l'enfant : expansion ou extractions dentaires ?

L'orthodontie précoce permet de corriger les problèmes d'occlusion chez l'enfant. Dans quels cas est-elle appliquée et de quelle façon?
Orthodontie précoce chez l'enfant : expansion ou extractions dentaires ?
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2023

L’orthodontie précoce aide à corriger les problèmes d’occlusion à mesure que les enfants grandissent. C’est un traitement capable de guider le développement des os maxillaires afin qu’ils atteignent une forme et une taille appropriées. Pendant l’enfance, il est possible de détecter des anomalies dans la croissance des structures oro faciales qui provoquent des altérations de l’occlusion. Les premiers symptômes des problèmes de morsure peuvent être évidents dans l’enfance et les traiter à ce stade offre de nombreux avantages.

L’orthodontie précoce permet d’aborder ces problèmes avant qu’ils ne progressent et ne se compliquent. Il existe différentes alternatives pour résoudre chacune des conditions. Par exemple, lorsqu’il y a peu d’espace dans la bouche et que les dents sont entassées dans l’arcade, des expansions ou des extractions dentaires peuvent être utilisées.

Dans cet article, nous clarifions les avantages de l’orthodontie précoce chez les enfants. Puis nous vous expliquons en détail dans quel cas on procède aux extractions d’expansion et d’interception.

L’orthodontie précoce chez l’enfant et ses bienfaits

La Société espagnole d’orthodontie (SEDO) recommande d’emmener les enfants pour leur première évaluation chez l’orthodontiste lors de l’éruption de leur première molaire permanente, qui se produit vers l’âge de 6 ans. À ce stade, il est possible de détecter les problèmes de développement de la mâchoire et de les traiter tôt. Cela vise à résoudre des problèmes fonctionnels et de croissance osseuse. Ainsi, des dispositifs spéciaux sont utilisés pour guider, stimuler ou arrêter la croissance des mâchoires.

Réaliser un traitement orthodontique précoce chez l’enfant permet de résoudre les problèmes d’occlusion dès leur détection. De cette façon, le trouble est empêché de continuer et de s’aggraver. De plus, les conséquences que les malocclusions peuvent générer chez l’enfant sont évitées. Telles que les problèmes d’alimentation, de mastication, d’élocution et les altérations de l’apparence du sourire et du visage. Grâce à cela, la qualité de vie de l’enfant est améliorée et les difficultés psychosociales liées à la malocclusion sont évitées.

Une jeune fille avec un appareil dentaire.

Dans quels cas utilise-t-on l’orthodontie précoce chez l’enfant ?

Il existe plusieurs situations qui peuvent amener l’orthodontiste à indiquer l’utilisation d’un appareil dans l’enfance. Voici les problèmes les plus courants chez les enfants qui peuvent se résoudre avec l’orthodontie précoce :

  • Problèmes d’éruption dentaire.
  • Occlusion croisée : les dents du bas mordent à l’extérieur des dents du haut, contrairement à la normale.
  • Béance : lorsque les dents inférieures n’entrent pas en contact avec les dents supérieures lors de la fermeture de la bouche.
  • Palais très voûté ou très étroit.
  • Encombrement dentaire.
  • Problèmes de croissance au niveau des mâchoires : elles sont très grandes ou très petites et la relation entre elles est compromise.
  • Ronflement.
  • Habitudes telles que sucer son pouce, respirer par la bouche ou tirer la langue en avalant.

Expansion et extractions dentaires: solutions possibles au manque d’espace

Lorsque les petits ont des mâchoires très étroites et que les dents n’ont pas assez d’espace pour s’aligner à leur place, un encombrement dentaire apparaît. Les extractions dentaires d’expansion et d’interception sont généralement les options les plus utilisées pour résoudre ce type de problème.

Le choix entre l’une ou l’autre alternative dépend en grande partie de l’espace manquant, de l’âge, des particularités de l’enfant et des critères du professionnel. Voyons maintenant en quoi consiste chacun de ces traitements orthodontiques précoces.

Expansion

Les traitements d’expansion visent à élargir les mâchoires supérieure et inférieure lorsqu’elles sont très étroites. En général, ils ont tendance à s’utiliser plus fréquemment sur le palais. Bien qu’il existe également des dispositifs pour stimuler la croissance de la mâchoire.

L’expansion des mâchoires s’obtient grâce à l’utilisation de dispositifs spéciaux qui stimulent la croissance osseuse. Selon les besoins, différents types d’appareils sont placés pour permettre aux structures buccales d’atteindre leur forme et leur taille appropriées.

En général, ces dispositifs se constituent de deux éléments symétriques, en acrylique ou en métal, assemblés au moyen d’une vis. Au fur et à mesure que cette pièce est tournée, les parties de l’extenseur commencent à se séparer et exercent une force sur les os pour les élargir. En stimulant la croissance des mâchoires, les dents ont suffisamment d’espace pour s’aligner dans l’arcade.

Un enfant chez l'orthodontiste.

Extractions dentaires

Parfois, l’orthodontiste peut recommander l’extraction d’une dent, de lait ou permanente, pour gagner de la place. Cela permet d’utiliser cet endroit dans l’arcade pour favoriser l’alignement du reste des dents ou pour permettre l’éruption de certains éléments inclus. En général, on préfère conserver toutes les dents. Mais il existe des cas où leur conservation empêche d’obtenir une occlusion saine.

Le professionnel procédera toujours à une étude approfondie et procédera à une évaluation exhaustive du profil facial de l’enfant avant de recommander ce traitement. En effet, la décision d’utiliser l’expansion ou de recourir aux extractions dépendra des besoins particuliers de l’enfant.

De plus, il existe d’autres situations qui peuvent amener à envisager des extractions dentaires dans le cadre d’un traitement orthodontique précoce chez l’enfant :

  • Encombrement important qui ne peut pas se traiter par expansion.
  • Éléments dentaires détruits, compromis par des caries ou avec des symptômes douloureux.
  • Morsures très asymétriques.
  • Absence d’autres dents dans la bouche.

L’importance des contrôles fréquents

L’orthodontie précoce chez l’enfant permet de corriger efficacement certaines malocclusions et d’éviter leurs complications. Dans certains cas, elle permet même de prévenir la nécessité de procédures complexes, inconfortables et coûteuses à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Enfin, les appareils sont faciles à utiliser et sont bien acceptés par les enfants. Par conséquent, profiter du stade de croissance est une excellente stratégie pour résoudre les problèmes de morsure simplement et précocement. N’oubliez pas de planifier une évaluation avec l’orthodontiste dès l’âge de 6 ans avec votre enfant. Grâce à des examens dentaires réguliers, vous pouvez vous assurer que tout se passe bien dans la bouche de votre petit.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir les problèmes de morsure chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment prévenir les problèmes de morsure chez les enfants

Les problèmes de morsure chez les enfants peuvent être évités avec des pratiques simples qui favorisent le bon développement des dents.



  • Pritchard, B. T. Maxillary expansion or bicuspid extraction: A case study in orthodontics.
  • Mapare, S., Mundada, R., Karra, A., Agrawal, S., Mahajan, S. B., & Tadawalkar, A. (2021). Extraction or nonextraction in orthodontic cases: A review. Journal of Pharmacy & Bioallied Sciences13(Suppl 1), S2.
  • FEREGRINO VEJAR, L. O. U. R. D. E. S., & GUTIERREZ ROJO, J. F. (2016). Percepción y efectos psicosociales de las maloclusiones. CONACYT.
  • Vallejo Izquierdo, K. K. (2022). Efectos del uso de los aparatos de expansión rápida maxilar Hyrax y Haas sobre los defectos dentofaciales transversales y la respiración en niños en etapa de crecimiento. Revisión Bibliográfica.
  • Chavarría Martínez, J. M. (2018). Beneficios de las placas de expansión bilateral y extracción seriada en apiñamiento dental moderado (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Carrasco-Sierra, M., Mendoza-Castro, A. M., & Andrade-Vera, F. M. (2018). Implementación de la ortodoncia interceptiva. Dominio de las Ciencias4(1), 332-340.
  • Perero Vilela, B. J. (2019). Tratamiento ortopédico del apiñamiento dental clase ii en niño de 10 años (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.