6 mythes sur l'apparition des premières dents

On entend beaucoup de mythes sur l'apparition des premières dents mais il faut parfois s'en méfier. Apprenez-en plus ici.
6 mythes sur l'apparition des premières dents
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

Il existe de nombreuses croyances populaires qui tentent d’expliquer certains points de la croissance des tout-petits. Il existe donc différents mythes sur l’apparition des premières dents, mais dans quelle mesure ce qu’ils disent est-il vrai ? Dans cet article, nous énumérerons les croyances les plus courantes concernant l’apparition des dents chez les bébés. De plus, nous clarifions si ce qu’elles indiquent est vrai.

1. Quand le bébé bave beaucoup, c’est parce que les dents sont sur le point de sortir

Il est courant d’entendre cette phrase qui relie la bave excessive des petits à l’éruption imminente des dents. Or, en vérité, il n’y a pas de véritable association entre la salivation et l’apparition des dents.

Les glandes salivaires des bébés deviennent actives vers l’âge de 2 à 3 mois. À cet âge, les petits ne savent pas encore avaler autant de liquide et c’est pourquoi la salive se répand. En revanche, les dents ne poussent généralement qu’après 4 ou 6 mois. Ainsi, la sécrétion excessive de salive se produit indépendamment de la sortie des dents.

Il peut arriver que, chez certains bébés, la bave coïncide avec une apparition précoce des dents, mais ce n’est pas une chose fréquente. Ayez bien à l’esprit que les enfants peuvent baver pendant plusieurs mois avant que la première dent n’apparaisse.

2. L’éruption dentaire provoque de la fièvre

Croire que la sortie des dents provoque de la fièvre est un autre des mythes sur l’apparition des premières dents. Par conséquent, se fier à cette croyance peut être dangereux car cela peut amener les parents à se tranquilliser et à ne pas rechercher la véritable cause de la hausse de température de l’enfant.

Dans certains cas, les plus petits peuvent avoir une fébricule, c’est-à-dire une augmentation de température qui ne dépasse pas 37,5 °C. Mais une fièvre supérieure à ces valeurs est due à un autre processus : il est donc nécessaire de consulter un pédiatre.

Le fait que l’éruption dentaire provoque de la fièvre est l’un des principaux mythes. Cependant, il est essentiel d’aller chez le pédiatre pour déterminer la véritable cause de l’augmentation de la température chez le bébé.

3. L’apparition des premières dents provoque des problèmes digestifs et des diarrhées

C’est l’un des mythes sur l’apparition des premières dents avec lequel il faut être prudent. Gardez à l’esprit que ce processus n’est pas la cause de diarrhées, de rhumes, d’éruptions cutanées ou d’autres problèmes digestifs.

Il est courant que les bébés mettent des objets dans leur bouche, que des germes soient introduits accidentellement et causent des problèmes digestifs. La capacité d’avaler plus de salive et l’incorporation de nouveaux aliments peuvent également être responsables de diarrhées. De leur côté, les éruptions cutanées et les irritations au niveau de la couche peuvent être dues à des selles fréquentes ou très liquides.

4. Le bébé met tout dans sa bouche car ses dents sont sur le point de sortir

La vérité est que les bébés mettent tout dans leur bouche parce que c’est leur façon d’explorer le monde, que leurs dents soient sur le point de sortir ou non. Dans la cavité buccale, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses à travers lesquelles ils perçoivent des informations sur la taille, la forme, les textures et la consistance des choses. C’est ainsi que les plus petits commencent à découvrir et à connaître tout ce qui les entoure.

Il est vrai qu’au moment de l’éruption des dents, les petits peuvent mettre des choses dans leur bouche pour calmer l’inconfort du processus éruptif. En effet, les objets fermes, durs et froids apaisent l’inflammation et la sensibilité des gencives.

5. Si les dents mettent du temps à apparaître, c’est qu’il y a un problème

Affirmer qu’il y a un problème qui cause le retard de l’éruption dentaire est une erreur, puisque chaque enfant a son propre rythme pour son processus éruptif. En ce sens, le début de l’éruption dentaire est considéré comme normal entre 4 et 8 mois, et la fin entre 20 et 30 mois.

Si la période estimée est écoulée et que les dents n’apparaissent toujours pas, il ne faut pas supposer que l’enfant a un problème de développement, un manque de calcium ou un retard de croissance. Il suffit d’attendre car l’éruption est variable. Si les dents n’ont toujours pas poussé à l’approche du premier anniversaire, vous pouvez consulter un pédiatre pour déterminer s’il y a un problème qui pourrait causer ce retard.

Les dents de lait remplissent des fonctions très importantes dans la bouche de l’enfant. Pour cette raison, avoir de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, avant même qu’elles n’apparaissent, est essentiel pour éviter de futurs problèmes.

6. Les premières dents ne tombent pas malades, il n’est donc pas nécessaire de les laver

Voici un autre mythe sur l’apparition des premières dents, qui peut mettre en danger la santé de l’enfant. Être négligent avec les soins buccaux est dangereux pour le petit. Toutes les dents peuvent être touchées par des caries. Elles peuvent même se présenter sous la forme du syndrome du biberon ou de caries de la petite enfance, une modalité agressive et évoluant rapidement.

Vous devez commencer à brosser les dents du bébé dès l’apparition de la première dent. De plus, les pratiques néfastes doivent être évitées, comme goûter la nourriture de l’enfant, le mettre au lit avec le biberon dans la bouche, lui donner des boissons sucrées, et tremper les sucettes et les tétines dans du miel ou des bonbons.

Accompagner le processus sans croire aux mythes sur l’apparition des premières dents

Vous savez désormais qu’on raconte beaucoup de choses au sujet du processus d’éruption dentaire, mais tout n’est pas si vrai. S e fier à ces croyances peut même mettre votre tout-petit en danger. Il est vrai que le processus est gênant pour de nombreux enfants car les gencives deviennent enflammées et sensibles. Pour cette raison, le petit peut être irritable, nerveux, colérique et même ne pas bien dormir.

Accompagner l’enfant dans cette étape avec beaucoup d’affection et de patience est primordial. Lui offrir des aliments frais ou avec des textures dures qui apaisent ses gencives est une bonne idée. Les anneaux de dentition réfrigérés ou avec différentes consistances peuvent également aider. Même les massages des gencives et le moment de l’hygiène bucco-dentaire apaisent les sensations gênantes.

De même, emmener l’enfant chez le dentiste pédiatrique avant la première année est le plus conseillé. Même s’il n’y a pas de problème apparent, le professionnel pourra évaluer l’état de la bouche et conseiller les parents sur les soins nécessaires. Votre proximité et un accompagnement responsable aideront le petit à vivre cette étape de la meilleure façon.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment nourrir un bébé pendant la poussée des dents?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment nourrir un bébé pendant la poussée des dents?

Le processus de dentition conditionne parfois l'alimentation du bébé. Comment nourrir un enfant pendant la poussée des dents? etc.



  • Morett, Alfredo Espinosa, and Beatriz Anzures López. “Dentición primaria infantil. Mitos y realidades.” Revista Médica del Hospital General de México 66.1 (2003): 43-47.
  • Herrero Solano, Yosvany, et al. “Manifestaciones clínicas durante el brote dentario e influencia de la lactancia maternal.” Multimed 23.2 (2019): 297-309.
  • Ayala Pérez, Yolanda, Leyanis de la Caridad Carralero Zaldívar, and Beatriz del Rosario Leyva Ayala. “La erupción dentaria y sus factores influyentes.” Correo Científico Médico 22.4 (2018): 681-694.
  • Alata Anamaría, Rolando. “Desarrollo y erupción dental.” (2019).
  • Zambrano López, Johanna Antonella. Caries de la infancia temprana 1. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.
  • Arévalo Manzaba, Lisbeth Stephania. Factores de riesgo asociados a la caries de la infancia temprana. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2019.
  • De Rossi, Andiara, et al. “Odontología para bebés: una posibilidad práctica de promoción de salud bucal.” Revista de Odontopediatría Latinoamericana 7.2 (2020): 116-126.
  • Hernández Bárcenas, Karen Alexia, et al. “Prácticas de higiene oral en niños de 0 a 36 meses de edad.”

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.