Mon enfant ne mange pas de sucreries et a des caries : pourquoi?

Votre enfant ne mange pas de sucreries, mais a des caries ? Découvrez pourquoi cette maladie se développe chez les plus petits.
Mon enfant ne mange pas de sucreries et a des caries : pourquoi?
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

De nombreux parents se demandent pourquoi leur enfant a des caries alors qu’il ne mange pas de sucreries. Cependant, bien que la consommation de sucre soit l’un des facteurs favorisant l’apparition de la maladie, ce n’est pas le seul. Lisez la suite pour savoir pourquoi et comment les éviter.

La carie est une maladie multifactorielle qui provoque la perte des tissus durs des dents. La déminéralisation dentaire résulte de l’action des acides produits par les bactéries de la bouche lors de la fermentation des sucres de l’alimentation. En savoir plus ci-dessous.

Pourquoi les caries surviennent-elles chez les enfants, même s’ils ne mangent pas de sucreries?

L’apparition de caries dans la bouche des enfants peut être due à une combinaison de plusieurs situations. Quatre facteurs principaux interviennent dans le développement de la maladie. Examinons attentivement chacune de ces situations qui, additionnées les unes aux autres, peuvent entraîner l’apparition de caries chez votre enfant.

1. Bactéries

Les bactéries sont l’un des facteurs conditionnant l’apparition de caries dans la bouche des enfants. Mais, pour que ces germes soient présents dans le milieu buccal, ils ont d’abord dû le coloniser.

Les enfants acquièrent souvent la bactérie de leurs parents ou de leurs soignants. Certaines pratiques courantes mais néfastes, comme souffler ou goûter la nourriture de bébé, partager des ustensiles, nettoyer les tétines avec de la salive ou s’embrasser sur la bouche, favorisent une contagion. De plus, si l’un des parents a des caries actives, le risque de transmission de germes est plus grand. Par conséquent, pour prendre soin de la santé bucco-dentaire de leurs enfants, il est important que les adultes gardent également leur bouche en bonne santé.

L’une des raisons pour lesquelles votre enfant peut avoir des caries est le manque d’hygiène buccale. Cela doit commencer avant l’apparition des dents. Ainsi, les gencives du bébé doivent être nettoyées avec une gaze humide ou avec un doigtier en silicone. Ensuite, lorsque la première dent apparaît, vous devez commencer à utiliser la brosse à dents.

Un enfant qui mange un croissant.

2. Alimentation

Il n’y a pas que les bonbons qui sont responsables de l’apparition des caries. Les bactéries présentes dans la bouche métabolisent les glucides fermentescibles, de sorte que tout type de sucre peut provoquer la maladie. De nos jours, la plupart des produits emballés contiennent des sucres cachés qui servent de substrat aux germes buccaux.

Par exemple, les biscuits, les jus, les sauces emballées, les yaourts, les pâtisseries et les chips contiennent des sucres que nous oublions souvent. Même le pain et les pâtes sont des glucides que les bactéries métabolisent. Au contraire, les aliments durs, comme les pommes ou les carottes, aident à faire glisser et nettoyer les dents.

La fréquence des prises alimentaires est également importante. En ce sens, il est important d’éviter de grignoter à tout moment et de respecter les heures de repas. Enfin, en ce qui concerne l’hydratation, la meilleure option est toujours de donner aux enfants de l’eau naturelle. Car les boissons gazeuses et les jus de fruits contiennent du sucre et favorisent l’acidité du milieu buccal.

3. Prédisposition génétique

Tous les enfants n’ont pas la même susceptibilité à développer des caries. Toutefois, certains facteurs individuels augmentent le risque de maladie :

  • Émail peu résistant ou hypoplasique.
  • pH oral acide : certains enfants ont un pH salivaire plus bas et cela facilite la perte de minéraux des dents.
  • Anatomie dentaire : certains enfants ont des dents avec des sillons ou des creux très profonds difficiles à nettoyer. Dans ces accidents anatomiques, des restes de nourriture et de bactéries s’accumulent généralement.
  • Salive : certains petits, dus à des conditions biologiques, à des maladies systémiques ou à l’utilisation de médicaments, produisent moins de salive ou un liquide très épais. Cela empêche son action protectrice et nettoyante.
  • Prédisposition génétique.
Un enfant qui se brosse les dents.

Il faut du temps aux bactéries pour métaboliser les sucres alimentaires et produire des acides destructeurs de dents. Les caries n’arrivent pas d’un moment à l’autre, mais c’est plutôt un processus. Ainsi, plus il y aura de temps entre la prise alimentaire et le brossage, plus il y aura de risque de développer la maladie.

Il est essentiel d’éviter les caries chez votre enfant qui ne mange pas de sucreries

Si votre enfant est un enfant qui ne mange pas de sucreries, il peut quand même développer des caries. Comme vous l’avez vu, plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de la maladie. Éviter les sucreries est une excellente mesure à prendre, mais pas la seule. De plus, il faut soigner le reste de l’alimentation, réduire les aliments ultra-transformés, surveiller les ingrédients et contrôler les grignotages. En revanche, vous devez prendre soin de l’hygiène bucco-dentaire de votre tout-petit pour éliminer les bactéries de la plaque dentaire.

Enfin, il est important de visiter le dentiste pédiatrique avant le premier anniversaire de votre enfant et tous les six mois par la suite. Avec de la persévérance et le soutien du professionnel, vous pourrez garder la bouche de votre petit sans caries.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 mythes sur les caries infantiles
Être parents
Lisez-le dans Être parents
7 mythes sur les caries infantiles

Il existe plusieurs mythes sur les caries infantiles, mais certains sont nocifs pour les tout-petits. Découvrez-les ci-dessous.



  • Aulestia Jácome, A. N. (2022). Factores de riesgo de infectividad bucal en pacientes pediátricos. Revisión de la literatura.
  • Amaral, T. R., Falcón, D. I. H., Unzaga, A. L., & Cortés, P. M. (2018). Bioquímica de la caries. Revista mexicana de estomatología5(1), 6-7.
  • Suarez, M. R. G. (2019). La caries dental en relación con el pH salival, dieta e higiene dental. Orbis Tertius-UPAL3(5), 73-82.
  • CORREA, Y. E. M., ARIAS, C. M. R., PICO, B. A. V., & OSEOINTEGRACION, P. D. P. Y. RELACIÓN ENTRE LA AMELOGENINA Y PREDISPOSICIÓN GENETICA A LA CARIES DENTAL: MONOGRAFÍA.
  • Campusano Villamar, Y. A. (2022). Factores genéticos asociados al desarrollo de caries dental (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Contreras, C. M., D’Aquino, E. H., & Muñoz, P. (2022, October). Relación entre consumo de azúcar y caries temprana de la infancia en preescolares. Revisión sistemática. In XXI Congreso Latinoamericano de Odontopediatría (Vol. 12, No. Suplemento).
  • Zambrano Hidalgo, M. J. (2021). Caries de la infancia temprana: prevención y tratamientos: Revisión sistemática.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.