Médicaments et caries : quel est leur lien ?

Certains médicaments consommés par les enfants augmentent le risque d'apparition des caries. Apprenez-en plus sur ce lien et découvrez ce que vous pouvez faire pour éviter cette maladie.
Médicaments et caries : quel est leur lien ?
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 26 décembre, 2022

Il est fréquent que les parents aient recours à l’usage de certains médicaments pour soulager certaines maladies qui affligent leurs enfants. Ainsi, au moment chaotique où notre enfant a de la fièvre, mal quelque part ou tousse beaucoup, nous ne nous demandons généralement pas si ces médicaments peuvent provoquer des caries.

Or, certains des composants des médicaments peuvent altérer la santé dentaire. La teneur en sucre, les arômes ou les effets secondaires du médicament lui-même affectent l’équilibre de la bouche et favorisent l’apparition de caries.

Beaucoup de parents ignorent cette information et certains pédiatres oublient de la préciser. Dans cet article, vous pourrez découvrir la relation entre l’utilisation de certains médicaments et le développement des caries. Ainsi, vous saurez comment protéger la bouche de votre petit.

Connaître le lien entre les médicaments et les caries

Comme nous venons de le dire, l’utilisation de certains médicaments peut favoriser l’apparition de caries dans la bouche des enfants. Cela se produit principalement pour deux raisons :

  1. Les médicaments pour enfants contiennent du sucre, comme le saccharose et le fructose, pour améliorer leur goût et être mieux acceptés.
  2. Certains médicaments modifient la quantité et la qualité de la salive.

Médicaments sucrés

Les présentations aromatisées aux fruits, comme l’ibuprofène et le paracétamol en sirop, sont généralement bien acceptées par les enfants mais contiennent des édulcorants qui endommagent leurs dents. Par conséquent, il est essentiel de désinfecter la bouche après consommation.

Certains sirops, gouttes et suspensions pour enfants contiennent des édulcorants qui sont ajoutés pour les rendre plus agréables en bouche. De cette façon, pour que les plus petits collaborent à la prise de médicaments, on ajoute des composants nocifs pour la santé bucco-dentaire.

S’il n’y a pas d’hygiène buccale adéquate après la prise des médicaments, le sucre qu’ils contiennent est utilisé par les bactéries présentes dans la bouche. En fermentant cette substance, des acides se produisent et déminéralisent les dents, provoquant des caries.

Bouche sèche ou xérostomie

On connaît sous le nom de xérostomie la baisse de production de salive et la bouche sèche qui en résulte. Certains médicaments utilisés chez les enfants, tels que ceux prescrits pour traiter l’asthme, la rhinite allergique et d’autres affections respiratoires, diminuent la quantité de salive.

La salive est un liquide protecteur qui aide à prévenir les caries. Elle a des propriétés antibactériennes et exerce un effet de rinçage et de nettoyage qui aide à garder les dents exemptes de débris. De plus, elle permet de neutraliser les acides produits par les bactéries et de maintenir l’équilibre du pH buccal. Par ailleurs, la présence de calcium et de fluor dans la salive favorise la reminéralisation dentaire.

Autres effets des médicaments sur les dents des enfants

Il existe d’autres affections des dents des enfants que l’on associe à l’utilisation de certains médicaments. Voici quelques problèmes courants :

  • Médicaments contre l’asthme : les médicaments utilisés pour traiter l’asthme sont souvent très acides. Par conséquent, ils peuvent déminéraliser l’émail dentaire si on les utilise fréquemment et pendant de longues périodes. De plus, certains peuvent favoriser l’apparition de candidoses buccales.
  • Anticonvulsivants : les traitements des convulsions et de l’épilepsie peuvent provoquer une prolifération des gencives appelée hyperplasie gingivale. Le tissu gingival élargi recouvre la couronne dentaire et favorise l’accumulation de plaque bactérienne.
  • Tétracycline : l’utilisation de cet antibiotique au stade de la formation des dents provoque des taches jaunâtres ou brunes sur l’émail.
  • Fluorure : en quantité suffisante, le fluorure renforce les dents et aide à prévenir les caries, mais une utilisation excessive pendant la phase de formation des dents peut provoquer des taches blanches ou brunes et de petites crevasses à la surface, ce qu’on appelle la fluorose.
  • Antibiotiques : l’utilisation de fortes doses d’antibiotiques pendant une longue période de maladie infantile grave peut entraîner des défauts de développement des dents, tels que des taches ou une hypoplasie.
Lorsque la production ou la qualité de la salive est affectée par l’utilisation de médicaments, tels que les corticostéroïdes ou les bronchodilatateurs, le risque de caries augmente.

Comment éviter les caries lors de l’utilisation de médicaments

Il est important, lors de l’utilisation de médicaments chez les enfants, que nous tenions compte du fait que ceux-ci peuvent augmenter le risque de caries. En prenant connaissance de ces informations, vous pourrez adopter certaines pratiques permettant de contrer les effets nocifs des médicaments dans la bouche :

  • Brossez les dents de l’enfant après chaque prise ou utilisation du médicament. Si ce n’est pas possible, rincez-lui au moins la bouche avec de l’eau.
  • Si possible, évitez de lui donner le médicament avant d’aller au lit ou pendant la nuit.
  • Lorsque vous utilisez des inhalateurs, rincez-lui la bouche avec de l’eau ou un rince-bouche fluoré.
  • Faites-lui boire beaucoup d’eau pour lutter contre la bouche sèche causée par les médicaments.
  • Si le petit sait mâcher du chewing-gum, utilisez du chewing-gum sans sucre pour stimuler la production de salive.
  • Évitez les aliments et les boissons qui irritent la bouche et augmentent la sécheresse, comme les boissons gazeuses et les jus de fruits acides.
  • Si l’enfant sait avaler des comprimés ou des gélules et que la dose du médicament permet son utilisation, il est préférable d’opter pour ce type de présentation.
  • Demandez à votre pédiatre une ordonnance pour des médicaments sans sucre.
  • Effectuez des contrôles semestriels avec le dentiste pédiatrique afin de détecter et de prévenir les problèmes.
  • Utilisez des dentifrices fluorés et des rince-bouche contenant ce minéral.

Être préparés pour éviter les dommages

Lorsqu’il s’agit de soulager la douleur, la fièvre ou tout autre inconfort de notre tout-petit, les sirops ou les suspensions sont une aide que nous n’hésitons pas à utiliser. Cependant, vous devez garder à l’esprit que les médicaments peuvent avoir des effets indésirables : le risque accru de caries en fait partie.

Être conscient de la possibilité de lésions dentaires après l’utilisation de certains médicaments vous permettra d’être préparé et d’agir en conséquence. Cependant, en mettant nos conseils en pratique, les médicaments peuvent aider votre tout-petit à se sentir mieux, sans endommager ses dents.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon enfant ne mange pas de sucreries et a des caries : pourquoi?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mon enfant ne mange pas de sucreries et a des caries : pourquoi?

Si votre enfant ne mange pas de sucreries, il peut tout de même être à risque de caries. Pour quelles raisons? Comment éviter cela? etc...



  • Alcalde Rivas, S. E., & Ramos Yovera, S. M. (2022). Estudio in vitro del efecto del salbutamol y salmeterol sobre la superficie del esmalte dental aplicando la técnica de vickers.
  • Coutinho, L. S., Moraes, D. C., & de Jesus Campos, E. (2021). Potencial cariogênico e erosivo de xaropes infantis. Revista de Ciências Médicas e Biológicas20(4), 601-609.
  • Choez Villacis, E. A. (2022). Manifestaciones bucales en pacientes pediátricos asmáticos y su tratamiento odontológico (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Scatena, C. (2012). Efeito erosivo de medicamentos pediátricos de uso prolongado no esmalte de dentes decíduos (Doctoral dissertation, Universidade de São Paulo).
  • Seguí Garrigós, L. (2017). Manejo de inhaladores: conocimientos y cuidados de Enfermería.
  • Hejazi, M. E., Shafiifar, A., Mashayekhi, S., & Sattari, M. (2016). Evaluation of proper usage of glucocorticosteroid inhalers and their adverse effects in asthmatic patients. Tanaffos15(1), 9.
  • Carhuamaca-Salvador, M., de la Cruz, J. B., Chávez-Rimache, L., & Chumpitaz-Cerrate, V. (2019). Riesgo de caries dental en pacientes pediátricos asmáticos en tratamiento con la terapia inhalatoria de salbutamol y budesonida, Perú. Revista de la Facultad de Ciencias Médicas de Córdoba76(4), 222-226.
  • Llena Puy, C. (2006). La saliva en el mantenimiento de la salud oral y como ayuda en el diagnóstico de algunas patologías. Medicina Oral, Patología Oral y Cirugía Bucal (Internet)11(5), 449-455.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.