L'importance de nourrir le bébé pour son développement maxillo-facial

La nourriture influence les fonctions de la bouche et le développement maxillo-facial. Nous vous disons à quoi vous devez faire attention lorsque vous nourrissez votre bébé.
L'importance de nourrir le bébé pour son développement maxillo-facial
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 31 octobre, 2022

Au fur et à mesure que nous grandissons, tout notre corps, y compris la bouche, se forme et acquiert ses propres caractéristiques, selon les fonctions que nous lui attribuons. Ainsi, le type et la forme d’alimentation au cours des premières années de vie influencent le développement maxillo-facial. Il faut tenir compte du fait que certaines pratiques alimentaires peuvent entraver la croissance des structures orales et prédisposer à souffrir de malocclusions à l’avenir. Nous vous en disons davantage.

Comment l’alimentation influence-t-elle le développement maxillo-facial ?

L’acte de manger est une source de stimuli capables de modeler les formes et les positions des structures orales. Les besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes chez un nouveau-né que chez un bébé de six mois ou chez un de plus d’un an. Pas seulement d’un point de vue nutritionnel, mais également au niveau fonctionnel.

Les besoins alimentaires changent effectivement afin que les enfants puissent renforcer les fonctions de leur bouche. La croissance, la forme et la position acquises par les structures oro-faciales dépendent de ces pratiques et de la façon dont la bouche est utilisée et positionnée pour leur exécution.

Grâce à l’allaitement et à l’incorporation d’aliments mous et solides, l’enfant pratique et perfectionne les fonctions orales. Avec des changements progressifs dans son alimentation, le petit a la possibilité de développer la succion, la déglutition et la mastication, et ainsi de synchroniser une respiration adéquate.

Ces actions permettent aux os, aux muscles de la mâchoire, aux dents et aux articulations de se développer correctement. De cette façon, les problèmes d’occlusion et de développement du langage sont prévenus à l’avenir. En revanche, lorsque manger ne suit pas une progression naturelle et que certaines pratiques persistent dans le temps, les fonctions de la bouche n’évoluent pas et se renforcent pas. Avec cela, les structures orales sont affectées et ne se développent pas correctement.

Le rôle de l’allaitement dans le développement maxillo-facial de l’enfant

Dès la naissance et dans les six premiers mois de la vie du bébé, l’allaitement joue un rôle fondamental dans le développement de l’enfant. L’allaitement maternel est l’alternative la plus saine et la plus bénéfique pour l’enfant et la mère. Il fournit effectivement les besoins nutritionnels, immunitaires et affectifs dont l’enfant a besoin. De plus, le fait de téter le sein implique un effort buccal qui stimule l’action musculaire et favorise le bon développement des mâchoires. Au fil du temps, cela se traduit par une meilleure occlusion dentaire.

De même, l’allaitement permet la synchronisation des fonctions de l’appareil buccal. C’est-à-dire la succion, la déglutition, la respiration, la mastication et la phonation. Le bon développement de ces pratiques aide à prévenir les anomalies dentaires, buccales, maxillaires et faciales.

Qu’en est-il du biberon?

Certaines familles, pour différentes raisons, choisissent de donner le biberon à leur bébé. Au-delà du contenu, qui peut être du lait maternel ou du lait en poudre, le mécanisme d’aspiration n’est pas le même que celui du sein. En utilisant cet accessoire, le lait arrive plus facilement et avec moins d’effort dans la bouche de bébé. La mâchoire n’a pas besoin de bouger autant. La langue reste dans une position plus basse puis les muscles travaillent moins fort.

L’alimentation artificielle risque d’affecter le bon développement maxillo-facial du bébé. Avec cela, les risques de problèmes de mastication, de respiration, d’élocution ou de déglutition augmentent. En ce sens, si l’allaitement n’est pas envisageable, il est important de choisir une tétine de biberon adaptée pour contrer ces effets. La forme et la taille similaires au mamelon du sein de la maman ainsi qu’un petit trou qui favorise l’effort musculaire sont des stratégies à considérer.

Enfin, stopper le biberon à temps est un autre aspect important. En effet, prolonger l’alimentation avec cet élément au-delà d’un an de vie pourrait devenir un stimulus négatif pour le développement maxillo-facial.

Alimentation complémentaire et développement maxillo-facial

Dès l’âge de six mois, les bébés commencent l’étape de l’alimentation complémentaire. Ils incorporent des aliments mous, semi-solides et solides dans leur alimentation. L’allaitement maternel fournit toujours des nutriments et favorise le développement maxillo-facial. Toutefois, de nouveaux aliments commencent à occuper le devant de la scène.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de commencer de petites quantités de nourriture à six mois du bébé, en augmentant progressivement à mesure que l’enfant grandit. La consistance et la variété des repas devraient également augmenter progressivement.

Cette variété de nutriments, de saveurs et surtout de consistances et de textures, favorise le développement des structures orales. L’enfant explore de nouveaux aliments et pratique la mastication. Pour cette raison, il est important que les bébés aient une alimentation variée en saveurs et en nutriments, mais aussi en textures. Il est préférable de commencer par une alimentation plus molle. Mais il est aussi pertinent de leur proposer des aliments de plus en plus solides et durs à mastiquer.

Choisir des aliments qui nécessitent d’être mâchés et éviter les régimes avec des aliments très fades et ultra-transformés est essentiel pour promouvoir la fonction. Sinon, le manque de formation aux fonctions orales pourrait entraîner des malocclusions, des dents tordues et des problèmes d’alimentation et d’élocution. Il est alors plus probable qu’il soit nécessaire de résoudre ces troubles par des traitements orthodontiques.

Être attentif à ce que les enfants mangent

Comme nous vous le disions, l’alimentation est un facteur déterminant dans le développement maxillo-facial des enfants. Dans la mesure du possible, nous vous recommandons de choisir les nutriments qui favorisent la santé globale de votre bébé. Et, en même temps, favorisent la fonction buccale.

L’allaitement favorise le bon développement de la bouche et aide à prévenir les malocclusions. Manger une variété d’aliments avec des textures différentes détermine également la croissance des structures orales.

Enfin, prendre soin de la bouche des bébés ne consiste pas seulement à brosser les dents et à réduire la consommation de sucre. Il est également très important de leur offrir une alimentation équilibrée, nutritive et variée qui maximise les fonctions orales et favorise le développement maxillo-facial.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 questions sur la santé bucco-dentaire des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 questions sur la santé bucco-dentaire des enfants

Lorsqu'il s'agit de prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants, les parents peuvent avoir des doutes. Clarifions les plus courants.



  • Cudziło, D., Pałczyńska, D., & Bednarczyk, M. (2018). Infant and baby feeding and the development of the maxillofacial complex based on own observations and the literature. Journal of Mother and Child22(3), 255-259.
  • Ortigosa-Pezonaga, B. (2019). Nutrición Humana y Dietética. Rev Esp Nutr Hum Diet23(2), 104-122.
  • López Diez, M. (2017). La importancia de las texturas de los alimentos y la masticación: Revisión sistemática.
  • Laura, M. M. LA RESPIRACIÓN Y LA DEGLUCIÓN COMO ELEMENTOS FUNDAMENTALES EN LA CONFORMACIÓN DE LAS ARCADAS DENTARIAS.
  • Victoria, C. G., Bahl, R., Horton, S., Murch, S., Krasevec, J., & Sankar, M. J. (2016). La lactancia materna en el siglo XXI: epidemiología, mecanismos y efectos a lo largo de la vida. The Lancet, la primera serie de la Revista The Lancet sobre lactancia materna1(1).
  • Torres Minaya, K. K. (2022). Importancia de la lactancia materna en la prevención de los hábitos de succión no nutritiva, revisión de la literatura (Doctoral dissertation, Quito: Universidad Hemisferios 2022).
  • Zaragoza Molinés, L., & Tosat Mancho, C. Baby Led Weaning: Un enfoque de alimentación complementaria dirigida por el bebé. Revisión bibliográfica.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.