Effets de l'allaitement sur les dents

L'allaitement apporte de multiples bénéfices au bébé et à sa mère. Ici, nous vous parlons de l'influence de l'allaitement sur les dents.
Effets de l'allaitement sur les dents

Dernière mise à jour : 04 juillet, 2022

L’allaitement maternel est une option bénéfique pour la mère et l’enfant. Mais savez-vous quels sont les effets de l’allaitement sur les dents?

Vous avez peut-être entendu dire que le lait maternel est l’aliment parfait pour chaque enfant et qu’il se transforme en fonction des besoins du bébé. De plus, il augmente les défenses et réduit les risques d’asthme, d’infections et d’obésité.

D’autre part, vous savez peut-être déjà que l’allaitement favorise le lien affectif entre la mère et l’enfant. Ou que les mères qui allaitent se remettent plus rapidement de la puerpéralité et réduisent les risques de développer un cancer de l’ovaire et du sein.

Cependant, tout le monde ne connaît pas les contributions de l’allaitement au développement de la bouche et à la santé des dents. Continuez à lire et découvrez une autre raison de choisir cette pratique.

L’allaitement et la position des dents

L’allaitement est une pratique qui favorise le bon alignement des dents. Les mouvements que fait le bébé pour se nourrir du sein de sa mère favorisent le développement des mâchoires et des muscles de la bouche et du visage.

Quand un bébé naît, sa mâchoire inférieure est positionnée bien derrière sa mâchoire supérieure. Grâce à l’effort que l’enfant doit faire pour téter le lait du sein de sa mère, la mâchoire parvient à avancer.

Lorsque les mâchoires grandissent et s’adaptent harmonieusement, il est moins probable qu’il y ait des problèmes de morsure à l’avenir. Car la mastication, la déglutition et les autres fonctions de la bouche sont effectuées correctement. De leur côté, les dents ont tendance à se situer au bon endroit lors de leur éruption.

“L’allaitement permet de prévenir les anomalies dento-maxillo-faciales et les malocclusions dentaires.”

-Société Espagnole d’Orthodontie (SEDO)-

L’allaitement maternel aide à prévenir les problèmes de malocclusion, tels que les morsures ouvertes, les surocclusions et les dents mal alignées. Avec cela, les chances d’avoir besoin d’orthodontie à l’avenir diminuent.

De plus, l’allaitement favorise le bon développement des muscles oro-faciaux du bébé. De cette façon, les fonctions de succion, de déglutition et de respiration se déroulent correctement. Ce qui évite également les problèmes de morsure plus tard.

Il n’en va pas de même si l’enfant est nourri au biberon. Car, dans ce cas, le lait atteint la bouche du nourrisson presque sans effort. À leur tour, la forme et le tonus des structures osseuses et musculaires de la bouche et du visage peuvent être modifiés.

Un bébé allongé sur le ventre qui sourit.

Allaiter pour prévenir les caries dentaires

L’allaitement offre un autre avantage pour les dents, il diminue effectivement les risques de caries. S’il est vrai que les enfants allaités et ceux qui boivent du lait au biberon sont sensibles à cette maladie bucco-dentaire, les premiers bénéficient d’une plus grande protection.

La carie de la petite enfance, ou « carie du biberon », est une forme particulière de la maladie qui affecte les premières dents. Sa progression est très rapide et destructrice, puisqu’elle altère les fonctions orales et la qualité de vie des enfants dans leurs premières années.

Donner à l’enfant le biberon avec des boissons sucrées est la principale cause de ce trouble. De plus, lorsque le bébé s’endort avec la tétine dans la bouche, le risque augmente.

Il faut savoir que le lait maternel et le lait artificiel contiennent des sucres. Si cette substance n’est pas éliminée des surfaces dentaires avec une bonne hygiène bucco-dentaire, une maladie peut en résulter. L’ajout d’édulcorants, de jus de fruits et autres boissons sucrées en bouteilles, pose un problème majeur.

Dans tous les cas, bien que le sucre contenu dans le lait maternel puisse favoriser l’apparition de caries, en l’absence d’un nettoyage buccal adéquat, c’est aussi un aliment protecteur. Dans sa composition, il contient d’autres substances, telles que l’arginine et l’urée, qui augmentent le pH de la salive et diminuent la déminéralisation de l’émail.

De plus, les immunoglobulines qui font partie du lait maternel inhibent la croissance bactérienne. De leur côté, les minéraux comme le calcium et le phosphore, et les protéines comme la caséine, favorisent la reminéralisation. D’autre part, pendant l’allaitement, le mamelon de la maman est situé dans la partie la plus postérieure de la bouche du bébé. Par conséquent, le contact du lait avec les dents est minime.

Autres avantages de l’allaitement sur les dents des enfants

En plus de prévenir les malpositions dentaires et de réduire les risques de caries, l’allaitement apporte d’autres bienfaits sur les dents des bébés :

  • Fournit des nutriments essentiels : le lait maternel fournit tous les nutriments dont les enfants ont besoin pour bien grandir. Cela comprend le développement et la minéralisation des dents qui se forment à l’intérieur de l’os.
  • Favorise le développement du système immunitaire de l’enfant.
  • Empêche l’installation d’habitudes néfastes : l’allaitement satisfait les besoins oraux, nutritionnels et émotionnels du bébé. Pour cette raison, les nourrissons allaités sont moins susceptibles de sucer leur pouce ou d’utiliser des tétines et des biberons pendant de longues périodes. Ces comportements de succion prédisposent à des problèmes dans le développement des structures maxillo-faciales et dans la manière de mordre.
Une femme qui allaite.

Les dents de la mère pendant l’allaitement

Vous devez savoir que l’allaitement du bébé n’affecte pas les dents de la mère. Pendant longtemps, la croyance a été popularisée selon laquelle les enfants prélèvent du calcium sur les dents de leur mère pour former les leurs.

Tant pendant la grossesse que pendant l’allaitement, les petits obtiennent les minéraux dont ils ont besoin de l’alimentation de leur mère et ils n’affectent pas leur santé bucco-dentaire.

Ce qui est assez courant chez les mères, c’est la négligence involontaire de leur propre corps. La demande du bébé et la fatigue peuvent conduire à négliger les routines essentielles pour garder une bouche saine.

Une mauvaise alimentation, une mauvaise hygiène bucco-dentaire et le manque d’examens dentaires peuvent causer des problèmes de santé bucco-dentaire, mais pas l’allaitement. Et cela affecte également la santé bucco-dentaire du bébé. Car la présence de bactéries pathogènes dans la bouche des parents peut être transmise à leurs enfants.

Prendre soin de la santé bucco-dentaire de la mère pendant l’allaitement est essentiel pour réduire le risque de contagion des germes à la bouche de l’enfant.

L’allaitement est toujours la meilleure option

L’allaitement profite à la fois à la mère et à son bébé. Le choix de cette pratique a de nombreux effets positifs que le biberon et le lait en poudre ne peuvent égaler.

Pour cette raison, il est conseillé d’allaiter exclusivement le bébé pendant les 6 premiers mois. Puis, pendant l’alimentation complémentaire, continuer à allaiter jusqu’à l’âge de 2 ans ou aussi longtemps que la mère et le bébé le souhaitent.

Aussi, il est important d’allaiter directement au sein autant que possible et de réduire l’allaitement au biberon. Même s’il contient du lait maternel. En effet, comme nous vous l’avons dit, les mouvements dans la bouche ne sont pas les mêmes.

L’influence positive de l’allaitement sur les dents de lait est une autre raison d’opter pour cette pratique bénéfique.

Cela pourrait vous intéresser ...
Soins dentaires pendant l’allaitement : tout ce que vous devez savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Soins dentaires pendant l’allaitement : tout ce que vous devez savoir

Pendant l'allaitement, la peur d'aller chez le dentiste et de recevoir des soins dentaires est très courante. Voici ce que vous devez savoir à ce s...



  • Victora, C., Bahl, R., Gillespie, S., Haddad, L., McFadden, A., & Mason, F. (2016). Primera Serie 2016 Sobre Lactancia Materna Edición en Español. The Lancet387, 475-504.
  • Brahm, P., & Valdés, V. (2017). Beneficios de la lactancia materna y riesgos de no amamantar. Revista chilena de pediatría88(1), 07-14.
  • Robles-Bermeo, N. L., Lara-Carrillo, E., Herrera-Martínez, E., Bermeo-Escalona, J. R., Santillán-Reyes, A. M., Pontigo-Loyola, A. P., & Medina-Solís, C. E. (2019). Leche humana y su efecto sobre la mineralización del esmalte: revisión de literatura. Pediatría (Asunción)46(3), 209-217.
  • Lalaguna Mallada, P., Jimenez Yuste, C., Iglesias Rubio, C. (2015). Lactancia materna y caries. Comité de Lactancia Materna de la Asociación Española de Pediatría.
  • Aviles, D. A. R., Rivera, M. K. B., Arreaga, L. D. P. T., & Villavicencio, A. F. M. (2020). Beneficios inmunológicos de la leche materna. Reciamuc4(1), 93-104.
  • Roca, E. C., Llorente, M. C., Vicente, G. S., & Díaz, L. R. (2020). Factores de riesgos en la génesis de la caries dental en edad temprana y efectos de la lactancia materna. Revista Cubana de Estomatología57(2).
  • Torres Minaya, K. K. (2022). Importancia de la lactancia materna en la prevención de los hábitos de succión no nutritiva, revisión de la literatura (Doctoral dissertation, Quito: Universidad Hemisferios 2022).
  • Zini Carbone, C. N. H., Medina, M. D. L. M., Zini Carbone, M. Y. I., & Galiana, A. V. (2021). La importancia de la lactancia materna en odontología.
  • Rosales-Vega, G., del Carmen Roa-González, S., Rodríguez-López, D. M., Pérez-Vega, J., & de Jesu Méndez-Quevedo, T. (2021). Relación de la Lactancia Materna y Maloclusiones. Revista Mexicana de Medicina Forense y Ciencias de la Salud5(S3), 177-180.
  • Herrera, C. G. R. (2022). Lactancia materna, hábitos orales y maloclusiones en niños de 2 a 6 años (Bachelor’s thesis, Universidad Nocional de Chimborazo).