Les questions les plus communes des enfants

12 mars 2020
Qui n'a jamais été surpris par une question inattendue d'un enfant ? Leur curiosité mérite des réponses concrètes et simples de la part des adultes.

La curiosité des enfants est sans limites. Ils s’interrogent à propos de tout ce qu’ils ne comprennent pas ou ce qui attire leur attention ; c’est pour cela que les adultes doivent se préparer à répondre avec certitude aux questions les plus communes des enfants.

Ceci se produit régulièrement à partir de 3 ans, lorsque l’hémisphère gauche de leur cerveau commence à mûrir. Avec la croissance, l’enfant commence à chercher la logique des choses et à observer le monde d’une autre façon.

Affronter cette période de questionnement peut être un peu ennuyeux pour les parents. Cependant, il s’agit d’un bon symptôme : cela indique en effet que le développement du cerveau du petit se fait correctement et que ses capacités d’analyse s’améliorent quotidiennement.

Répondre à un si grand nombre de questions à la suite peut être épuisant. Il est donc fondamental de nous armer de patience ; les enfants ne demandent qu’à apprendre et les adultes qui les entourent seront toujours leur première option pour résoudre toutes ces énigmes.

Les bénéfices de la curiosité chez les enfants

Voici les principaux avantages de cette étape de questions chez les petits :

  • Elle stimule leur cerveau.
  • Elle les aide à surmonter l’anxiété.
  • Leurs relations interpersonnelles sont favorisées.
  • Ils apprennent plus facilement de nouvelles choses.
  • Leur intérêt pour la lecture augmente.
  • Elle améliore leur capacité de communication.

Les plus jeunes de la maison peuvent poser une infinité de questions à la complexité variée sur différents thèmes. S’interroger sur le pourquoi des choses devient habituel dans leur vie, surtout quand il s’agit de situations qui se présentent au quotidien, comme les phénomènes atmosphériques ou la raison pour laquelle ils doivent faire leurs devoirs.

Les questions des enfants

Apprendre quelque chose de nouveau au quotidien de la part de ses proches est toujours amusant. Les enfants voient les adultes qui les entourent comme des guides qui possèdent des connaissances universelles.

Si les parents s’ennuient ou s’impatientent face à la curiosité de leurs enfants, ceux-ci peuvent perdre leur confiance et leur envie d’apprendre. Voici quelques-unes des questions les plus communes des enfants :

  • Pourquoi est-ce qu’il pleut ?
  • Pourquoi la voisine a-t-elle la peau noire ?
  • Comment naissent les bébés ?
  • D’où tombe la neige ?
  • Pourquoi le ciel est-il bleu ?
  • Quelle quantité de sel y a-t-il dans la mer ?
  • Pourquoi ils doivent faire leurs devoirs.
  • Qu’est-ce que la mort ?
  • Comment font les oiseaux pour voler ?
  • Pourquoi dois-je aller à l’école ?
  • Pourquoi dois-je manger des légumes ?
  • Comment se font les bébés ?

C’est un cycle au cours duquel l’enfant s’interroge réellement sur beaucoup de choses ; si on remarque qu’il est intrigué par quelque chose, il faut essayer de lui répondre de manière simple et en fonction de son âge.

Comment répondre aux questions les plus communes des enfants

Répondre par une autre question

Il faut aider les enfants à réfléchir par eux-mêmes : leur répondre par une autre question pourrait donc les motiver à trouver eux-mêmes la réponse. Par exemple, leur dire : « Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? » ou « Pourquoi penses-tu qu’une telle chose se produit ? » pourrait être une bonne option.

Gérer avec précaution les sujets d’adultes

Quand les questions concernent des thèmes d’adultes, ceux-ci doivent donner des réponses concrètes aux enfants, en utilisant un langage conforme à leurs capacités de compréhension et à leur âge.

« Les réponses sont un bon symptôme : elles indiquent que le développement du cerveau du petit se fait correctement et que ses capacités d’analyse s’améliorent quotidiennement. »

Ne pas répondre à toute vitesse ou en esquivant

Avec la fameuse question du « Et pourquoi ? », une série de questionnements apparaît rapidement, face auxquels nous avons besoin de temps et de patience. Répondre sans en avoir envie ou de façon vague est une attitude que l’on doit éviter. Il faut se rappeler que la curiosité aidera les enfants à développer leur intelligence, à améliorer leur langage et à augmenter leur confiance.

Les questions les plus communes des enfants peuvent être difficiles

Il existe toute une série de questions auxquelles il est nécessaire de prêter une attention particulière. Ce sont celles qui font référence aux abusIl y a 40 ans, un enfant n’aurait jamais demandé ce qu’est un pédophile, un violeur ou un corrompu. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Ces types de questions peuvent surgir pour deux raisons. La première est que l’enfant a entendu ce mot à la télévision ou un de ses amis l’a prononcé. La seconde est qu’il l’a lu sur Internet.

Une mère qui répond aux questions de son enfant

Ce type de question, comme beaucoup d’autres, vient de leur simple curiosité et nécessite que leur source d’informations la plus fiable leur apporte une réponse. Dans ces cas, il vaut mieux leur expliquer ce que cela signifie à la maison.

Des événements comme des attaques terroristes, des guerres, des catastrophes naturelles et d’autres situations désastreuses mèneront certainement les enfants à se poser des questions. Les adultes peuvent les aider en ne se limitant pas à répondre à une simple question : ils peuvent profiter de la situation pour promouvoir des valeurs par rapport à ce point.

Il faut faire preuve de beaucoup de patience et d’intelligence pour trouver les termes adéquats pour apporter une réponse aux enfants vis-à-vis des choses complexes de la vie et de ce qui se produit sur cette planète. Avec de l’amour et du dévouement, nous réussirons à développer la curiosité de nos enfants pour que leur envie d’apprendre n’ait pas de limites.