Ce qu’il se passe dans le cerveau d’un enfant quand il joue

· 9 mars 2019
Si vous aviez l'opportunité de voir ce qu'il se passe dans la petite tête de votre bébé chaque fois qu'il joue, vous verriez la quantité d'activité qui est générée dans son cerveau. Même si beaucoup de parents n'y croient pas, jouer, oui, juste jouer, est une activité très complexe qui libère des hormones dans le cerveau de l'enfant.

Chaque fois que votre enfant joue, une fête chimique se produit et remplit son cerveau d’endorphines et d’enképhalines, les hormones chargées de réduire la tension neuronale. Grâce à cela, l’enfant se sent calme et heureux. Par ailleurs, ses plus grands moments de créativité ont lieu pendant les instants où il joue.

Voyez les choses de cette façon : la meilleure activité, le meilleur apprentissage, le plus grand amusement qu’un enfant puisse avoir dans sa vie est le jeu, car cette activité lui apporte une énorme quantité de bénéfices physiques, mentaux et sociaux.

Ceci se produit parce que le jeu active la chimie cérébrale et génère une série d’hormones qui travaillent dans le cerveau des enfants.

Quand votre enfant joue, son cerveau est inondé d’une substance appelée sérotonine, qui se charge d’équilibrer et de réguler l’humeur des personnes : en fait, jouer permet de réduire le stress des enfants et de les mettre de bonne humeur.

Cette activité libère aussi de l’acétylcholine dans le cerveau des enfants. Il s’agit de la substance qui favorise la concentration, la mémoire et l’apprentissage.

En même temps, la dopamine permet à l’enfant de se sentir motivé pour réaliser une activité physique, ce qui fait que les muscles réagissent devant un jeu. Elle favorise aussi la stimulation de l’imagination, de la création d’images et d’êtres fantastiques.

cerveau

Le cerveau des enfants apprend en jouant

Quand un enfant joue, son cerveau apprendre à résoudre des conflits et développe aussi les mécanismes nécessaires au processus de sociabilisation. Normalement, il suffit que deux enfants se regardent et se sourient pour qu’ils commencent à jouer.

Le jeu, sans aucun doute, stimule la créativité des enfants. Grâce à cette activité, ils recréent et ordonnent tout ce qu’ils ont appris. Jouer leur permet aussi de résoudre des conflits et leur apprend à créer des normes ainsi qu’à les respecter, surtout quand il s’agit de jeux en groupe.

Il suffit de voir à quel point beaucoup d’enfants apprennent d’autres langues à travers des chansons pour comprendre que c’est à travers ce que nous appelons « jeu » qu’un enfant apprend et grandit de la meilleure manière.

Il a été prouvé que le cerveau apprend plus facilement quand une activité est amusante. C’est pour cela que les enfants apprennent si fréquemment à ranger leur chambre ou apprennent d’autres langues à travers des jeux et des chansons qui les invitent à entreprendre une action.

Par ailleurs, selon l’Association Espagnole de Pédiatrie, le jeu stimule l’apprentissage, la curiosité et la créativité chez les enfants, en plus de les aider à développer des facultés psychomotrices.

Ainsi, quand l’enfant joue, il fait des progrès physiques, émotionnels et intellectuels ; c’est pour cette raison que les pédiatres recommandent d’enseigner des choses aux enfants sous forme de jeux et non de manière forcée.

cerveau

L’enfant se sent mieux quand il joue

Le jeu est considéré comme la spécialité la plus complète pour les enfants, surtout parce que cela les libère de la pression des études et du stress des devoirs. C’est peut-être pour cela que l’écrivaine Rosa Jové, dans son livre Ni caprices ni colères (Ni berrinches ni rabietas) conseille aux parents qui souhaitent élever leurs enfants de manière respectueuse de les laisser jouer.

Elle invite aussi à comprendre que les enfants, de même que les adultes, souffrent de stress ; elle considère que le fait de les laisser jouer permettra d’avoir de meilleures relations à la maison, ce qui aura une influence sur le bien-être de la famille.

L’auteure explique que les enfants de plus de 6 ans ne passent plus autant d’heures à jouer librement et qu’il est bon que les parents d’aujourd’hui respectent leurs horaires de loisirs et ne les soumettent pas à un grand nombre d’activités stressantes.

N’oubliez jamais que le jeu -aussi bien pour les enfants que pour les adultes- est le meilleur véhicule pour l’apprentissage. Il aide surtout les enfants à établir des liens sociaux et développe et renforce leur univers interne.

Vous vous demandez ce qu’il se passe-t-il dans le cerveau d’un enfant quand il joue ? De la magie !

Oui, c’est aussi simple que cela, jouer avec des figurines, des poupées, s’amuser avec un ballon, jouer à cache-cache ou imaginer des aventures aide l’enfant à apprendre, à s’amuser, à se détendre, à rêver, à imaginer et à résoudre des problèmes. Il est donc très important de les laisser jouer.