Comment aider les enfants à avoir confiance en eux-mêmes ?

· 2 juillet 2018
L'estime de soi et la sécurité permettent à un être humain de se sentir à l'aise avec lui-même et, en même temps, d'obtenir la validation de son juge le plus dur : lui-même

Le manque de confiance peut avoir un impact négatif sur le développement de l’enfant. En effet, il est nécessaire de les aider à avoir confiance en eux-mêmes afin qu’ils puissent développer la force nécessaire pour affronter la vie.

En d’autres termes, à la fois l’estime de soi et la sécurité permettent à un être humain de se sentir à l’aise avec lui-même et, en même temps, d’obtenir la validation de son juge le plus dur : lui-même.

Tous les enfants ont besoin de temps et d’espace pour se découvrir. Cependant, nous pouvons toujours les aider pour que chaque jour, ils se sentent plus à l’aise avec eux-mêmes et renforcent ainsi leur confiance en eux-mêmes de manière saine.

Un enfant sûr de lui est celui qui se permet d’expérimenter avec les gens et les objets qu’il a autour de lui librement et avec une bonne conscience de lui-même. C’est-à-dire qu’il ne se sentira pas menacé, inapte ou ne présentera aucune autre perception avec une connotation négative.

En outre, un enfant confiant saura savoir comment différencier correctement ce qui lui est bénéfique et ce qui lui nuit. Cela lui sera très utile dans tous les domaines de la vie.

Bien que cela puisse sembler contradictoire, les  enfants éduqués sous les préceptes du maternage se révèlent être des enfants très indépendants. C’est parce que l’éducation et le dévouement qu’il reçoit de ses parents lui donnent le soutien nécessaire pour se lancer tout seul.

Pour qu’un enfant se sente sûr de lui, il doit d’abord percevoir la sécurité de son environnement. À cet égard, il est important que les parents sachent transmettent cette sécurité à leurs enfants. Ils doivent leur montrer ou leur faire savoir ce qui suit :

  1. Le fait qu’ils sont aimés, parce qu’ils ont été désirés avant même leur conception.
  2. Qu’ils peuvent faire confiance à leurs parents et vice versa.
  3. Qu’ils sont respectés et qu’ils ne seront pas tenus de toujours faire les choses comme les parents le veulent.
  4. Qu’on les écoute et que leur opinion est également valide.
  5. Qu’il y a des liens solides dans le noyau de la famille.
Un noyau familial fort aide à avoir confiance en soi.

Comment les aider à avoir confiance en eux ?

Éduquez-les dans la liberté

À mesure que l’enfant grandit, il est normal qu’il devienne indépendant. C’est le devoir des parents de les aider à découvrir le monde et à l’expérimenter de manière équilibrée. C’est-à-dire, les avertir des risques de chacun de leurs actes et de certains dangers, mais sans les priver de s’amuser et de jouer librement.

Le jeu aide les enfants à découvrir le monde et à le structurer. Laissez-le jouer et faire des activités qui l’aideront à atteindre ses objectifs. Le fait de s‘efforcer d’atteindre ses objectifs l’aidera à être conscient que l’on peut réaliser ce que l’on a décidé de faire. Ceci est très précieux pour nourrir son estime de soi. Cette dernière est un bastion fondamental pour se sentir sûr de soi.

 Les motiver à faire des choses par eux-mêmes

Si vous voulez aider votre enfant à être sûr de lui, vous devez éviter d’éduquer votre enfant pour qu’il ait besoin de vous. La première chose dont vous devriez parler est l’indépendance et les nombreux avantages d’essayer de faire les choses par soi-même.

Logiquement, comme un enfant est une personne en formation, il lui sera parfois facile de faire certaines activités que d’autres. Il est aussi possible qu’il vous demande de l’aide pour faire certaines de ces choses qu’il a du mal à faire.

Idéalement, les parents devraient encourager le développement d’une bonne estime de soi chez les enfants. C’est la clé pour les aider à se sentir sûr d’eux.

Enseignez-leur à travailler en équipe

Il n’y a rien de mal à les aider. La problème, c’est que l’intervention du père et de la mère devrait guider l’enfant pour atteindre l’objectif qui lui a été proposé. Vous devez essayer de l’aider mais ne devriez pas les faire à sa place, car de cette façon vous limitez son apprentissage.

Travaillez en équipe avec l’enfant, aidez-le à partager les mérites d’une tâche. Et célébrez votre progression, pas les résultats. Ainsi, s’il échoue dans une tâche, il apprendra qu’il doit faire plus d’efforts la prochaine fois. Cette réflexion et vos interventions en temps opportun feront en sorte que votre enfant ait l’assurance qu’il y a toujours une chance de s’améliorer.

Apprendre à déléguer, libérer, laisser aller

Parfois, de nombreux parents oublient que même si leurs enfants viennent d’eux, ils ne sont pas une extension d’eux-mêmes. En général, cet égoïsme que nous portons tous en nous et nos propres déficiences personnelles nous font parfois inconsciemment éduquer nos enfants dans la dépendance affective.

Rappelez-vous que bien que vous leur ayez tout à fait donné la vie, désormais leur vie leur appartient. Et, à mesure qu’ils grandissent, ils vont devoir prendre de plus en plus de décisions, par eux-même. Ils pourront ainsi découvrir et grandir. Si vous vous sentez tenté de leur donner des conseils, faites-le, mais de manière opportune et libératrice.

Comment aider les enfants à avoir confiance en eux-mêmes?

Ayez du tact : faites des critiques constructives

Parfois, sans mauvaise intention, de nombreux parents réconfortent leurs enfants en disant des choses comme: Viens ici, pauvre chose. Ou une autre expression. La pédagogue Elena Roger Gamir conseille d’éliminer de votre vocabulaire des phrases telles que: mon/ma pauvre. C’est votre enfant qui est en formation, pas un pauvre, explique-t-elle.

Ce conseil est valable pour d’autres commentaires qui invitent l’enfant à s’apitoyer sur son sort. D’où l’importance de bien choisir vos commentaires et cela peut se faire si vous apprenez à gérer vos émotions.

Restez à l’écart des messages négatifs et renforcez les positifs. Même si votre enfant n’a pas bien réussi, vous pouvez trouver un moyen de le dire de façon constructive. Idéalement, les parents devraient encourager le développement d’une bonne estime de soi chez les enfants. C’est la clé pour les aider à se sentir sûrs d’eux.