Les premiers coups de pied de bébé: tout ce que vous devez savoir

Les premiers coups de pied du bébé représentent la première rencontre sensorielle entre la mère et l'enfant. Ils sont très importants à plusieurs égards et nous allons tout vous dire à leur sujet.
Les premiers coups de pied de bébé: tout ce que vous devez savoir
Leidy Mora Molina

Rédigé et vérifié par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Il n’y a rien de plus émouvant pendant la grossesse que de ressentir les premiers coups de pied du bébé. Ces mouvements favorisent une connexion parfaite entre la mère et son enfant. Ce qui leur permet de communiquer au-delà des mots.

En plus d’être émue par le fait de sentir son bébé bouger, la femme enceinte peut s’assurer de son bien-être. Car un bébé qui bouge fréquemment est un bébé en bonne santé, qui grandit et se développe. Mais à quel moment ces coups de pied commencent-ils à se faire sentir et à quelle fréquence devons-nous les ressentir? Nous vous en disons davantage.

A partir de quelle semaine peut-on ressentir les premiers coups de pied du bébé?

Les premiers mouvements de l’embryon apparaissent vers la 8ème semaine de grossesse. À ce stade, le bébé nage, fait des mouvements involontaires et se déplace librement dans le liquide amniotique. Cependant, la mère ne les perçoit toujours pas car le foetus est très jeune.

En général, les premiers coups de pied du bébé commencent à se faire sentir vers la 20e semaine de gestation. À ce moment-là, le fœtus a déjà acquis une taille considérable et est capable de pousser avec force les parois de l’abdomen de sa mère.

Les femmes qui vivent une première grossesse peuvent remarquer ces mouvements un peu plus tard que celles qui ont déjà eu d’autres enfants. De même, certains facteurs tels que l’obésité, la quantité de liquide amniotique et la localisation du placenta peuvent également influencer leur perception.

Un foetus dans le ventre de sa mère.

L’intensité des mouvements fœtaux

Au début, les mouvements du fœtus ressemblent généralement à un léger bouillonnement à l’intérieur de l’utérus. Mais ils deviennent ensuite plus intenses et peuvent même provoquer une gêne.

L’intensité maximale des mouvements du bébé se situe vers la 28e semaine de grossesse. À partir de là, ils ont tendance à diminuer, à mesure que l’espace dans l’utérus se réduit. En général, plus près de la date d’échéance, ces coups de pied se produisent généralement à des moments précis de la journée et avec une force considérable.

Quelle que soit la fréquence ou l’intensité, il est important de noter que les mouvements fœtaux doivent toujours être présents jusqu’à la fin de la gestation.

Chaque mère peut les percevoir d’une manière particulière, mais elle doit les ressentir au quotidien. C’est un aspect qui est évalué dans le contrôle médical prénatal pour déterminer la santé et le bien-être de l’enfant.

Combien de fois par jour dois-je sentir les coups de pied du bébé?

Un autre des doutes qui envahit les femmes enceintes est la fréquence à laquelle elles doivent ressentir les coups de pied du bébé. Cela dépend du trimestre de la grossesse.

A partir de la semaine 20, les coups de pied sont présents mais sont rarement ressentis. Leur fréquence quotidienne ne peut donc pas être évaluée. Au fil des semaines, les mouvements deviennent plus fréquents et c’est alors que la mère peut déterminer le schéma des mouvements quotidiens de son bébé. Idéalement, cela devrait être enregistré dans un cahier. Afin de connaître le rythme quotidien de l’enfant.

Lors du troisième trimestre, il est habituel que le bébé fasse au moins 10 mouvements par jour. S’il bouge moins que cela ou que vous constatez une diminution marquée du rythme habituel, il est nécessaire de consulter le spécialiste dès que possible.

A quel moment de la journée ces mouvements sont-ils les plus fréquents?

Certains facteurs sont liés aux mouvements du fœtus, comme le moment où la mère s’alimente et le type de nourriture qu’elle mange. Les aliments sucrés augmentent la glycémie et cela provoque une augmentation de l’activité du bébé.

En plus de ce facteur, le fœtus perçoit les émotions de sa mère à travers les hormones qui voyagent dans le sang des deux. De cette façon, le bébé «vit» également ces émotions.

Si la mère est stressée ou se bat pendant la journée, son corps libère du cortisol et de l’adrénaline. Les deux hormones pénètrent dans la circulation du foetus et entraînent une augmentation des coups de pied. En effet, plusieurs études affirment que cela peut avoir d’autres conséquences à l’avenir dans le corps du bébé.

Enfin, un autre facteur de conditionnement important pour les mouvements fœtaux est l’état de sommeil et d’éveil. En général, le bébé est généralement plus actif pendant les premières heures de la journée (entre 9 et 14 heures) et la nuit (après 19 heures). Le reste du temps, il dort et fait le plein d’énergie. Souvent, ses siestes durent de 40 à 60 minutes et il n’y a pas de coups de pied ni de mouvements pendant celles-ci.

De nombreuses mères rapportent que leur bébé devient plus énergique quand elles s’allongent. En réalité, ce qui se passe, c’est qu’il est plus perceptible pendant le repos que pendant l’activité. Pour cette raison, la nuit devient le moment d’exclusivité pour commencer à “communiquer” sans interruption.

Une femme enceinte allongée avec son partenaire qui écoutent les mouvements du foetus.

Il est important que le bébé donne des coups de pied dans le ventre de sa mère

Les mouvements fœtaux dans l’utérus sont bénéfiques pour le développement neuromusculaire en général. Ils permettent au bébé de renforcer le tronc, les membres, la déglutition et aussi les muscles impliqués dans la respiration. De plus, ces exercices favorisent la coordination entre le cerveau et les autres organes.

Il convient de garder à l’esprit que plus que de compter les coups de pied quotidiens du bébé, l’essentiel est de faire attention au rythme et au schéma des mouvements. En effet, il est alors possible d’évaluer quel type d’activité le bébé fait habituellement et commencer à se familiariser avec son rythme de sommeil et de réveil.

Enfin, dans le cas où vous constatez que ce rythme d’activité diminue, ou si plus de 24 semaines se sont écoulées sans ressentir les mouvements du bébé, la meilleure chose à faire est d’aller chez le médecin pour confirmer que la grossesse se passe bien.

Cela pourrait vous intéresser ...
Développement du système respiratoire fœtal
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Développement du système respiratoire fœtal

Découvrez comment le système respiratoire fœtal se développe, quels sont les différents stades qui permettront au bébé de respirer à la naissance? ...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.