Les meilleurs virelangues pour enfants

· 1 octobre 2018
Les virelangues pour enfants (aussi appelés fourchelangues ou casse-langues) sont des jeux enfantins qui appartiennent à la culture populaire mondiale.

Les virelangues sont des petits compositions, semblables à un poème simple, sur la base de la répétition de syllabes difficiles à prononcer. Les enfants les apprennent à l’école, à la maison ou avec des amis. Plus on les prononce rapidement et plus ils sont amusants.

Les avantages d’apprendre des virelangues

Cette pratique est généralement apprise de manière spontanée et naturelle. En effet, offre de multiples avantages pour l’éducation des enfants et le développement du langage :

  • Les virelangues stimulent l’imagination. Les enfants font de leur mieux pour comprendre la phrase pour mieux la répéter. Cela les amène à faire marcher leur imagination pour associer des mots à certains concepts tout en les mémorisant.
  • La compréhension du langage. Les jeux de mots stimulent l’utilisation du langage, la compréhension des mots et l’utilisation de combinaisons peu habituelles.
  • Ils constituent un type de thérapie. Lorsque les enfants ont un problème de prononciation, les virelangues constituent un exercice pratique qui améliore la diction et l’articulation des sons.
  • Ils stimulent la mémoire. Les enfants développent la capacité de mémoriser des phrases complexes qui n’ont souvent aucun sens.
  • Ils améliorent la lecture à haute voix. Les virelangues aident à exercer les enfants à gagner en fluidité lors de la lecture à haute voix ou en public.
  • Ils sont amusants. Chaque fois que quelqu’un fait une erreur, cela provoque des rires chez les autres.

Les virelangues pour les tous petits

Le dragon

Un dragon gradé dégrada

un gradé dragon

Le carton

Ecartons ton carton

car ton carton nous gêne

Trois gros rats

Trois gros rats gris dans trois

gros trous très creux

virelangues

Zazie

Zazie cousait avec sa cousine en cousant

Lily

Lily lit le livre dans le lit

Les fruits

Fruits frais, fruits frits

fruits frais, fruits crus

Les tortues

Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit

Le son « p »

La pipe du papa du pape Pie pue

La belle boule, le son « b »

Une belle boule bien bleue brille

La nounou de Ninon

La nounou de Ninon ne dit

ni oui ni non

Le riz et le rat

Ton tas de riz tenta le rat.

Le rat tenté, le riz tâta

Le thé de tonton

Tonton, ton thé t’a-t-il ôté ta toux?

Disait la tortue au tatou.

Les virelangues avec un plus grand degré de difficultés

Pour les enfants plus âgés, les virelangues courts sont déjà maitrisés. C’est pour cela qu’ils peuvent essayer de se frotter à des virelangues plus complexes avec plus de mots.

Les papous

Chez les Papous il y a des papous papas

et des Papous pas papas et

des Papous à poux

et des Papous pas à poux.

Donc chez les Papous il y a des Papous papas à poux

et des Papous papas pas à poux et

des papous pas papas à poux

et des Papous pas papas pas à poux.

Le pâtissier

Un pâtissier qui pâtissait

chez un tapissier qui tapissait,

demanda un jour au tapissier qui tapissait :

vaut-il mieux pâtisser chez un tapissier

qui tapisse ou tapisser chez un pâtissier qui pâtisse ?

Les basques

Ces Basques se passent ce casque

et ce masque jusqu’à ce que ce masque

et ce casque se cassent.

virelangues

La cravate

Que c’est crevant de voir crever

une crevette sur la cravate d’un homme

crevé dans une crevasse.

La crique et l’escroc

Le cricri de la crique

crie son cri cru et critique

car il craint

que l’escroc ne le croque

et ne le craque.

Les saucissons de Madame Soucis

Bonjour Madame Sans-Souci.

Combien sont ces six saucissons-ci

et combien sont ces six saucissons-là?

Six sous Madame sont ces six saucissons-ci

et six sous aussi sont ces six saucissons là !

Les trois petites tortues

Trois tortues trottaient sur trois étroits toits

trottant sur 3 étroits toits,

trottaient 3 tortues trottant.

virelangues

La toux de tatie

Tatie, ton thé t’a-t-il ôté ta toux ?

disait la tortue au tatou.

Mais pas du tout, dit le tatou,

je tousse tant que l’on m’entend

de Tahiti au Toumbouctou.

La cocotte et le tacot

T’as ton tacot qu’a la cote, cocotte!

Qu’attend ton tacot qu’a la cote?

Mon tacot qu’a la cote attend

dans la côte que l’accostent des cocottes.

Et toc!

La marchante de foie

Il était une fois,

Une marchande de foie,

Qui vendait du foie,

Dans la ville de Foix.

Elle se dit ma foi,

C’est la première fois

Et la dernière fois,

Que je vends du foie,

Dans la ville de Foix.

Quelques astuces pour mémoriser les virelangues pour les enfants

Les virelangues pour enfants sont composées de nombreux phonèmes similaires afin de rendre la prononciation plus complexe et amusante en même temps. Pour que les enfants passent un bon moment et développent les compétences nécessaires pour défier leurs amis, il existe des astuces :

  • Il faut les répéter lentement. Les enfants devraient les répéter lentement au début et augmenter progressivement le rythme. Bien évidemment plus on va vite et plus on a de chances de se tromper et donc de s’amuser. 
  • Comprendre les phrases. Trouver du sens à chaque phrase rendra plus facile sa mémorisation.

Rappelez-vous que la clé est de les répéter et de les répéter encore et encore. Plus vous pratiquez, plus ce sera facile !