9 techniques d’apprentissage pour les enfants

· 13 octobre 2017

Les techniques d’apprentissage pour les enfants sont des activités spécifiques et systématisées, généralement internalisées pour acquérir des connaissances de manière plus simple, afin de contribuer à de bons résultats académiques.

En plus d’aider à l’amélioration des résultats scolaires, la mise en pratique de bonnes techniques d’étude est un atout dans le processus d’apprentissage de votre enfant. Cela permet d’encourager la motivation, encourager l’intérêt, faciliter la coopération, permettre une plus grande autonomie, davantage d’initiative et de créativité.

La sensibilisation aux besoins de l’enfant dans la démarche d’apprentissage a donné lieu à différentes techniques d’étude afin de les aider à se développer.

Il est en effet considéré que la connaissance doit être transmise d’une façon adaptée et toujours prendre en compte le stade de développement de chaque enfant, ainsi que leurs caractéristiques individuelles; afin d’être en mesure d’appliquer les techniques d’apprentissage qui donnent de meilleurs résultats dans le processus d’enseignement de cet enfant.

Une petite fille dessine dans un carnet, une des techniques d'apprentissage favorisant la mémorisation

9 techniques d’apprentissage à appliquer

Nous allons maintenant présenter 11 techniques d’étude pour les enfants, que les parents ou les enseignants peuvent utiliser et adapter afin de mieux répondre aux besoins de l’enfant.

Il est important de savoir que les techniques d’apprentissage peuvent être utilisées l’une après l’autre, ou individuellement.

1. La lecture

Pour être assimilé, tout texte doit au préalable être. À cet effet, deux types de lecture sont proposés.

Le premier type est la lecture exploratoire ou pré-lecture. Cette première lecture est rapide. Après la première lecture, une lecture compréhensive doit être faite.

Pour cela, il est conseillé de faire une pause entre chaque paragraphe et de vérifier oralement la compréhension de ce qui a été lu dans le paragraphe précédent. De cette façon, la compréhension du texte sera facilitée.

2. Souligner

Cette technique est généralement réalisée étape par étape. Idéalement, après avoir effectué l’étape précédente de la lecture, il s’agit de se représenter mentalement l’idée principale du texte afin de répondre à cette question : qu’est-ce que le texte signifiait ?

À partir de la réponse à cette question, votre enfant pourra souligner la partie la plus importante du texte ou du paragraphe pour fixer la compréhension, ou pour une analyse ultérieure.

3. Prendre des notes

Cette étape consiste à réaliser une explication de ce qui a été souligné. Il est important et utile que votre enfant écrive un résumé en utilisant ses propres mots, en évitant de recopier littéralement ce que dit le texte. Cela permet de mieux se rendre compte d’à quel point le texte a été assimilé.

Dans la prise de notes, il est toutefois important de conserver des termes particuliers qui ne peuvent être remplacés. Par exemple : si le texte concerne un événement historique, il ne sera pas approprié d’omettre les dates dans le résumé.

Petite fille avec des livres et des crayons4. Élaborer des cartes mentales

Les cartes mentales sont particulièrement utiles pour les enfants qui ont une mémoire visuelle. Cependant, même si votre enfant ne possède pas ce type de mémoire, les cartes sont souvent très utiles et peuvent associer des groupes d’idées ou des mots-clés à l’aide de flèches.

5. Fiches d’étude

Cette méthode est utile lorsqu’il est nécessaire de mémoriser des dates ou des chiffres. Les fiches sont généralement utilisées pour des matières telles que l’histoire, la chimie, les mathématiques, la géographie et les langues.

6. Quiz

Les quiz ou questionnaires permettent de confirmer le niveau de compréhension de votre enfant et d’identifier sur quels sujets un approfondissement est nécessaire. Les quiz sont similaires aux questionnaires à choix multiples dans lesquels il faut choisir la bonne réponse parmi un choix de 3 réponses possibles ou plus.

7. Utilisez les règles mnémotechniques

Les règles mnémotechniques sont utilisées en associant un terme difficile à assimiler à un autre, qui est déjà connu par l’enfant. De cette façon, une nouvelle idée est ancrée à celle existante. Ces règles sont également très utiles pour se souvenir de mots ou de dates.

8. Faire des dessins

De nombreux enfants utilisent leurs compétences pour dessiner. Ce type de talent est particulièrement utile dans des domaines tels que la géographie, l’art ou l’histoire. Un dessin peut aider à générer des associations mentales visuelles.

9. Enregistrez les cours

Pour les enfants qui acquièrent habituellement leurs connaissances par le biais auditif, enregistrez les cours, diffusez-les à la maison et enregistrez-les de nouveau avec leur propre voix. Cette technique d’apprentissage est efficace et très utile, surtout lorsque l’enfant reconnaît sa voix dans l’enregistrement, puisqu’il génère un effet d’incorporation des connaissances beaucoup plus précis que l’audition d’une voix autre.

Bien que ceci ne soit pas une technique d’apprentissage, il est indispensable d’avoir un espace de travail propre et ordonné. D’autre part, il est important que vous sachiez que vous pouvez utiliser chacune de ces techniques comme un schéma, de la première à la dernière, pour aider à faciliter l’apprentissage de votre enfant.

Cependant, comme mentionné au début, il existe des techniques qui sont plus utilisées par certains enfants que par d’autres, car cela dépend des capacités naturelles de l’enfant, de sa personnalité, de son évolution, du contexte et du sujet.

Image de couverture : mylittlewalnutphotography.com