Les conséquences d'un divorce contentieux

Le divorce contentieux entraîne, chez les enfants, des conséquences émotionnelles et psychologiques, aussi bien dans le présent que dans le futur.
Les conséquences d'un divorce contentieux
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2023

Lorsqu’un couple décide de se séparer, il peut le faire d’un commun accord ou, au contraire, de très mauvaise manière. Nous devons bien avoir à l’esprit que toute rupture va causer de la souffrance chez les enfants, mais encore plus lorsqu’il s’agit d’un divorce contentieux. Les parents ont le devoir de protéger leurs enfants et de créer des environnements sûrs pour eux. Il sera donc crucial d’être transparent et de tenir les enfants à l’écart des conflits pendant le processus.

Les enfants souffrent, surtout émotionnellement, de voir comment leurs figures de référence, en qui ils ont confiance, ont perdu le respect et les utilisent comme une arme pour faire chanter l’autre. Ces dommages produits les accompagneront à vie s’ils ne sont pas traités ou évités. Un enfant qui est contraint de choisir entre son père ou sa mère cesse de l’être puisque son enfance, sa sécurité et l’amour de sa famille sont brisés.

Les méfaits d’un divorce contentieux

Les séparations sont souvent douloureuses mais, si vous avez des enfants, la souffrance et les dommages qu’ils subissent sont considérables. Lorsqu’un couple implique des enfants dans des conflits, cela leur cause de la douleur et de l’angoisse – parfois par ignorance mais d’autres fois par dépit ou lors de la recherche d’une satisfaction personnelle. Dans ces cas-là, les parents oublient les dégâts qu’ils peuvent causer aux plus petits.

Le plus grave dans tout cela, c’est que les enfants finissent par être l’arme utilisée par les deux parents pour nuire à l’autre. Ainsi, les petits ne peuvent pas voir l’un de leurs parents pendant des années ou doivent se diviser et agir d’une façon avec leur père et d’une autre avec leur mère. Il y a même des enfants qui ne peuvent pas dire à l’un de leurs parents qu’ils se sont bien amusés le week-end avec l’autre.

Être témoin de conflits parentaux a de graves conséquences pour les enfants. Ceux-ci peuvent être à court et à long terme et peuvent les amener à devenir des adultes pleins de ressentiment, toxiques, jaloux, peu sûrs d’eux et problématiques.

Conséquences d’un divorce contentieux sur les enfants

Souvent, les parents ne sont pas conscients des dommages qu’ils causent à leurs enfants avec ces attitudes. Les petits sont souvent obligés de choisir ou de prendre parti avec un parent ou l’autre. Cependant, ces circonstances génèrent chez l’enfant un conflit de loyauté qui finit par nuire à sa stabilité affective et psychologique. De nombreux adultes pratiquent le chantage émotionnel avec leurs enfants et créent de graves conséquences, telles que :

  • Instabilité émotionnelle chez le petit. Il ne comprend pas comment la personne qui doit l’aimer et le protéger peut le faire souffrir.
  • Somatisations Les enfants peuvent avoir des maux de tête ou d’estomac, des vomissements, des nausées, de l’irritabilité, des problèmes de comportement, des sentiments de culpabilité, une baisse des performances scolaires, un retrait social ou des problèmes de sommeil, entre autres.
  • Symptômes anxieux ou dépressifs. Ceux-ci apparaissent généralement à long terme. De plus, il peut y avoir des problèmes d’estime de soi.
  • Problèmes dans la façon de construire leurs relations. En vieillissant, certains peuvent apprendre à se lier à travers la tromperie, la manipulation ou le chantage. D’autres peuvent établir des relations soutenues par des modèles dysfonctionnels, où surgissent des sentiments d’abandon, d’insécurité, de méfiance et de peur d’être rejeté.

Face à tous ces symptômes et problèmes causés chez l’enfant, bien souvent, l’intervention d’un psychologue est nécessaire pour pouvoir aborder, traiter et orienter tout ce problème. Il est important de travailler sur les distorsions concernant les relations et leurs affections et somatisations, entre autres.

Que doivent faire les parents ?

Avant la séparation, il est important de prendre en compte les suggestions que nous vous proposons ci-dessous.

Prioriser le bien-être des enfants

Face à une séparation, il faut toujours veiller à ne pas nuire à ses enfants et prioriser leur bien-être. Les enfants, après le divorce, doivent s’adapter à la nouvelle situation qui est totalement nouvelle pour eux.

Les adultes doivent faire comprendre aux enfants qu’ils ne sont pas responsables de la rupture et que maman et papa les aimeront toujours et s’assureront qu’ils ne manquent de rien.

Avoir une relation cordiale

Il est très important que les deux parents aient une relation cordiale, surtout pour le bien de leurs enfants. Les enfants observent et, s’il y a des reproches, des disqualifications et des gros mots entre les parents, ils recevront le mauvais message sur ce que devraient être les relations. Pour qu’un enfant sache construire des relations saines, les parents doivent être son exemple et toujours le tenir à l’écart des conflits.

Établir des routines avec les deux parents de manière égale

Dans le cas d’une garde partagée, l’objectif des parents doit être d’offrir la plus grande sécurité et stabilité aux enfants afin qu’ils puissent s’adapter à la nouvelle situation. Il est important d’établir des routines quotidiennes (orientations pédagogiques, horaires et devoirs, entre autres), avec les deux parents, à parts égales, afin de maintenir le même environnement et la même éducation.

Les enfants sont les principales victimes

Les séparations sont toujours douloureuses, mais lorsque nous sommes confrontés à un divorce contentieux, ceux qui souffrent le plus sont les enfants. Ce type de séparation entraîne des conséquences émotionnelles et psychologiques qui peuvent les affecter dans le présent et aussi dans le futur. Pour cette raison, lorsque les parents décident de se séparer, ils doivent toujours se servir de leur tête, prendre des décisions et penser au bien-être de leur enfant.

Il est essentiel de toujours essayer de s’assurer que les enfants ne se sentent pas abandonnés par leurs parents. De plus, ils doivent savoir qu’ils ont des parents qui seront toujours avec eux, indépendamment du fait qu’ils ne peuvent pas être ensemble. Leur avenir dépendra de la façon dont nous prenons soin de leur santé mentale, avec les décisions que nous prenons dans le présent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Aider vos enfants à faire face au divorce : 11 étapes
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Aider vos enfants à faire face au divorce : 11 étapes

Aider vos enfants à vivre le divorce est essentiel pour réduire l'impact que cette situation peut avoir sur eux. Comment s'y prendre?



  • De la Cruz, A. C. (2008). Divorcio destructivo: cuando uno de los padres aleja activamente al otro de la vida de sus hijos. Diversitas: Perspectivas en psicología, 4(1), 149-157.
  • Cuervo, Á. A. V., Martínez, E. A. C., Murrieta, M. U., & Vázquez, B. G. I. (2011). Efectos del divorcio de los padres en el desempeño académico y la conducta de los hijos. Enseñanza e investigación en psicología, 16(2), 295-308.
  • Duarte, J. C., Arboleda, M. R. C., & Díaz, M. D. J. (2002). Las consecuencias del divorcio en los hijos. Psicopatología Clínica Legal y Forense, 2(3), 47-66.
  • Arrieta, M. J., Macías, M. A., & Amarís, M. V. (2012). Afrontamiento en crisis familiares: El caso del divorcio cuando se tienen hijos adolescentes. Salud Uninorte, 28(1), 99-112.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.