Les bébés peuvent-ils manger du chocolat ?

· 4 août 2018
Miam, miam ! Le chocolat est un pêché mignon pour beaucoup d'entre nous. Typiquement, il est très difficile de se restreindre pour la plupart, notamment pour les enfant une fois qu'ils y ont goûté.
Mais les bébés peuvent-ils manger du chocolat ? Oui ? Non ? Voyons cela ci-dessous.

Il arrive régulièrement que nous soyons en train de manger du délicieux chocolat quand soudain, entre deux bouchés, nous regardons notre bébé. Est-ce grave si je lui en donne un peu ? Il me regarde avec curiosité. Dieu qu’est-ce que c’est bon ! C’est ce que nous pensons.

Pendant les premiers mois de la vie, il sûr que vous voudrez faire goûter du chocolat à votre bébé. La tentation peut être très grande mais il ne faut pas céder. 

Il est plus recommandé d’attendre que le bébé ait entre 12 et 14 mois pour leur donner à goûter ce nouvel aliment.

En premier lieu vous devez vous informer auprès de votre pédiatre sur ce que votre enfant peut manger ou non, surtout en ce qui concerne les aliments sucrés. Le chocolat peut être contre-indiqué pour d’autres raisons que l’âge : allergies, intolérances, etc.

Le chocolat, oui ou non ?

Bien que vous vouliez faire goûter à votre bébé une saveur aussi nouvelle que délicieuse, ingérer du chocolat peut créer des allergies ou des complications de santé à un âge si précoce. Nous savons que le chocolat est irrésistible mais dans ce cas, il vaut mieux attendre.

Souvent, les mères ne suivent pas les conseils des experts et donne du chocolat à manger à leur bébé trop jeune. Si les effets négatifs ne se manifestent pas tout de suite (au-delà d’une simple diarrhée), elles pensent que cela ne peut pas être nocif pour le bébé. Mais attention mamans, les sucreries si jeune peuvent augmenter les risques de diabète à long terme.

Dans les premiers mois de la vie, il est préférable que le bébé se nourrisse uniquement avec du lait maternel. A mesure de sa croissance, votre pédiatre pourra vous indiquer quels aliments vous pouvez ajouter au régime de votre enfant.

Selon des publications médicales, il est avisé de ne pas donner de chocolat au bébé avant ses 18 mois. A partir de cet âge et jusqu’à 5 ans, il est conseillé de ne pas donner plus de 50 grammes par jour.

le chocolat noir

Pourquoi est-ce contre-indiqué ?

Le Comité de l’Allaitement Maternel de l’Association Espagnole de Pédiatrie (AEP) conseille même aux mères qui allaitent d’éviter de consommer du chocolat en quantité. Elles doivent tout autant limiter le café, le thé et les boissons gazeuses. Dans tous les cas, il faut le consommer juste après la tétée. Cela évitera ainsi que ces aliments arrivent au bébé par le lait et entraîner des irritabilités ou des troubles du sommeil.

Fondamentalement, le développement des allergies pour les bébés tire son origine de la formation encore partielle de leur système de défense immunitaire. A cette étape, les ingrédients qui composent le chocolat sont trop forts pour leur digestion et peuvent causer des allergies.

S’ils ont des antécédents familiaux d’allergies ou de troubles digestifs, il est recommandé pour plus de sécurité d’attendre l’âge de 18 mois ou bien la quantité de temps directement suggérée par un spécialiste. Il n’est pas non plus conseillé de leur donner d’autres aliment qui contiennent du chocolat.

Les symptômes

Les réactions les moins graves peuvent mettre plusieurs jours à apparaître. Elles peuvent se traduire par des diarrhées ou des constipations.

Vous pouvez chercher des options qui ne contiennent pas une grande quantité d’ingrédients connus pour être difficile à digérer. C’est le cas du lait, des cacahuètes, du blé, du gluten, du soja, du maïs ou des baies.

Parmi les symptômes les plus communs, vous trouverez :

  • de l’urticaire
  • des troubles respiratoires
  • des symptômes asthmatiques

Vous pouvez également remarquer :

  • sécrétions nasales
  • éternuements
  • yeux rouges ou qui coulent
  • irritations de la bouche ou de la gorge
  • vomissements
  • diarrhées
Les enfants et le chocolat

De façon générale, les différentes variétés de chocolats noirs sont les plus conseillées, car ils contiennent moins de lactose. En effet, les chocolats noirs sont les plus sains à la consommation.

La quantité de chocolat indiquée pour des enfants en bonne santé entre 2 et 5 ans est de manger tout au plus 50 grammes par jour.

La première fois que votre bébé mange du chocolat est très importante car elle peut conduire à certains symptômes possibles, susceptibles d’indiquer qu’il développe une réaction allergique à l’un de ses composants. D’autre part, au-delà des allergies au chocolat, il est important que les jeunes enfants évitent d’en ingérer car il contient un taux élevé de caféine.

Attention !

La consommation de chocolat recommandée pour les enfants doit se faire le matin ou pour le goûter. Il s’agit en effet d’un aliment très énergétique et calorique, qu’il ne convient pas d’ajouter ou de mélanger à un repas principal.

De même,  la plupart du temps ces chocolats contiennent plus de sucre et de caféine que de cacao. Cela peut nuire les heures de sommeil de votre enfant. Par ailleurs, les enfants diabétiques doivent en restreindre encore plus leur consommation.