La règle des neuf minutes pour élever des enfants plus heureux

Il s’agit d’un moyen simple mais puissant de renforcer les liens familiaux et d’élever des enfants plus heureux et plus confiants. Découvrez de quoi il s'agit.
La règle des neuf minutes pour élever des enfants plus heureux
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 03 juillet, 2024

Dans un monde où le temps est une denrée précieuse et où les exigences quotidiennes sont nombreuses, trouver des moyens efficaces de communiquer avec nos enfants devient essentiel. Dans ce contexte, les neurosciences proposent la règle des neuf minutes comme stratégie parentale pouvant influencer positivement le développement émotionnel et cognitif des enfants.

Cette technique propose de consacrer neuf minutes par jour au lien émotionnel avec vos enfants. Offrir du temps de qualité à certains moments clés de la journée, en plus de renforcer le lien et la communication avec votre tout-petit, a un impact significatif sur son bien-être et son développement global.

Que pensez-vous si vous contribuez à renforcer l’estime de soi, la sécurité émotionnelle et la résilience de vos enfants grâce à cette technique ? Nous vous expliquons en détail de quoi il s’agit.

Quelle est la règle des neuf minutes ?

La règle des neuf minutes est une technique simple qui peut transformer la dynamique quotidienne entre parents et enfants. Elle consiste à réserver un total de neuf minutes chaque jour, divisées en 3 moments clés, pour se connecter émotionnellement avec les plus petits. Soit à travers des activités partagées et des conversations significatives, en leur consacrant une attention exclusive et en s’intéressant à leurs émotions et expériences.

Pendant ces neuf minutes, il est essentiel que les parents se concentrent entièrement sur leurs enfants. En mettant de côté les distractions et en faisant preuve d’empathie envers leurs sentiments et leurs besoins. Cette courte période de temps renforce non seulement le lien émotionnel entre parents et enfants. Mais offre également aux enfants un espace sûr où ils peuvent exprimer leurs émotions et se sentir compris.

Les neurosciences soutiennent l’importance de ces premières expériences pour la santé mentale et le bien-être futur des enfants. Par conséquent, veiller à ce que les interactions quotidiennes soient positives devient essentiel pour promouvoir une croissance saine et une vie plus heureuse.

Même si neuf minutes constituent la base de cette règle, cela ne veut pas dire qu’il faut négliger le reste du temps. Au contraire, toutes les interactions de qualité avec les enfants sont importantes et contribuent à leur développement cognitif et émotionnel.

Comment appliquer la règle des neuf minutes dans la journée ?

Sur son compte Instagram, la neuropsychologue Fernanda Guevara propose de consacrer trois moments de la journée, chacun durant trois minutes, pour maximiser son impact sur le bien-être des enfants. Voyons en détail ce qu’ils sont.

Les trois minutes du matin

La façon dont nous nous réveillons peut influencer notre humeur et notre niveau d’énergie tout au long de la journée. Il en va de même pour les enfants. Les trois minutes du matin représentent ainsi un moment précieux pour que nos enfants commencent leur journée entourés d’amour, de tranquillité et de sécurité.

Réveiller les enfants en douceur, progressivement et avec respect, en évitant d’interrompre brusquement leurs cycles de sommeil, est essentiel. Pour y parvenir, évitez d’ouvrir les stores brusquement ou d’utiliser des phrases comme “lève-toi maintenant !” ou “allez, nous sommes en retard”.

Au lieu de cela, vous pouvez vous allonger avec votre enfant dans son lit pendant deux minutes et en profiter pour lui montrer votre affection, avec des baisers, des caresses et des câlins. Dites-lui également des mots positifs et exprimez à quel point vous êtes heureux de commencer la journée avec lui. De plus, vous pouvez démarrer une conversation en lui demandant quelle activité il a prévue pour la journée.

Ces trois minutes de connexion matinale contribuent non seulement à donner un ton positif et affectueux pour la journée à venir. Mais renforcent également le lien émotionnel entre parents et enfants. En commençant ainsi la journée, nous créons un environnement d’affection et de sécurité bénéfique au bien-être émotionnel et au développement des enfants.

Le matin peut inclure des câlins, des mots d’encouragement et le partage de quelques minutes de conversation pendant que vous vous préparez pour la journée à venir.

Trois minutes après être rentré de l’école

Après les trois minutes du matin, vient un autre moment important dans la routine quotidienne. Les trois minutes du retour de l’école. Ce moment représente une opportunité de renouer avec nos enfants et d’être présent dans leur vie.

En leur montrant notre réel intérêt pour ce qu’ils font au quotidien et ce qui les concerne, ils se sentent valorisés et compris. De plus, c’est une manière de renforcer leur confiance en nous en tant que parents. Ceci est essentiel pour favoriser une relation solide et ouverte, dans laquelle les enfants se sentent à l’aise pour partager leurs préoccupations et leurs problèmes.

Lorsque vous rentrez de l’école, évitez de leur demander directement ce qu’ils ont fait en classe ou de leur remettre immédiatement un appareil électronique. Au lieu de cela, vous pouvez démarrer une conversation avec des phrases positives telles que « Je suis très heureux de te voir ».

Vous pouvez également partager avec lui la chose la plus intéressante que vous avez faite dans votre journée. De cette façon, vous motivez un échange d’expériences et d’émotions enrichissantes pour vous deux.

Ce moment de la règle des neuf minutes favorise une communication ouverte et une relation de confiance durable. En nous intéressant à leur quotidien et en étant disponibles à leur écoute, nous leur apportons un soutien précieux sur leur chemin vers la maturité émotionnelle et le bien-être global.

Prendre trois minutes pour écouter comment s’est déroulée la journée à l’école, ce qu’il a appris, ce qu’il a ressenti ou les expériences qu’il a vécues lui permet de se sentir compris et valorisé.

Les trois minutes avant de dormir

La façon dont les enfants se préparent au repos peut influencer la qualité de leur sommeil et leur bien-être émotionnel. L’établissement de routines d’hygiène du sommeil qui favorisent un sommeil réparateur, comme éviter d’utiliser un écran avant de se coucher et participer à des activités calmes, aide à détendre l’esprit et le corps.

Dans ce contexte, les habitudes émotionnelles jouent également un rôle crucial à ce moment de la journée. C’est pour cette raison que les trois minutes avant de s’endormir sont très importantes.

Même si nous sommes tous généralement fatigués à cette heure de la nuit, l’heure du coucher peut être l’occasion de terminer notre journée de manière aimante et respectueuse. Il convient d’éviter les menaces proférées contre les enfants s’ils ne veulent pas se coucher. Ou alors l’attitude consistant à les envoyer dormir seuls s’ils ont peur.

Au lieu de cela, passer trois minutes de pleine conscience avant de s’endormir aide à établir un lien émotionnel avec vos tout-petits. Puis à faire de ce dernier moment de la journée un moment spécial.

Pendant ces trois minutes, nous pouvons entamer une conversation douce en lui demandant quel a été le meilleur moment de sa journée. Ou en lui rappelant quelque chose pour lequel nous sommes reconnaissants, comme son courage et sa persévérance. Ce moment calme et affectueux l’aide à se détendre et à se préparer à un sommeil réparateur.

Nous pouvons également profiter de ces moments pour partager des histoires au coucher, des expressions d’amour et de gratitude. Ou profiter de quelques minutes de silence ensemble avant de fermer les yeux. Ces interactions renforcent le lien entre parents et enfants. Puis favorisent le sentiment de sécurité et de calme dont les enfants ont besoin pour s’endormir.

Terminer la journée avec trois minutes de soins calmes et affectueux peut aider les enfants à se détendre et à se préparer à un sommeil réparateur.

Conseils pour appliquer la règle des neuf minutes

Voici quelques conseils pratiques pour appliquer la règle des neuf minutes et maximiser son efficacité dans votre lien émotionnel avec vos enfants.

  • Écouter. Pratiquez l’écoute active pour comprendre les besoins, les préoccupations et les joies de vos enfants. Validez leurs émotions, posez-leur des questions ouvertes qui encouragent la réflexion et l’expression de leurs sentiments. Et faites preuve d’empathie envers leurs expériences.
  • Créer des routines. Vous pouvez établir une routine quotidienne autour de la règle des neuf minutes pour la rendre plus facile à suivre et à maintenir au fil du temps. Essayez de faire de ces moments une partie régulière et spéciale de votre vie quotidienne.
  • Se concentrer sur la qualité et non sur la quantité. Pendant ces neuf minutes, consacrez toute votre attention exclusivement à votre enfant. Éteignez les appareils électroniques, éliminez les distractions. Oubliez vos soucis et concentrez-vous sur votre présence et votre conscience à ce moment-là.
  • Adapter les horaires selon les besoins. Bien que la règle des neuf minutes suggère trois moments précis de la journée, il est important de les adapter selon les besoins individuels de votre famille. Vous pouvez choisir d’autres situations qui correspondent mieux à votre emploi du temps et à votre style de vie. A condition de rester concentré sur la connexion et la qualité du temps partagé.

Une stratégie bénéfique

La règle des neuf minutes offre de nombreux avantages, tant pour les enfants que pour les parents. Cette stratégie simple contribue à renforcer les liens familiaux pour élever des enfants plus heureux et plus sûrs d’eux-mêmes.

Pour les parents, passer neuf minutes par jour à établir un lien émotionnel avec leurs enfants leur permet de montrer leur amour, leur compréhension et leur soutien. C’est une opportunité simple de renforcer le lien affectif avec eux.

Pour les enfants, la règle des neuf minutes les aide à se sentir entendus, valorisés et compris par leurs parents. Cela favorise leur bien-être émotionnel, leur apporte de la sécurité. Et leur permet enfin de développer une plus grande confiance en eux.

De plus, cette technique apprend aux adultes et aux enfants à gérer efficacement leurs émotions. A communiquer de manière appropriée puis à établir des relations saines. N’hésitez pas à l’essayer chez vous et profitez de cette dynamique simple qui apportera du bien-être à toute la famille.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Davidson, R.J. and Schuyler, B.S. (2015) Neuroscience of Happiness. En Helliwell, J.F., Laryard, R. and Sachs, J. (Eds.), World Happiness Report 2015, Sustainable Development Solutions Network, New York, 82-105. https://citeseerx.ist.psu.edu/document?repid=rep1&type=pdf&doi=d28da334b90b419b66f039c22a69588b42b06851#page=90
  • My Brain Kids [@mybrainkids]. (26 de julio de 2021). Hoy es lunes y te quiero invitar a este challenge de los 3 momentos más importantes del día!!!!!! [Carrete]. Instagram. https://www.instagram.com/p/CRyz2Yjleow/?utm_source=ig_web_copy_link&igsh=MzRlODBiNWFlZA==

Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.