La cystite chez les filles

13 mai 2019
Bien que les garçons puissent aussi contracter cette maladie, la cystite est plus courante chez les filles. Il s'agit d'une maladie de l'appareil urinaire qui peut entraîner de nombreux troubles chez les filles. Il existe différents traitements mais la prévention est toujours l'idéal.

La cystite est une infection urinaire. Elle touche principalement les filles. On peut contracter cette pathologie très jeune et tout au long de la vie.

Les garçons peuvent également souffrir de cette maladie. Il existe cependant moins de possibilités d’infection urinaire que chez les femmes. La probabilité d’infection chez les filles par rapport aux garçons est de un sur dix. Chez les nouveau-nés, la proportion est de un sur deux.

Si le risque est plus grand chez les filles, c’est parce que leur urètre est plus court. Cela facilite la pénétration des germes dans l’organisme. En outre, les probabilités d’infection sont plus grandes lorsque l’hygiène n’est pas optimale.

Les microbes qui provoquent l’apparition de la cystite sont les Escherichia coli, bactéries qui se trouvent dans les selles. Les streptocoques et les staphylocoques sont d’autres bactéries qui se reproduisent lorsque la zone vaginale n’est pas correctement nettoyée.

Cette infection se détecte facilement par ses symptômes. On doit suivre un traitement simple pour la guérir. Il existe différents signes qui révéleront la présence de la maladie. On pourra ainsi se rendre chez le médecin et éviter de possibles problèmes en cas de diagnostic tardif.

Symptômes de la cystite chez les filles

L’un des premiers symptômes chez la fille est une envie constante d’uriner et des douleurs à la miction. Lors de celle-ci, elle parvient à expulser quelques gouttes d’urine, parfois avec du sang.

Dans le cas des bébés, les couches sont souvent peu mouillées et avec des traces d’urine de couleur rose. Si nous observons que le bébé semble pleurer sans raison, qu’il n’a pas faim et qu’il vomit, il faut vous rendre chez le pédiatre dès que possible.

On doit être attentif à ces manifestations pour pouvoir détecter ces symptômes à temps. L’absence de diagnostic au moment approprié peut déboucher sur une pyélonéphrite, c’est-à-dire une infection bactérienne des reins.

Il faut savoir que dans le cas d’une pyélonéphrite, les symptômes seront les suivants : fièvre, vomissements, frissons, douleur aiguë au ventre et peau rougeâtre. Il est nécessaire de vous rendre immédiatement chez le médecin si votre fille présente l’un de ces symptômes.

Lisez également :
5 conseils pour faire baisser la fièvre des enfants

Une fille éprouve des douleurs en urinant

Le bon traitement

Le traitement que prescrit le médecin est souvent à base d’antibiotiques pour lutter contre les bactéries et des anti-inflammatoires pour soulager les douleurs. On requiert normalement une analyse d’urine pour prescrire l’antibiotique le plus adapté.

La durée de la maladie est comprise entre une semaine et dix jours. Les premiers jours sont les plus compliqués pour les gênes provoquées. Il est obligatoire de respecter les doses prescrites pour bien guérir. Dans le cas contraire, les épisodes de cystite pourraient se répéter.

De la même manière, l’hydratation constante est indispensable pour éliminer les toxines plus rapidement et diluer l’urine. On aide ainsi à expulser les bactéries et à vider la vessie de la patiente.

« Si le risque est plus grand chez les filles, c’est parce que leur urètre est plus court. Cela facilite la pénétration des germes dans l’organisme. »

Comment éviter la cystite chez les filles ?

Il existe plusieurs conseils à suivre pour soulager les filles atteintes de cystite. Ceux-ci servent également à prévenir son apparition -ou une rechute- à l’avenir.

  • Hydratation. La fille doit absolument boire beaucoup de liquide tel que de l’eau, des jus naturels, du jus de mûres, des bouillons de légumes, etc. Ces produits l’aideront à éliminer les toxines.
  • Ne pas se retenir. Il faut enseigner aux filles à aller régulièrement aux toilettes. On évitera ainsi le risque de l’apparition de bactéries qui se développent facilement dans l’urine.
    Le médecin ausculte une fille
  • Éviter les aliments gras. Ils sont difficiles à éliminer et entravent l’élimination de l’urine.
  • Maintenir une hygiène parfaite de la zone péri-anale. Il faut enseigner aux filles à se nettoyer de l’avant vers l’arrière. On évite ainsi le déplacement de germes vers le vagin.
  • Maintenir les sous-vêtements secs et propres. L’humidité favorise la colonisation des bactéries.
  • Changer régulièrement les couches. Chez les bébés, il faut absolument les maintenir au sec et propres autant que possible.
  • Éviter les bains de mousse. Le savon peut irriter la zone de l’urètre et augmenter ainsi les probabilités d’une infection urinaire.
  • Mettre des vêtements confortables. Acheter des sous-vêtements en coton permettra la circulation d’air et évitera l’irritation et l’humidité dans la zone vaginale.

La cystite chez les filles est une maladie qui doit être diagnostiquée et traitée. Elle ne représente pas un problème majeur. Avec ces conseils basiques d’hygiène, on peut les éviter à l’avenir.