L’horloge biologique masculine

6 septembre 2019
Le concept d'horloge biologique a toujours été associé aux femmes, bien que des études menées au cours des dernières années aient montré qu'il s'agit d'un problème qui touche également les hommes. Nous vous disons tout ce que vous devez savoir dans l'article suivant.

Lorsqu’une femme est âgée de plus de 30 ans sans avoir d’enfants, elle est susceptible d’entendre des conseils qui la mettent en garde contre les risques d’attendre pour devenir enceinte. De la même manière, l’âge d’un homme peut affecter non seulement sa capacité à engendrer un enfant, mais aussi la santé de sa progéniture. Ce phénomène est dû à l’horloge biologique des hommes.

Après l’âge de 35 ans, il devient de plus en plus difficile pour une femme de devenir enceinte. De plus, si elle conçoit, il y a un risque accru que le bébé ait des problèmes de santé. Selon cette pensée, les hommes en général ne sont pas touchés par ce processus. Ils sont souvent capables d’avoir des enfants jusqu’à un âge mûr.

Cependant, ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a de plus en plus de raisons d’affirmer que les hommes ont aussi une horloge biologique.

L’horloge biologique masculine

Actuellement, le terme « horloge biologique » est couramment utilisé pour désigner le vieillissement reproductif des femmes. Cependant, l’idée est de plus en plus acceptée et appliquée aux hommes.

Bien que plusieurs études menées au cours du siècle dernier aient montré des liens entre l’âge avancé des parents et les difficultés de reproduction, ce n’est qu’au cours de la dernière décennie que certaines personnes ont commencé à affirmer que le concept peut également s’appliquer aux hommes.

Les recherches ont confirmé que l’âge affecte la capacité d’un homme d’avoir un enfant d’une manière semblable à celle d’une femme, même si le délai n’est pas le même. Certes, plus les hommes sont âgés, plus il est difficile pour eux d’avoir des enfants. Mais leurs enfants sont aussi plus susceptibles de naître avec des problèmes de santé.

Un homme effondré devant sa femme

Peu de gens aujourd’hui, cependant, semblent être conscients de la façon dont l’âge d’un homme peut affecter la grossesse et la santé de l’enfant. Et cela même si la science est claire quand il s’agit de l’horloge biologique des hommes.

Actuellement, on considère qu’en vieillissant, les hommes connaissent une diminution de la fertilité et des taux d’hormones, ainsi qu’un risque accru de complications pour la santé de l’enfant.

« Quarante ans, c’est la vieillesse de la jeunesse, mais cinquante ans, c’est la jeunesse de la vieillesse. »
-Victor Hugo-

L’âge d’un homme affecte sa fertilité

Les hommes forment de nouveaux spermatozoïdes tout au long de leur vie. Les spermatozoïdes existants, quant à eux, répliquent leur ADN et se divisent ensuite en deux, puis encore et encore.

Malgré cette affirmation, la recherche affirme que les hommes ne sont pas immunisés contre les effets du vieillissement sur leur système reproducteur. On considère donc que l’âge d’un homme peut affecter sa fertilité.

Plus l’homme est âgé, plus il peut être difficile pour un couple de concevoir un bébé. En effet, les hommes plus âgés sont également plus susceptibles de voir leur partenaire faire une fausse couche pendant la grossesse. L’âge avancé d’un parent peut également déclencher des problèmes de santé chez un enfant.

Contrairement aux femmes, qui naissent avec un nombre fini d’ovules, les hommes continuent à produire du sperme toute leur vie. Certains peuvent avoir des enfants jusqu’à l’âge de 60 ans ou plus, un âge où les cycles d’une femme ont cessé de fonctionner.

L’impact des habitudes sur l’horloge biologique

Pour les hommes, il y a certaines habitudes à éviter pour minimiser l’impact de l’horloge biologique. Les problèmes de fertilité masculine sont souvent liés à d’autres problèmes de santé, comme le cancer, l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques ou rénales. Par exemple, les hommes en surpoids sont beaucoup plus susceptibles d’avoir un faible taux de testostérone.

jeune homme fumant une cigarette

Il y a aussi de plus en plus de preuves que ce qu’un homme mange, boit et fume, et même le stress qu’il subit dans les mois précédant la conception, peut influencer la santé de son sperme et, potentiellement, la santé du bébé.

De même, d’autres changements dans la santé reproductive d’un homme ne sont qu’une conséquence inévitable du passage du temps. Il a été démontré que la qualité génétique du sperme d’un homme se dégrade avec l’âge, ce qui peut entraîner l’infertilité, des fausses couches et un risque accru d’autisme, de schizophrénie et certains types de cancer chez l’enfant.

Enfin, il faut garder à l’esprit que l’horloge biologique des hommes et des femmes ne doit pas poser de problème ou de préoccupation majeure aux futurs pères. La nouvelle tendance est que de plus en plus d’enfants naissent de parents âgés de 30 à 40 ans, en raison de facteurs personnels et professionnels qui marquent les modes de vie actuels.