Le cancer du rein chez l’enfant

· 8 mai 2019
L'apparition d'un cancer du rein chez l'enfant est une pathologie rare. Bien que les adolescents et les adultes puissent en être victimes, près de 90 % des cas surviennent chez des enfants de moins de 5 ans. Pour cette raison, on pense que le cancer commence à se développer dans l'utérus de la mère.

Parler du cancer du rein dans l’enfance peut être un problème qui brise le coeur. Cependant, il s’agit d’une maladie que l’on peut soigner et la plupart des enfants qui en souffrent survivent et mènent une vie normale.

Le cancer du rein chez l’enfant

Le cancer survient lorsqu’il y a multiplication de cellules malignes dans l’organisme. Le type de cancer du rein le plus courant chez les enfants est appelé tumeur de Wilms ou néphroblastome. Il est de consistance solide et provient du tissu rénal immature.

Bien qu’il s’agisse d’une seule lésion, elle peut toucher les deux reins, appelées tumeurs bilatérales. Dans d’autres cas, ces tumeurs peuvent être multifocales, c’est-à-dire qu’elles présentent plusieurs lésions dans le même rein. En outre, il s’agit d’un problème de santé qui touche les deux sexes de manière égale.

cancer du rein

Les principales causes du cancer du rein chez l’enfant

La cause de cette pathologie n’est pas connue. Cependant, elle survient fréquemment chez les enfants présentant des problèmes génétiques. Les plus probables sont :

  • Les enfants qui souffrent du syndrome de WAGR, de retard mental,  de malformations du système génito-urinaire ou encore qui possèdent des yeux sans iris.
  • Le syndrome de Denys-Dras ou la présence d’anomalies génitales et de néphropathie.
  • Enfants atteints du syndrome de Beckwith-Wiedemann ou de l’élargissement des organes abdominaux tels que le pancréas, le foie ou la glande surrénale. Il peut également s’agir d’une hernie ombilicale élargie, d’une moitié du corps ou de la langue.
  • Antécédents de parents atteints de cette maladie.
  • Problèmes dans les voies urinaires.
  • La sclérose tubéreuse se caractérise par la présence de kystes graisseux dans les reins.
  • Un cancer médullaire du rein ou des cellules rénales et léiomyomatose

Les symptômes qui surviennent habituellement avec cette maladie

Au début de la maladie, il n’y a généralement pas de symptômes, jusqu’à ce que vous sentiez une partie enflée sur le ventre de votre enfant.

De plus, une gêne abdominale, des nausées, des vomissements, un manque d’appétit ou de la constipation peuvent faire leur apparition. Enfin, il peut également y avoir la présence de sang dans les urines ou encore l’apparition d’hypertension.

Si l’enfant souffre d’un cancer du rein dans son enfance, les autres symptômes susceptibles d’apparaître sont une fièvre irrégulière sans raison apparente, une sensation de fatigue, une douleur à la poitrine et une perte de poids.

Lorsque la tumeur se propage au foie ou aux poumons, les symptômes peuvent évoluer. Parmi eux figurent les douleurs abdominales, la toux, les problèmes respiratoires et la présence de sang lorsque l’enfant tousse.

Comment diagnostiquer le cancer ?

Pour diagnostiquer le cancer du rein chez l’enfant, on procède à un examen physique pour déterminer son état de santé général. Le spécialiste va alors collecter des informations sur l’historique des maladies et les habitudes de santé.

De plus, les médecins prescrivent généralement une numération globulaire RSC ou complète, ainsi que des analyses de sang biochimiques et des analyses d’urine.

Ensuite, on réalise une échographie abdominale. Cet examen permet de connaître l’emplacement, la taille et d’autres caractéristiques de la masse suspecte. C’est une technique d’examen sans douleur ni rayonnement. Si le médecin a un doute quant au résultat, il pourra demander à réaliser un scanner abdominal en plus des tests radiographiques à la poitrine. On effectue cette procédure afin de détecter une possible métastase de la maladie.

cancer du rein

Le médecin pourra également procéder à un scanner pour prendre des images sous différents angles de l’abdomen, du thorax et du pelvis. Une autre méthode est l’imagerie par résonance magnétique nucléaire. Cette procédure utilise un aimant avec des ondes radio et un ordinateur pour créer des images de la partie interne du corps.

Selon les indications du spécialiste, on pourra réaliser une biopsie tumorale. Cela consiste à percer avec une aiguille pour prélever des cellules ou des tissus, en vue de leur analyse microscopique par un pathologiste.

Les différents traitements possibles

Le traitement à suivre dépendra de la taille et des types de cellules qui composent la tumeur.

  1. Les radiothérapies internes ou externes pour limiter ou éliminer les cellules cancéreuses par énergie ou par rayonnement.
  2. Lorsqu’un seul rein est atteint, on recommande généralement un traitement de chimiothérapie associant des médicaments par voie intraveineuse. Les médecins l’appliquent, avant et après la chirurgie. Au cours de cette intervention, le chirurgien va tenter d’enlever les cellules douteuses.
  3. On peut prescrire à l’enfant des substances stimulantes pour restaurer naturellement les défenses de l’organisme contre le cancer. Cette méthode est plus connue sous le nom de thérapie biologique.
  4. Une autre méthode est la chimiothérapie à fortes doses pour la récupération des cellules souches. C’est une option pour restaurer les cellules sanguines après la fin de la chimiothérapie.
  5. La thérapie ciblée offre la possibilité d’éradiquer uniquement les cellules cancéreuses, sans nuire à la santé des cellules saines.

Certains de ces traitements peuvent causer des effets secondaires pendant des mois. Ceux-ci peuvent être des problèmes rénaux ou cardiaques, des sautes d’humeur, des troubles de la réflexion ou de l’apprentissage. Parmi ces effets secondaires on peut même voir apparaître de nouveaux types de cancer.

Si vous remarquez que votre enfant présente plusieurs des symptômes caractéristiques du cancer du rein chez l’enfant , vous devez immédiatement consulter votre pédiatre. Si les résultats sont négatifs, il est important de connaître la marche à suivre, de parler du traitement qui sera utilisé avec votre enfant et de ses effets secondaires.

  • American Academy of Family Physicians. Recognition of Common Childhood Malignancies. Am Fam Physician; 61:2144-54. The Alliance for Radiation Safety in Pediatric Imaging’s “Image Gently” Campaign
  • MedlinePlus. «Tumore de Wilms». Enciclopedia médica en español
  • Rojas, V. & Pérez, Y. L. Cáncer Infantil: una visión panorámica. Revista PsicologiaCientifica.com, 13(19)