Foire aux questions sur le sommeil et l'allaitement

Allaiter la nuit est une caractéristique de l'allaitement. Découvrez pourquoi il est si important pour votre santé et celle de votre bébé.
Foire aux questions sur le sommeil et l'allaitement

Dernière mise à jour : 31 août, 2021

L’allaitement nocturne joue un rôle vital dans la survie, quitte à interrompre le sommeil. Dans cet article nous répondrons aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet, afin que vous sachiez comment gérer les réveils nocturnes du bébé.

Pourquoi les bébés se réveillent-ils la nuit ?

Le sommeil des bébés change au cours des premières années, jusqu’à ce qu’il adopte enfin le modèle habituel des adultes. Cela se produit parce que le bébé humain naît totalement sans défense et il est essentiel d’assurer des liens fréquents avec ses gardiens.

Durant les premiers mois de la vie, les réveils répétés remplissent les fonctions protectrices suivantes :

  • Sécuriser l’alimentation, ce qui réduit le risque d’ hypoglycémie néonatale.
  • Mettre des couvertures légères dans le lit, pour réduire le risque d’étouffement dû à une obstruction accidentelle des voies respiratoires.
  • Favoriser le contact avec la personne qui s’occupe de lui et continuer l’allaitement. Cela favorise l’induction au sommeil, le bien-être physique et émotionnel du bébé et sa capacité à réguler ses réponses au stress.

La chose habituelle est que pendant le premier semestre de la vie, le rythme du sommeil est irrégulier, c’est-à-dire qu’il varie d’un jour à l’autre. Il y aura aussi des différences d’un bébé à l’autre, car la régulation du sommeil répond à un processus de maturation individuel.

“On estime qu’à l’âge de 6 mois, seuls 16 % des enfants font leur nuit, ce terme désignant la capacité à dormir pendant 6 heures. Malgré cela, ils peuvent encore avoir des réveils nocturnes plus ou moins fréquents, selon leur âge.”.

-Martinez Rubio-

Quels bienfaits l’allaitement offre-t-il pour le sommeil de bébé ?

Une substance appelée tryptophane est libérée par le lait maternel. Ce peptide remplit de multiples fonctions dans l’organisme, comme celle de l’induction du sommeil et la régulation du stress chez le bébé.

De leur côté, les hormones de lactation, principalement l’ocytocine, auront un effet similaire sur la mère. De cette façon, l’allaitement nocturne agit comme un relaxant naturel qui vous aide tous les deux à prendre du repos.

allaitement nocturne

Comment offrir le sein pendant la nuit ?

Pour optimiser votre repos nocturne, il est important de maintenir une bonne hygiène de sommeil, qui est constituée d’habitudes permettant de concilier et de maintenir cet état.

Il est très important de maintenir une routine pendant la journée et la nuit, afin que l’enfant s’habitue à la succession d’événements qui précèdent le sommeil.

Il est utile de proposer des activités relaxantes avant le coucher, telles que prendre un bain, le masser, le bercer ou lui chanter une chanson. Tous servent à ce que bébé commence à associer l’heure du coucher à une expérience agréable.

Après le premier mois de vie, il ne sera pas nécessaire de réveiller le bébé pour manger, sauf indication contraire du pédiatre. D’ici là, l’enfant peut réguler ses tétées et se réveiller quand il en a besoin. Certains intervalles de la nuit seront plus longs que d’autres, sans que cela implique un trouble du sommeil.

Il est recommandé de rester dans la même pièce où dort bébé, avec un éclairage tamisé et sans changements brusques de température. Cela empêche l’enfant d’être éveillé et facilite le retour au sommeil.

Il est conseillé que l’enfant reste éveillé pendant l’allaitement et de l’allonger dans un état semi-sommeil. Il parvient ainsi à associer le moment du coucher, comme dernier événement avant de s’endormir. Cela l’ aidera à s’endormir tout seul au fil du temps.

Si vous avez besoin d’un changement de couche, essayez de donner le moins de stimulation possible. Cela évite les sursauts et les interruptions prolongées du repos nocturne du bébé.

Quels avantages le co-sommeil offre-t-il pour le sommeil et l’allaitement ?

Nous appelons co-dodo la pratique de partager un lit entre parents et enfants. C’est une habitude qui s’est transmise de génération en génération, tout au long de l’histoire de l’humanité. Mais cette coutume n’est pas exclusive aux humains, mais est pratiquée par diverses espèces du règne animal.

À l’heure actuelle, il s’agit d’une question controversée, car les différentes sociétés scientifiques ont adopté des positions opposées lorsqu’elles recommandent ou déconseillent la pratique.

La vérité est que certaines études menées au cours de la dernière décennie ont découvert de multiples avantages pour la santé du bébé. Tant que le co-sleeping est pratiqué en toute sécurité.

Le co- sommeil facilite le maintien de l’allaitement dans le temps. Ceci est principalement lié à deux facteurs :

  1. La praticité qu’elle offre aux mamans d’allaiter la nuit.
  2. Les stimuli pour la production de lait, qui sont générés en raison de la proximité et du contact peau à peau entre la mère et le bébé.

Comment faire un co-dodo en toute sécurité ?

En 2014, le comité sur l’allaitement et le groupe de travail sur la mort subite du nourrisson de l’AEP ont élaboré les recommandations suivantes pour la pratique du co-sommeil en toute sécurité. De cette façon, les avantages sont mis à profit et le risque de mort subite du nourrisson est réduit.

Ne pas co-dormir quand ?

  • Dans le cas des nourrissons de moins de trois mois.
  • Les enfants sont prématurés ou ont des antécédents de faible poids à la naissance.
  • Un ou les deux parents consomment du tabac, de l’alcool, des drogues ou des sédatifs.
  • La fatigue de l’adulte est extrême, comme cela arrive dans le post-partum.
  • Le lit est partagé avec d’autres membres de la famille, des animaux domestiques ou plus d’un adulte.
  • Effectué sur des surfaces inappropriées, telles que des matelas mous, des lits à eau, des canapés ou des fauteuils.

Pour pratiquer le co-sommeil

  • Le matelas doit être ferme.
  • Assurez-vous que le bébé ne peut pas tomber du lit ou se coincer entre le mur et le lit.
  • Le climat de la pièce doit être tempéré, idéalement 18°C.
  • Le bébé doit porter des vêtements légers, sans plus que ce que les soignants utilisent.
  • Les couvertures ou les draps doivent le couvrir jusqu’aux aisselles, laissant ses bras et sa tête dehors.
  • Ne laissez jamais le bébé seul dans un grand lit.
Bébé dort avec ses parents grâce au lit co-dodo.

Les bébés nourris au biberon dorment-ils mieux que les bébés allaités ?

“A tout âge, seulement 2 % des bébés allaités dorment en même temps” – Martinez Rubio-

Bien qu’il s’agisse d’un fait relatif, certaines questions peuvent expliquer pourquoi, dans de nombreux cas, les enfants qui sont allaités se réveillent plus fréquemment que ceux qui ne le sont pas.

D’une part, l’allaitement se fait à la demande et cela ne se produit pas lorsque l’enfant prend du lait maternisé. L’enfant allaité est habitué à réguler ses tétées par d’autres facteurs, en plus de la faim et de la satiété.

La peur d’être seul ou le plaisir du contact avec la peau de la mère peuvent motiver l’enfant à chercher le sein plusieurs fois dans la journée et la nuit.

D’autre part, le lait maternel est plus digeste que le lait maternisé et reste moins longtemps dans l’estomac. Cela provoque le réveil de la sensation de faim plus tôt que lors de l’allaitement artificiel.

À propos du sommeil et de l’allaitement du bébé

Le sommeil du bébé est étroitement lié au besoin de soins et d’allaitement. Petit à petit, il mûrira jusqu’à atteindre l’âge adulte et les réveils ne seront qu’occasionnels.

Cela pourrait vous intéresser ...
Allaitement mixte : tout ce que vous devez savoir
Être parentsLisez-le dans Être parents
Allaitement mixte : tout ce que vous devez savoir

L'allaitement mixte est la formule parfaite pour de nombreuses femmes, notamment celles qui ont des difficultés à nourrir leur bébé exclusivement a...