Erythème infectieux chez les enfants

L'érythème infectieux est une maladie très courante et contagieuse chez les enfants. Quels sont ses symptômes? Les causes? etc..
Erythème infectieux chez les enfants
Elisa Martin Cano

Rédigé et vérifié par le docteur Elisa Martin Cano.

Dernière mise à jour : 23 septembre, 2022

L’érythème infectieux est une maladie particulièrement fréquente chez les enfants de 5 à 15 ans. Elle est causée par un virus et est également connue sous le nom de “cinquième maladie”. Ici, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur cette pathologie.

Qu’est-ce que l’érythème infectieux?

L’érythème infectieux est une maladie causée par le parvovirus B-19. À titre de clarification, nous devons souligner que ce type de parvovirus est exclusivement humain. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas du même parvovirus que certains animaux domestiques tels que les chiens présentent.

Cette maladie touche principalement les enfants entre 5 et 15 ans. Elle est très contagieuse et les épidémies surviennent généralement à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Bien que des cas puissent également se présenter à tout moment de l’année.

Quels sont les symptômes de l’érythème infectieux?

L’infection débute par une légère fièvre, des malaises, des maux de tête, un écoulement nasal et des signes d’un léger rhume. Ces signes ne durent généralement pas plus de 3 à 4 jours, après quoi la maladie semble avoir disparu.

Cependant, ce n’est pas le cas. Ce virus produit un signe très caractéristique, qui est le “slap sign”. Il se nomme ainsi parce que les enfants développent une éruption cutanée rouge qui commence sur les joues, comme s’ils avaient reçu un coup. Le signe de la gifle apparaît quelques jours après la disparition des symptômes du rhume.

Un enfant avec de la fièvre qui dort.

Comme nous l’avons déjà mentionné, ces taches rouges commencent sur le visage. Après cela, elles se propagent vers le bas à travers le reste du corps. Les taches s’éclaircissent dans leur partie centrale et finissent par avoir un aspect de filet. L’éruption peut prendre 1 à 3 semaines pour disparaître.

Parfois, des stimuli comme le soleil, le stress ou la chaleur peuvent réactiver des taches qui semblaient disparaître, jusqu’à ce qu’elles disparaissent complètement. Il est plus fréquent que l’éruption cutanée apparaisse chez les enfants de moins de 10 ans. Alors qu’à d’autres âges, l’infection ne survient généralement qu’avec les autres symptômes dont nous avons parlé.

De plus, il n’est pas rare que les enfants continuent de se plaindre de douleurs et d’enflures articulaires pendant un certain temps après la disparition de l’éruption cutanée.

Comment le virus se propage-t-il ?

Le virus se transmet facilement d’une personne à l’autre. Il le fait à travers les fluides de chaque personne infectée, tels que la salive ou le mucus, ou en partageant des objets tels que des couverts.

La maladie est plus contagieuse pendant la période d’incubation ou pendant les symptômes catarrhaux. Une fois l’éruption apparue, c’est le signe que le système immunitaire a été correctement activé et se charge d’éliminer le virus, le rendant donc moins contagieux.

Il n’existe aucun vaccin pour prévenir l’infection par ce virus. La chose la plus recommandée pour prévenir sa propagation est, comme toujours, d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène. En particulier un bon lavage des mains.

Quel est le traitement de l’érythème infectieux?

La plupart du temps, l’érythème infectieux se présente comme une maladie très bénigne qui ne nécessite pas de traitement. Si les symptômes sont très gênants avec une forte fièvre, l’enfant recevra un antipyrétique, tel que du paracétamol, à la dose adaptée à son âge.

Il faut garder à l’esprit que, s’agissant d’une pathologie causée par un virus, elle ne se traite pas avec des antibiotiques. Qui sont des médicaments efficaces contre certaines bactéries. Aussi, comme toujours, nous ne traiterons jamais notre enfant sans la supervision et le consentement d’un pédiatre.

Une jeune fille dans une couverture sur le canapé.

Quelles sont les complications?

Bien que cela se passe généralement sans répercussions majeures, il existe des cas dans lesquels nous devons faire preuve d’une extrême prudence. En effet, le virus peut temporairement ralentir ou arrêter la formation de globules rouges, qui sont responsables du transport de l’hémoglobine et de l’oxygène dans le sang.

Chez les enfants en bonne santé, il n’y aura pas de problème majeur. Car après la fin de l’infection, la production normale de ces cellules reprendra. Cependant, il faut être prudent avec les enfants dont le système immunitaire est déprimé ou qui ont déjà souffert d’anémie. Dans ces cas particuliers, ce sera le pédiatre qui décidera quelle action sera la plus appropriée.

Conclusion à propos de l’érythème infectieux…

Il s’agit d’une maladie très contagieuse, mais elle est généralement bénigne. Puisqu’il n’existe pas de vaccin, le plus important sera de mettre en place les mesures d’hygiène nécessaires. Bien sûr, en cas de symptôme ou de doute, nous devrions aller chez le spécialiste, car il saura quelle sera la meilleure marche à suivre dans chaque cas.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon bébé a la peau réactive
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mon bébé a la peau réactive

Les bébés à la peau réactive ou intolérante ont besoin de certains soins pour maintenir leur barrière cutanée fonctionnelle.



  • Manual de Diagnóstico Y Terapéutica en Pediatría – Google Libros [Internet]. [cited 2020 Apr 9]. Available from: https://books.google.es/books?hl=es&lr=&id=fTx1FsC5oI0C&oi=fnd&pg=PA310&dq=eritema+infeccioso&ots=2UfeXzXUkF&sig=6FgXcts0x757G0eQFpRPcywzZ30#v=onepage&q=eritema infeccioso&f=false
  • Angulo Barreras MP, Fernández López A, Pérez De M, Taramona S, Etxeberria ML, Pocheville Guruzeta I, et al. (1997). El parvovirus B19 como agente infeccioso en el lactante. Vol. 47.
  • Reyes-Gómez U, Ramíirez Ponce B. (2010). Eritema infeccioso o quinta enfermedad.