Les neuf erreurs à ne pas commettre quand on veut stimuler un bébé

· 23 novembre 2017

Quand on veut stimuler un bébé, il vaut parfois mieux ne rien faire du tout que de le faire mal. 

La stimulation du bébé suit en effet différentes étapes. Mais on a tendance à en oublier certaines, Par exemple, on laisse souvent de côté la stimulation prénatale, car c’est une étape qui passe inaperçue.

Cependant toutes les étapes sont importantes pour stimuler un bébé.

Pendant sa croissance, un enfant est capable d’apprendre beaucoup de choses par lui-même. Chaque étape est un jalon important et c’est pour cela qu’il a besoin du soutien de ses parents. Vous devez être une présence compréhensive et patiente à ses côtés.

Il est important de stimuler un bébé pour qu’il se développe bien et pour qu’il ait tous les outils à sa disposition. Néanmoins, il y a certaines choses que les parents devraient éviter de faire. Il ne faut en effet pas trop le stimuler ou le stimuler de la mauvaise façon.

Les erreurs à ne pas commettre quand on veut stimuler un bébé

Tous les parents sont libres d’élever leur enfant comme ils l’entendent. Cependant, des spécialistes ont démontré que nous commettions parfois des erreurs faciles à éviter. C’est particulièrement le cas quand l’enfant commence à marcher. Il ne coûte rien de réfléchir à certaines choses pour bien stimuler un bébé.

1) On le force

Il vaut mieux encourager l’enfant à marcher tout seul, au lieu de le tirer par la main. Cela sera mieux pour développer son autonomie. On ne doit pas obliger un enfant à faire quelque chose qu’il ne veut pas faire. Il doit pouvoir se déplacer à sa guise.

2) On s’effraye d’un rien

Il faut laisser l’enfant apprivoiser ses nouvelles capacités, sans lui mettre la pression. En montrant sa peur ou ses attentes, on risque de l’intimider.

3) On le laisse dans son trotteur

Un bébé dans son trotteur, à éviter pour stimuler un bébé

L’usage du trotteur à l’âge des premiers pas peut retarder le moment où l’enfant se sent prêt à marcher sans aide. De plus, il peut y avoir des conséquences physiologiques, comme une modification structurelle des pieds et des jambes. Ajoutons à cela que c’est une des principales causes d’accidents domestiques.

4) On lui met des chaussures pour marcher

Un bébé n’a pas besoin de porter des chaussures rigides. Au contraire, il doit avoir les pieds libres le plus souvent possible

. Selon les spécialistes, la plante du pied est en plein développement au moment où l’enfant commence à marcher. C’est pour cela qu’au lieu de l’aider, on lui porte préjudice en lui mettant des chaussures.

Si vous préférez que votre enfant ait des chaussures, il vaut mieux qu’il ne les porte pas quand il marche. Choisissez des chaussures très douces avec une semelle souple. Rappelez-vous que le but est d’éviter qu’il ne glisse et de protéger ses pieds des blessures qui peuvent arriver à tout moment.

Les chaussures avec des semelles épaisses gênent le développement de la voûte plantaire et l’empêchent de trouver son équilibre quand il marche.

5) On le stimule trop

Les parents ont l’habitude d’utiliser des jouets pour stimuler leur enfant. Mais il ne faut pas que le bébé perde sa concentration. Il vaut mieux choisir un seul jouet intéressant et s’en tenir à celui-là.

D’ailleurs, ce n’est pas forcément un jouet : cela peut être un autre objet qui ne soit pas dangereux et qui attire son attention. On l’utilise pour l’aider à se concentrer. Il est déconseillé d’utiliser plusieurs objets à la fois.

6) On suspend son mobile d’éveil au mauvais endroit

En décorant la chambre du bébé, certains parents accrochent un mobile d’éveil à un endroit qui ne convient pas du tout. Par exemple, à côté du berceau ou trop haut. L’objet perd alors toute son utilité.

Il faut accrocher le mobile juste au-dessus du berceau, à une hauteur raisonnable pour que l’enfant ait envie de l’attraper. De cette manière, le bébé est stimulé, il essaye de bouger, mais il garde toujours une bonne posture.

7) On le laisse en position assise sans appui

Un bébé avec un ballon

Si l’enfant ne sait pas tenir assis tout seul, il lui faut un appui. Les parents assoient souvent leur enfant sur un coussin avant cinq mois.

Cela peut être très dangereux, car son corps n’est pas encore capable de garder cette position. Comme il est obligé de se maintenir dans une position qui ne lui convient pas, le bébé perd du tonus musculaire.

8) On recule devant le bébé

Les parents reculent souvent devant leur enfant pour essayer de l’attirer un peu plus loin quand celui-ci fait ses premiers pas. Ce n’est pas très grave, mais on ne devrait pas éviter l’enfant quand il arrive à notre niveau.

Quand le bébé marche et qu’il réussit à faire quelques pas, il faut le laisser venir à nous pour ne pas générer de la frustration chez lui. Si on recule ou qu’on l’évite, l’enfant se désintéressera de cette activité, parce qu’il n’arrivera pas à atteindre son objectif.

9) On le fait marcher les bras levés

La meilleure manière de tenir un bébé pour le faire marcher, c’est de le prendre sous les aisselles ou au niveau du bassin. Ce sont les spécialistes qui nous le conseillent. En effet, on essaye d’imiter la marche. Or personne ne marche jamais les bras levés.