Crèmes solaires chimiques ou minérales, quelles sont les meilleures pour les enfants ?

La protection solaire chez les enfants est essentielle pour prévenir des dommages majeurs à l'avenir. Par conséquent, le choix du filtre à utiliser demande beaucoup d'attention.
Crèmes solaires chimiques ou minérales, quelles sont les meilleures pour les enfants ?

Dernière mise à jour : 09 septembre, 2022

Lorsque vous choisissez des crèmes solaires chimiques ou minérales, savez-vous lesquelles conviennent le mieux aux enfants? La peau des nourrissons et des bébés est beaucoup plus sensible que celle des adultes. Par conséquent, il est important d’en tenir compte pour la protéger correctement contre les éventuels dommages causés par les rayons ultraviolets.

Peau délicate des enfants et crèmes solaires chimiques ou minérales

La peau des nourrissons en général se caractérise par sa douceur et sa sensibilité, contrairement à la peau des adultes. De même, la couche la plus superficielle est mince, avec une gestion de l’eau différente et une production de lipides plus faible.

Pour cette raison, la peau des enfants est plus susceptible de s’enflammer ou de s’irriter. À son tour, le manteau acide est un mécanisme de défense de la peau contre diverses infections.

Compte tenu de la sensibilité aux infections, aux irritations, aux agressions thermiques ou chimiques et de la grande perméabilité de la surface cutanée aux agents topiques, il est préférable d’opter pour des produits qui préservent l’intégrité de la peau.

Caractéristiques de la crème solaire chimique ou minérale

La crème solaire chimique a la capacité d’absorber les rayons ultraviolets et de les neutraliser, libérant une chaleur inoffensive.

Ce type de formulation peut être gênant et provoquer des irritations sur les peaux sensibles. Par ailleurs, il faut généralement environ 20 minutes pour provoquer l’effet après l’application. Certains des composants de la crème solaire chimique sont les suivants :

  • Octinoxate.
  • Octisalate.
  • Avobenzone.
  • Octocrylène.
  • Oxybenzone.

Selon la Skin Cancer Foundation, tous les composants des écrans solaires peuvent être dérivés chimiquement. Par conséquent, la considération selon laquelle les protecteurs physiques sont naturels n’est pas si exacte.

Application de crème solaire sur le dos d'un enfant au bord de la piscine.

Avantages et inconvénients des crèmes solaires chimiques

D’un point de vue esthétique, ces produits sont beaucoup plus élégants. Ils se fondent mieux avec la peau et ne tranchent pas sur la carnation. De plus, leurs formulations sont plus légères, ce qui facilite leur mélange avec des émollients ou du maquillage.

Cependant, les écrans solaires chimiques sont souvent composés de plusieurs parfums, colorants et conservateurs qui provoquent une irritation de la peau. De plus, les composants pénètrent dans la circulation sanguine et peuvent provoquer des effets indésirables sur le corps.

Caractéristiques des crèmes solaires minérales

Contrairement à la variante chimique, ce type de crème solaire agit comme un réflecteur. C’est-à-dire qu’il réfléchit ou réfracte les rayons ultraviolets de la peau et agit comme un bouclier.

Ce produit est recommandé pour les peaux sensibles, comme celles des bébés, car il est plus efficace et ne provoque pas trop d’irritations. De plus, il ne nécessite pas d’attendre qu’il fonctionne, mais il exerce son effet instantanément. Les composants les plus courants sont les suivants :

  • Oxyde de zinc
  • Dioxyde de titane

Les deux composants sont approuvés par la FDA (Food and Drug Administration des États-Unis) et sont considérés comme efficaces et sûrs. Ils sont même responsables de laisser une couleur blanchâtre sur la peau.

Avantages et inconvénients des crèmes solaires minérales

Ce type de formulation est non comédogène et a tendance à développer moins d’irritation que les protecteurs chimiques. Cependant, des effets indésirables sont liés à l’utilisation de nanoparticules, qui ont un effet esthétique plus bénéfique.

Les nanoparticules sont des particules plus petites que les cellules de la peau elles-mêmes. Ce qui leur donne la capacité de pénétrer dans la peau puis dans le sang. Cela peut entraîner des réactions qui augmentent les radicaux libres et les dommages génétiques.

Une enquête menée par Photodermatology, Photoimmunology & Photomedicine conclut que les écrans solaires inorganiques offrent une protection importante de la peau en absorbant 95 % des rayons du soleil.

Une maman qui applique de la crème solaire sur le visage de son enfant.

Que dois-je rechercher dans un écran solaire idéal ?

Bien que le choix du type de crème solaire soit important, d’autres aspects influencent également son efficacité. Par exemple, son application et son administration correctes sont essentielles à son efficacité.

L’idéal est d’utiliser les crèmes ou les lotions, car les aérosols ne s’appliquent pas de manière uniforme et adéquate. Par conséquent, il est préférable d’en appliquer une quantité généreuse et uniforme au moins 30 minutes avant l’exposition au soleil.

Il faut même l’appliquer toutes les deux heures et après avoir nagé ou transpiré. De plus, il est judicieux d’utiliser un SPF 50 ou supérieur, qui est étanche et à large spectre (agit contre les UVB et les UVA).

Crèmes solaires chimiques ou minérales

Enfin, l’utilisation de crèmes solaires minérales est préférable pour les peaux atopiques et sensibles, les femmes enceintes et les enfants. À leur tour, il existe des formulations composées de la fusion des deux produits. De cette manière, les réactions irritantes des protecteurs chimiques sont évitées, tandis qu’une formulation plus légère est obtenue.

Cela pourrait vous intéresser ...
La règle de l’ombre pour se protéger du soleil
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La règle de l’ombre pour se protéger du soleil

La règle de l'ombre peut être très utile pour prévenir les agressions des rayons ultraviolets.



  • Rai R, Shanmuga SC, Srinivas C. Update on photoprotection. Indian J Dermatol. 2012 Sep;57(5):335-42. doi: 10.4103/0019-5154.100472. PMID: 23112351; PMCID: PMC3482794.
  • Moloney FJ, Collins S, Murphy GM. Sunscreens: safety, efficacy and appropriate use. Am J Clin Dermatol. 2002;3(3):185-91. doi: 10.2165/00128071-200203030-00005. PMID: 11978139.
  • Donaldson K, Stone V, Tran CL, Kreyling W, Borm PJ. Nanotoxicology. Occup Environ Med. 2004 Sep;61(9):727-8. doi: 10.1136/oem.2004.013243. PMID: 15317911; PMCID: PMC1763673.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.