Comment préparer de la nourriture maison pour le bébé ?

Apprenez quelques recettes de repas pour bébé faits maison et d'autres conseils utiles pour vous aider à l'adapter à un nouveau régime qui incorpore des aliments solides.
Comment préparer de la nourriture maison pour le bébé ?

Dernière mise à jour : 12 février, 2022

Préparer de la nourriture maison pour le bébé est plus facile et plus pratique que vous ne le pensez. En plus de vous assurer que votre petit mange des aliments sains, vous économiserez également beaucoup d’argent sur les produits tout prêts. La clé est de choisir des ingrédients frais, propres et sains.

Au fur et à mesure que votre enfant commencera à manger des aliments solides, la préparation de ses repas deviendra plus facile. Il suffira de réduire en purée les mêmes recettes que vous préparez pour le reste de la famille.

De cette façon, vous gagnerez du temps en termes d’adaptation du bébé aux routines que ses parents et ses frères et sœurs partagent.

Quelques recettes faciles de nourriture maison pour bébé

Purée de petits pois

Les petits pois regorgent de vitamines A, C, de fer, de calcium et sont une excellente source de protéines. Il suffit de les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres et de les faire macérer jusqu’à ce qu’ils aient une texture crémeuse. Assurez-vous de bien filtrer les peaux afin qu’elles ne causent pas de sensation désagréable dans la bouche du bébé.

« Dès l’âge de 6 mois, il est nécessaire de compléter le lait maternel en ajoutant d’autres aliments car cet apport seul ne suffit pas à couvrir les besoins nutritionnels. De plus, du point de vue psychomoteur, c’est le moment où ils sont prêts à apprendre à manger des aliments solides »

Purée de banane

On la considère comme « l’aliment parfait » au stade initial de l’alimentation du bébé. Les bananes sont pleines de potassium, de fibres et sont également douces pour l’estomac, qui n’est pas encore développé. Cet apport en fibres aidera à augmenter progressivement la biodiversité du microbiote intestinal, selon un article publié dans la revue Alimentary Pharmacology & Therapeutics.

Évitez d’en faire trop pour éviter la constipation. Épluchez la banane, écrasez-la à la fourchette et, pour l’imbiber un peu, ajoutez un peu de lait maternel ou maternisé.

Les aliments pour bébé faits maison offrent de nombreux avantages et sont faciles à préparer.

Céréales de riz

Les céréales de riz pour bébés font partie des aliments les plus recommandés car elles ne sont pas allergènes. Elles sont également faciles à digérer et leur texture douce facilite la transition entre les régimes liquides et solides.

Pour leur préparation, vous aurez besoin de trois cuillères à soupe de riz brun et d’une tasse d’eau. Tout d’abord, vous devez mettre le riz non cuit dans un mixeur ou un robot culinaire jusqu’à ce que vous obteniez une poudre fine. Ensuite, mélangez-le avec l’eau dans un récipient et mettez-le sur le feu jusqu’à ébullition.

À la fin du processus, il doit avoir une consistance crémeuse. Vous pouvez ajouter plus d’eau ou plus de riz, selon l’âge du bébé.

Purée d’avocat

L’avocat est considéré comme une source saine de matières grasses qui contribue au développement physique et cérébral du bébé. Il contient du folate, des fibres, du potassium, de la vitamine C et du fer.

Pour la purée, écrasez un avocat avec une fourchette ou un robot culinaire, puis ajoutez de l’eau ou du lait maternel jusqu’à ce qu’il soit parfait pour votre tout-petit.

Purée de carottes

La carotte apporte des antioxydants et des vitamines, notamment de la vitamine A. Pour la préparer, épluchez les carottes, coupez-les en morceaux et faites-les cuire dans de l’eau ou dans un bouillon de poule sans sel.

Attendez qu’elles soient lisses et moelleuses, laissez-les refroidir et écrasez-les. La quantité de liquide que vous ajoutez dépend de la consistance que vous souhaitez.

Vous pouvez accélérer la transition vers une alimentation solide si vous décidez de préparer des aliments pour bébés faits maison.

Conseils pour servir et conserver la nourriture maison

  • Lorsque vous préparez des aliments faits maison pour le bébé, assurez-vous qu’ils ne soient pas plus chauds que la température de son corps.
  • Si vous allez mettre de la nourriture au micro-ondes, assurez-vous qu’il n’y ait pas de zones plus chaudes que d’autres. Pour éviter tout désagrément, laissez-la refroidir un peu avant de la consommer ou de la donner au bébé.
  • Ne mettez que de petites quantités de nourriture dans l’assiette, ce que vous pensez que le bébé consommera. Les restes de nourriture sont sujets à l’accumulation de bactéries en raison du contact avec la salive.
  • Évitez d’ajouter des édulcorants aux aliments que vous préparez pour votre bébé. Les plus petits n’ont pas besoin de quantités supplémentaires de sucre. N’utilisez pas non plus de miel pour éviter l’apparition de bactéries comme celles qui causent le botulisme.
  • Les ingrédients que vous n’avez pas utilisés lors de la cuisson de votre recette peuvent être congelés et conservés quelques jours. Les fruits et légumes peuvent durer des mois si vous les conservez correctement.
  • N’oubliez pas d’attendre que le bébé ait 4 à 6 mois avant d’offrir des aliments solides. Au cours de cette étape, des signes de développement physiologique apparaissent, qui indiquent que le bébé est prêt à varier son alimentation.
  • Une autre option consiste à laisser votre enfant manipuler seul les aliments solides afin qu’il s’habitue à leur texture et à leur goût. Cette technique permet de réduire les rejets alimentaires à l’avenir, selon une étude publiée en 2018.

L’alimentation complémentaire, une étape importante du développement

Comme vous pouvez le voir, la nourriture maison pour bébés est très facile à préparer et plus sûre que d’acheter des aliments tout prêts. De cette façon, vous serez également complètement sûr de la qualité de tous les nutriments que vous apportez au bébé.

N’oubliez pas d’offrir à votre enfant une alimentation variée. Une bonne éducation alimentaire lors des premiers stades de la vie réduit le rejet à un stade ultérieur. De plus, la diversité en termes d’exposition alimentaire diminue le risque de développer des maladies auto-immunes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Commencer avec les aliments solides dans l’alimentation de mon bébé
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Commencer avec les aliments solides dans l’alimentation de mon bébé

Après les premiers mois d'allaitement, l'alimentation du bébé change et vous pouvez commencer à lui donner des aliments solides. Comment s'y prendr...



  • Simpson HL., Campbell BJ., Review article: dietary fibre – microbiota interactions. Aliment Pharmacol Ther, 2015. 42 (2): 158-79.
  • Andries Arantes AL., Silva Neves F., Lombelo Campos AA., Pereira Netto M., The baby led weaning method in the context of complementary feeding: a review. Rev Paul Pediatr, 2018. 36 (3): 353-363.