L’importance du fer dans l’alimentation du bébé

· 16 février 2018
Le fer est essentiel dans l'alimentation du bébé, car il peut prévenir des maladies telles que l'anémie. Il est important de savoir quels aliments peuvent contenir ce minéral pour prendre soin de la santé de votre enfant.

Le fer dans l’alimentation du bébé est très important. En effet, il peut prévenir des maladies telles que l’anémie, l’une des plus fréquentes dans la croissance des enfants. Ce minéral ne peut pas manquer dans l’alimentation des plus petits, surtout quand ils ont entre 0 et 12 mois.

Selon l’Institut de Medicine des États-Unis, il est recommandé que l’enfant reçoive 11 mg de fer par jour entre 6 mois et 1 an. Et s’il a entre 12 et 36 mois, il est recommandé de lui donner 7 mg par jour. Pour commencer à ajouter du fer à l’alimentation du bébé, découvrons quelques aliments qui peuvent très bien fonctionner :

Les aliments contenant du fer

A partir du moment où le bébé commence l’alimentation complémentaire, cette dernière doit être riche en fer. Par conséquent, il est important d’ajouter des aliments contenant ce minéral, et aidant à l’assimiler, à son alimentation. Voici quelques recommandations :

  • Il est conseillé d’éviter les laits à faible teneur en fer tels que le lait de vache, le lait de chèvre ou le lait de soja.
  • Il est aussi conseillé de réduire la consommation d’aliments qui contiennent des inhibiteurs de l’absorption du fer. De même pour les anti-nutriments tels que les fibres, le calcium, les oxalates, les phytates et les phosphates.
  • Il est important d’introduire des aliments tels que la viande et le poisson sous forme de purée dès l’âge de 6 mois.
  • Le bébé devrait consommer des aliments qui contiennent de la vitamine C. Cette vitamine augmente l’absorption du fer.
L'orange contient de la vitamine C, qui aide à absorber le fer dans l'alimentation du bébé.
  • L’apport quotidien de lait doit être de 500 ml/jour.
  • Il est bon de manger des légumes tels que les petits pois, les épinards, le brocoli, le chou-fleur et la betterave.

« Le fer est un minéral abondant dans le boeuf, la volaille et le poisson »

Les conséquences du manque de fer dans l’alimentation du bébé

Le manque de fer dans l’alimentation du bébé peut avoir de nombreuses conséquences. L’anémie est la plus fréquente. Mais en plus de cette maladie, l’enfant peut souffrir d’autres problèmes de santé :

  • Une carence en fer latente. Le déficit de dépôts de fer dans l’organisme.
  • L’anémie ferriprive.  Avec une hématopoïèse, celle dont la prévalence est la plus élevée
  • La carence en fer se manifeste par: un manque de fer dans le plasma ou de fer circulant.
  • Des dommages au système nerveux central, au cours du développement du système cognitif et psychomoteur.
  • Cela affecte la mémoire et les fonctions d’apprentissage.

« Chaque globule rouge contient du fer dans son hémoglobine. Celle-ci est un pigment qui transporte l’oxygène vers les tissus des poumons »

Comment garantir l’apport en fer ?

La prévention du manque de fer dans l’alimentation du bébé devrait commencer à l’âge de 4 ou 6 mois. On peut, par exemple, introduire des aliments riches en ce minéral. De plus, introduisex des aliments qui favorisent son absorption. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de garantir l’apport en ce minéral dans l’alimentation des enfants par l’enrichissement des aliments, la supplémentation et la diversification de l’alimentation.

L’absorption du fer est plus efficace quand il est ingéré au moment où se produit le processus de digestion avec l’acide ascorbique ou l’acide citrique.

La vitamine C, présente dans l’orange et certains autres fruits, améliore l’absorption de ce minéral dans l’alimentation du bébé. Certains experts disent que certaines infusions et le lait de vache peuvent inhiber l’absorption du fer.

Le lait maternel est un moyen excellent et très absorbable de fournir ce minéral à votre bébé. Après l’allaitement, une formule de continuation peut aider également à fournir le fer supplémentaire dont l’enfant a besoin. Rappelez-vous qu’une formule de continuation fortifiée peut aider à compléter une alimentation équilibrée.

La prévention de la carence en fer dans l'alimentation du bébé devrait commencer à l'âge de 4 ou 6 mois.

Ne pas oublier de prendre du fer pendant la grossesse

Manger du fer pendant la grossesse est également essentiel. Votre corps aura besoin de ce minéral pour garder votre système immunitaire en bonne santé et pour les raisons que nous présentons ci-dessous :

  • La quantité de sang circulant dans votre corps augmente pendant la grossesse. Vous aurez donc besoin de fer pour produire plus d’hémoglobine.
  • Vous avez besoin de plus de fer pour nourrir la croissance du placenta.
  • L’anémie ferriprive est liée à la naissance prématurée et les bébés de faible poids à la naissance.

Nous devons faire très attention à ce que le bébé reçoive la quantité de fer dont il a besoin pour son développement et sa croissance. La nourriture est donc très importante. En outre, l’absence de tout minéral fondamental peut causer des problèmes de santé. En cas de préoccupation au sujet d’un aliment, il est essentiel que vous consultiez votre pédiatre.