Comment le stress affecte-t-il la bouche des enfants?

Le stress chez les enfants peut causer divers problèmes dans la bouche. Continuez à lire et découvrez ce qu'ils sont et comment les traiter.
Comment le stress affecte-t-il la bouche des enfants?

Dernière mise à jour : 07 juin, 2022

Le manque d’hygiène et la consommation excessive de sucre sont les principaux responsables de nombreux problèmes bucco-dentaires, mais ils ne sont pas les seuls. Lorsque les enfants souffrent de stress, il y a généralement des conséquences dans leur bouche. Nous vous en parlons aujourd’hui afin que vous puissiez les prendre en compte.

Les problèmes d’anxiété ne touchent pas seulement les adultes. Les examens scolaires, les longues journées d’activités programmées, les pressions sociales ou les problèmes familiaux peuvent également avoir un impact sur les plus petits.

Le stress infantile affecte tout le corps, y compris la bouche. Mais il existe des moyens de prévenir les complications qui y sont associées.

Le stress chez les enfants

En petite quantité, le stress peut être considéré comme un phénomène normal et même nécessaire. En effet, il s’agit d’un système biologique conçu pour la survie. Ainsi, certains stimuli déclenchent une tension et une réponse immédiate pour atteindre un objectif (fuite ou combat) puis revenir à l’état basal.

Selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé on peut dire que le stress est “l’ensemble des réactions physiologiques qui préparent l’organisme à l’action”.

Toutefois, si le stress devient chronique et excessif, il peut devenir un problème. Vivre avec le sentiment qu’il y a un risque constant a un impact négatif sur tous les aspects de la vie de l’enfant.

L’environnement dans lequel l’enfant grandit et la génétique influencent son niveau de stress et sa capacité à le gérer. Parfois, des changements qui peuvent sembler sans conséquence pour les adultes peuvent stresser les plus petits.

Certaines activités de la vie quotidienne, telles que les responsabilités scolaires, la pression scolaire et la surcharge d’activités parascolaires peuvent augmenter l’anxiété chez les enfants. De plus, leurs propres attentes ou celles des adultes jouent un rôle.

Le stress est aussi souvent déclenché par des crises de la vie. Comme la séparation des parents, l’arrivée d’un nouveau frère ou d’une sœur, une maladie ou un conflit familial, la perte d’un être cher ou un déménagement. Aussi, certains problèmes comme le harcèlement par les pairs, l’intimidation ou la pression de groupe causent ce problème chez les plus jeunes.

Enfant stressé faisant ses devoirs.

Signes de stress chez les enfants

Des niveaux élevés de cortisol, une hormone dans le sang, sont typiques du stress, mais ces valeurs ne sont pas systématiquement mesurées. Au lieu de cela, les médecins et les dentistes peuvent identifier le problème en observant certains comportements ou blessures associés à ce trouble.

Certains des signes et symptômes qui pourraient indiquer un stress chez les enfants sont les suivants :

  • Maux de tête.
  • Troubles du sommeil et cauchemars fréquents.
  • Changements dans les habitudes alimentaires.
  • Énurésie nocturne nouvelle ou récurrente.
  • Troubles gastro-intestinaux.
  • Incapacité à se détendre ou à contrôler ses émotions.
  • Inquiétude et anxiété.
  • Des peurs nouvelles ou anciennes qui s’aggravent.
  • Colère, rage ou agressivité.
  • Pleurs.
  • Manque d’intérêt à participer à des activités familiales, scolaires ou sociales.
  • Régression vers des comportements d’âge plus précoce, comme sucer son pouce ou retourner au lit des parents.

Le stress et son impact dans la bouche des enfants

Un enfant stressé peut manifester une grande variété de symptômes physiques, comportementaux et émotionnels. Ceux-ci peuvent être mis en évidence dans différentes parties du corps. Mais aujourd’hui, nous allons nous plonger dans ceux qui sont associés à la cavité buccale.

Boutons de fièvre et aphtes

Bien que le stress chez les enfants ne soit pas la cause directe des boutons de fièvre ou des aphtes, il est un déclencheur de l’apparition des deux affections dans la bouche. L’anxiété chronique conduit les enfants à développer des lésions gênantes et douloureuses dans la cavité buccale.

Les boutons de fièvre sont causés par le virus de l’herpès simplex. Une fois entré dans l’organisme, ledit micro-organisme reste en sommeil dans les nerfs et profite des situations de baisse des défenses (maladie ou stress) pour se réactiver. Quand c’est le cas, cela se révèle à travers les lésions typiques de la bouche.

Les aphtes sont des ulcérations douloureuses de la muqueuse buccale. Ils apparaissent de couleur blanchâtre et sont entourés d’un halo inflammatoire rouge. Le stress est un facteur associé à leur développement, bien que le lien ne soit pas tout à fait évident. En plus de cette cause, les plaies sont liées à des infections, des carences en vitamines ou à un système immunitaire affaibli.

L’observation de ce type de blessure est souvent une indication qu’il peut y avoir un problème qui génère de la nervosité chez l’enfant. Aider à résoudre ce conflit améliorera les conditions orales.

Bruxisme

Le grincement des dents est un geste assez courant chez les enfants et n’est pas toujours synonyme de problème. En général, c’est une activité typique du développement des mâchoires et des dents, qui disparaît généralement avec le remplacement des dents.

Mais lorsque l’habitude de serrer et de grincer des dents est très fréquente et dure dans le temps, cela devient un problème de bruxisme. Cette condition de la bouche est associée au stress, à la tension et à l’anxiété chez les enfants. Cela se produit inconsciemment et peut survenir le jour, la nuit ou les deux.

Le bruxisme chez les enfants provoque des douleurs aux dents, à la mâchoire, aux oreilles, au cou et des maux de tête. Surtout, au réveil le matin, après avoir serré et frotté les dents l’une contre l’autre toute la nuit.

De plus, il génère une usure excessive des dents qui entraîne une sensibilité, des fractures, des fissures et une récession des gencives. Une force excessive et constante sur les mâchoires provoque également des dysfonctionnements de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).

Le dentiste pourra aider à résoudre cette situation de bruxisme grâce à l’utilisation d’attelles qui protègent les dents et autres structures buccales. Néanmoins, détecter la cause du problème et en prendre soin est également très important. Réduire le niveau de stress du petit sera un excellent moyen de le résoudre et d’améliorer sa qualité de vie.

Habitudes qui causent des caries

Le stress affecte également la bouche des enfants par le biais d’habitudes malsaines. Cela se produit surtout chez les enfants plus âgés et les adolescents qui, en raison de la nervosité et de l’anxiété, modifient leur façon de manger ou leurs pratiques d’hygiène.

Les tout-petits stressés font souvent des choix alimentaires malsains lorsqu’ils sont nerveux. En effet, consommer des aliments riches en sucre, en glucides, en boissons ultra-transformées ou gazeuses en excès a des conséquences négatives sur la santé bucco-dentaire. Si l’on ajoute à cela le manque d’intérêt pour le maintien des habitudes d’hygiène bucco-dentaire, comme le brossage quotidien, les conditions bucco-dentaires s’aggravent encore plus.

Une alimentation riche en sucre et un manque d’hygiène buccale favorisent la prolifération et l’accumulation de bactéries dans la bouche. Avec cela, des problèmes tels que les caries, la gingivite et la mauvaise haleine peuvent apparaître.

Par conséquent, chez les enfants stressés, il est essentiel de les encourager à maintenir leurs routines d’hygiène et à limiter les collations sucrées. Sinon, les conséquences dans la cavité buccale ne tarderont pas à apparaître.

Une jeune fille qui se ronge les ongles;

Succion des doigts

Un autre problème dans la bouche des enfants stressés est la succion des doigts. Beaucoup de petits retournent à la pratique d’habitudes réconfortantes lorsqu’ils sont nerveux. Mettre son doigt dans sa bouche ou se ronger les ongles sont quelques-uns des comportements les plus fréquents. Ils procurent effectivement une tranquillité d’esprit temporaire dans des situations conflictuelles ou des changements stressants.

La succion du pouce après l’âge de deux ans, alors que les dents ont déjà fait leur éruption, pose des problèmes d’occlusion. En effet, la main dans la bouche provoque des modifications du palais et des mouvements dentaires qui affectent l’occlusion et la physionomie oro-faciale.

Arrêter la succion du pouce est souvent difficile, car la main est toujours disponible. Mais avec l’aide d’un professionnel, il est possible de surmonter cette habitude.

Bouche sèche

Selon une étude publiée dans Dental Research, Dental Clinics, Dental Prospects, le stress, l’anxiété et la dépression peuvent diminuer la production salivaire et entraîner la xérostomie.

La bouche sèche a un impact négatif sur la santé bucco-dentaire. Car la salive protège et nettoie la bouche et neutralise également les acides produits par les bactéries. Si sa production est affectée, elle augmente la prédisposition aux caries et à la gingivite chez les enfants.

Réduire le stress des enfants aide à prendre soin de leur bouche

La meilleure façon d’éviter les problèmes buccaux liés au stress chez les enfants est de réduire ce déclencheur. Aider les tout-petits à gérer leur niveau d’anxiété favorise non seulement leur santé bucco-dentaire, mais améliore également leur qualité de vie.

En tant que parents, il est nécessaire de fournir aux petits des outils utiles pour gérer les émotions de manière appropriée. Leur apprendre à faire face aux problèmes et à reconnaître les déclencheurs pour les éviter ou les transformer les aidera à se sentir mieux.

Le dialogue et l’accompagnement familial sont essentiels pour découvrir en profondeur quels sont les motifs d’inquiétude et de nervosité. A partir de là, des solutions appropriées peuvent être recherchées.

Les techniques de respiration profonde, le yoga pour les enfants, le sport, le dessin ou la musique peuvent être très utiles. Et si vous le jugez approprié, une assistance professionnelle avec un pédopsychiatre vous sera également très utile.

S’il y a des changements majeurs à venir, comme un déménagement, l’arrivée d’un nouvel enfant ou le début d’une nouvelle école, il est important de préparer votre enfant à l’avance. Savoir à quoi s’attendre et être préparé pour l’événement à venir l’aidera à être plus calme.

Maintenir des routines saines, telles que des horaires de sommeil, une hygiène bucco-dentaire, une alimentation saine et des exercices réguliers, malgré les problèmes, est une excellente leçon. Cela aide vos enfants à comprendre que les soins personnels sont toujours nécessaires. Et qu’ils ne doivent pas être mis de côté lorsqu’ils se sentent mal.

Enfin, si vous détectez l’un des problèmes buccaux associés au stress chez les enfants dont nous vous parlons ici, il est préférable de consulter votre dentiste pédiatrique de confiance. Le professionnel vous aidera à dissiper les doutes et à résoudre le problème de la meilleure façon.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le stress infantile modifie le cerveau des enfants et des adolescents
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le stress infantile modifie le cerveau des enfants et des adolescents

Le stress infantile peut provoquer des changements dans la structure du cerveau des enfants et des adolescents..Pourquoi et comment prévenir ces do...



  • Torrades, S. (2007). Estrés y burn out. Definición y prevención. Offarm26(10), 104-107.
  • Sinha, R., & Jastreboff, A. M. (2013). Stress as a common risk factor for obesity and addiction. Biological psychiatry73(9), 827-835.
  • Gholami, N., Sabzvari, B. H., Razzaghi, A., & Salah, S. (2017). Effect of stress, anxiety and depression on unstimulated salivary flow rate and xerostomia. Journal of dental research, dental clinics, dental prospects11(4), 247.
  • Michels, N., Sioen, I., Ruige, J., & De Henauw, S. (2017). Children’s psychosocial stress and emotional eating: A role for leptin?. International Journal of Eating Disorders50(5), 471-480.
  • Rodriguez Figueroa, M. M. (2021). Onicofagia y su relación con afecciones en piezas anteriores permanentes a causa del estrés (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Palomino, S., & Marino, P. (2019). Prevalencia de lesiones de la mucosa bucal en adolescentes según el nivel de estrés, Centro de Salud Centenario i-4 Apurímac–Abancay 2017.
  • Dantón Moreno, N., & Apara, D. (2018). Factores predisponentes del Bruxismo en niños. Anuario de la Sociedad de Radiología Oral y Máxilo Facial de Chile, 35.
  • Solís-Espinoza, M. E. (2018). Succión digital: repercusiones y tratamiento. Revista Odontología Pediátrica17(1), 42-51.
  • Stamateas, B. EL ESTRÉS EN LA FAMILIA.
  • Estrella Matute, K. V. (2020). Orientación psicológica en el manejo de hábitos bucales deformantes (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • León Caicedo, S. F. (2021). La succión digital en niños, etiología y consecuencias (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Bajaña Andrade, N. A. (2022). Ansiedad y estrés factores relevantes para el Desarrollo del bruxismo (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).