Comment faire pour lutter contre l’anxiété infantile ?

· 7 avril 2018
L'anxiété infantile est beaucoup plus fréquente qu'on ne le pense. Les causes peuvent être diverses. Quand elle est détectée assez tôt et prise en charge, les enfants souffrent moins.

On pense souvent que les enfants sont naturellement heureux, parce qu’ils n’ont à s’inquiéter de rien. Mais ce n’est pas vrai. Les statistiques révèlent que près de 20% des enfants pourraient souffrir d’un type d’anxiété infantile.

Quelle est la cause de l’anxiété infantile ?

Il existe plusieurs types d’anxiété infantile, qui peuvent avoir des causes différentes. Il est utile d’apprendre à les connaitre quand on devient parents. L’entourage de l’enfant joue un rôle particulièrement important dans son développement. Il faut l’aider à canaliser ses émotions en lui donnant les outils pour le faire.

Les causes de l’anxiété infantile dépendent beaucoup de l’âge de l’enfant. Cependant, on peut identifier des raisons communes qui se présentent avant l’adolescence.

  • Les violences physiques ou psychologiques
  • Les conflits entre les parents qui génèrent du stress
  • L’abandon répété d’un des deux parents
  • Des événements traumatiques quels qu’ils soient
  • Une crise économique dans la famille
  • Des responsabilités excessives et peu adaptées à l’âge de l’enfant
  • Des changements importants dans la vie quotidienne de l’enfant, comme un déménagement, la naissance de petits frères et sœurs ou le décès d’un être cher
  • Un manque de routine et d’ordre, comme des changements constants dans l’alimentation et les heures de coucher
Les causes de l'anxiété infantile sont très diverses.

  • Le besoin de rester près de ses parents
  • Une situation difficile à l’école que l’enfant a du mal à verbaliser
  • Une absence de règles et de limites claires que l’enfant pourrait identifier
  • Une absence d’activité physique
  • Une consommation excessive de sucre
  • Un excès de fatigue ou un état d’épuisement si ses journées sont trop remplies
  • La peur
  • Une faible estime de soi
  • De l’anxiété s’il est séparé de ses parents

Les parents ou les tuteurs de l’enfant ont la responsabilité d’identifier ce qui pourrait causer son anxiété et de chercher une solution.

Des moyens pour lutter contre l’anxiété infantile

1. Évitez de culpabiliser

Souvent, quand un enfant souffre d’anxiété infantile, les parents sont angoissés à leur tour. En effet, nombre de parents culpabilisent de voir leurs enfants souffrir.

Si vous vous sentez coupable, cela n’aidera pas votre enfant. La culpabilité ne sert à rien et il vaut mieux l’oublier ou l’ignorer. Des parents qui agissent par culpabilité peuvent prendre de mauvaises décisions. Bien entendu, il faut faire la différence entre ce sentiment de culpabilité et le fait de prendre ses responsabilités et de chercher une solution.

2. Communiquez

Cela parait évident, mais tous les parents n’appliquent pas ce très bon conseil. Il est nécessaire de laisser l’enfant se libérer de son anxiété. Écoutez-le avec attention.

Évidemment, il est important de ne pas obliger l’enfant à parler. Au lieu de l’aider, cela pourrait avoir l’effet inverse. Pour instaurer le dialogue avec votre enfant, ne lui faites pas la leçon ou un exposé sur l’anxiété. Vous devez simplement établir un lien de confiance avec lui pour qu’il se sente libre de s’exprimer.

« L’entourage de l’enfant joue un rôle important dans son développement et doit lui donner les outils nécessaires pour canaliser ses émotions. »

3. Donnez le bon exemple

Les enfants apprennent à gérer leurs émotions et à affronter les problèmes quotidiens en observant leurs parents. Vous devez toujours donner le bon exemple. C’est pour cette raison que vous devez agir en situation de stress comme vous voudriez que vos enfants apprennent à le faire.

4. Veillez sur son régime alimentaire

La consommation excessive de sucre peut avoir des effets négatifs sur le comportement des enfants. En effet, les enfants débordent naturellement d’énergie. Si vous donner à votre petit plus du sucre que son corps n’est capable de métaboliser, cela a des conséquences.

De plus, vous devez permettre à votre enfant de dépenser toute cette énergie supplémentaire.

Une alimentation saine et équilibrée prévient l'anxiété infantile.

5. N’exigez que l’essentiel

Les parents doivent savoir que leurs enfants ne sont pas parfaits. Il est très important de faire comprendre aux enfants qu’on les aime malgré leurs erreurs.

Les exigences démesurées des parents peuvent générer beaucoup de stress chez les enfants. Les notes à l’école sont un bon exemple, tout comme le sport et les activités extra-scolaires. Les enfants qui ont l’impression de devoir être toujours les meilleurs peuvent être très anxieux.

6. Donnez-lui de l’amour

Comment donner aux enfants les ressources nécessaires pour affronter les situations stressantes qui génèrent de l’anxiété ? Enfant comme adulte, pour affronter une situation difficile, on doit d’abord sentir qu’on en est capable. L’anxiété est liée à l’estime de soi.

Un enfant doit percevoir l’amour inconditionnel de ses parents pour être plus sûr de lui. Il ne devrait jamais recevoir de l’affection en fonction de son comportement ou de sa réussite dans ce qu’il entreprend.

Cela signifie que vous devriez à tout moment montrer à votre enfant que vous l’aimez, passer du temps avec lui et lui faire prendre conscience de sa valeur à vos yeux. Écoutez-le et soutenez-le quoi qu’il arrive.