3 clés pour améliorer les goûters de vos enfants et les rendre plus sains

Avec les conseils que nous allons vous donner, vous pourrez améliorer les goûters des plus petits pour couvrir les besoins nutritionnels et garantir une bonne croissance.
3 clés pour améliorer les goûters de vos enfants et les rendre plus sains

Dernière mise à jour : 01 septembre, 2022

Améliorer les goûters de vos enfants pour les rendre sains n’est pas toujours facile. Cependant, il est conseillé d’optimiser cette collation dans l’alimentation des enfants car elle risque de ne pas être de bonne qualité. À cette heure de la journée, on consomme généralement une grande quantité d’aliments industriels ultra-transformés, c’est-à-dire des aliments qui contiennent des sucres simples et des gras de type trans. Dans cet article, nous allons vous indiquer quelques clés pour améliorer le goûter de vos petits.

Avant de commencer, nous devons souligner que les glucides simples peuvent apparaître occasionnellement dans la routine alimentaire mais qu’on ne doit pas en consommer fréquemment. Dans le cas contraire, l’état d’inflammation dans le milieu interne pourrait se retrouver en déséquilibre et donner lieu à des pathologies complexes. Cela se produit surtout lorsqu’on ne fait pas assez d’exercice physique.

Clés pour améliorer les goûters

Nous allons ici vous montrer une série de clés à prendre en compte pour améliorer les goûters et ainsi atteindre un apport optimal en nutriments. Gardez à l’esprit qu’une bonne alimentation doit être combinée à d’autres habitudes de vie, comme la pratique d’un sport, afin de maintenir une bonne santé à moyen terme.

Les produits laitiers fournissent les nutriments nécessaires pour favoriser la croissance et le développement des enfants. Par conséquent, il est bon d’inclure du lait, du yaourt ou du fromage dans le goûter.

1. Choisissez toujours une source de protéines

L’inclusion de protéines de bonne qualité et à haute valeur biologique au moment du goûter est décisive pour garantir que les processus de développement et de croissance se déroulent efficacement. Selon une étude publiée dans la revue Annals of Nutrition & Metabolims, il est important de garantir la présence d’au moins 1 gramme de protéines par kilo de poids par jour dans l’alimentation des plus petits. Cette dose augmentera si la quantité d’exercice physique est élevée.

Les produits laitiers sont l’une des meilleures sources de protéines à consommer au moment de la collation. Tant les yaourts que le lait et le fromage fourniront des nutriments à haute valeur biologique, qui contiennent tous les acides aminés essentiels et avec un excellent score en termes de digestibilité. Cependant, on peut les compléter par d’autres alternatives d’origine végétale, comme c’est le cas des fruits secs.

2. Évitez les aliments ultra-transformés

La plupart des aliments ultra-transformés contiennent un excès de gras trans et de sucres simples. Il a été démontré que cette classe de lipides déclenchait une réponse inflammatoire qui pouvait altérer le fonctionnement de la physiologie humaine. Les matières grasses sont bonnes, mais seulement lorsqu’elles proviennent de produits frais et de qualité.

Il faut aussi faire attention avec certains aliments comme la charcuterie. Bien que ces produits soient une source de protéines, ils peuvent contenir des additifs alimentaires, tels que des nitrites et des sulfites. Ce type de conservateurs a été associé à un risque plus élevé de développer des tumeurs associées au tube digestif, en particulier lorsqu’ils apparaissent régulièrement dans l’alimentation.

Les aliments ultra-transformés contiennent des gras trans et une grande quantité de sucre : il est donc préférable de réduire leur consommation ou de les éviter. Au contraire, on recommande d’inclure une portion de fruits.

3. N’oubliez pas les fruits et légumes

Les experts en nutrition recommandent la présence de 5 portions de fruits et légumes dans l’alimentation quotidienne. Ce sont des sources de micronutriments essentiels et de composés phytochimiques de haute qualité qui sont nécessaires pour atteindre l’homéostasie dans l’environnement interne. Le goûter reste une excellente occasion de consommer une de ces portions pour répondre aux besoins quotidiens. Mais évidemment, pour des raisons pratiques, il est préférable de manger un fruit à ce moment-là !

Améliorez les goûters de vos enfants et transformez-les en collations saines avec ces clés

Avec les clés que nous venons de vous donner, vous pourrez améliorer significativement les goûters de vos enfants et les aider à acquérir une série d’habitudes plus saines. En effet, atteindre un apport nutritionnel suffisant sera décisif pour stimuler les processus de développement et de croissance, en plus d’éviter la genèse de pathologies chroniques pouvant affecter leur bien-être au fil des ans.

Enfin, gardez à l’esprit que ces conseils doivent être complétés par d’autres bonnes routines en dehors de l’alimentation. En ce sens, le fait que les plus petits fassent régulièrement de l’exercice physique fera la différence. Avant tout, il convient de mettre l’accent sur le travail de force pour faire en sorte que la densité minérale osseuse maximale augmente. Ainsi, l’incidence de l’ostéoporose diminuera considérablement dans le futur et on parviendra à un meilleur contrôle de l’inflammation dans l’environnement interne.

Cela pourrait vous intéresser ...
Idées de goûter pour la récréation des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Idées de goûter pour la récréation des enfants

Dans cet article, nous vous proposons quelques idées de gouter pour la récréation des enfants simplissimes. Voici quelques encas sains et gourmands...



  • Richter M, Baerlocher K, Bauer JM, et al. Revised Reference Values for the Intake of Protein. Ann Nutr Metab. 2019;74(3):242-250. doi:10.1159/000499374
  • Oteng AB, Kersten S. Mechanisms of Action of trans Fatty Acids. Adv Nutr. 2020;11(3):697-708. doi:10.1093/advances/nmz125