Boutons sur les fesses du bébé : causes et traitement

La peau des bébés est très délicate et l'apparition de boutons sur les fesses est une chose assez commune. Apprenez-en plus ici.
Boutons sur les fesses du bébé : causes et traitement
Sandra Golfetto Miskiewicz

Rédigé et vérifié par la médecin Sandra Golfetto Miskiewicz.

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2023

L’une des grandes préoccupations des mères concerne les éruptions sur la peau de leur bébé, en particulier lorsqu’elles apparaissent au niveau de la couche. Les boutons sur les fesses du bébé sont l’une des pathologies les plus fréquentes des premiers mois de la vie et l’une des causes les plus fréquentes de consultation chez le pédiatre.

La peau est le plus grand organe du corps humain et agit comme une barrière protectrice contre l’environnement. Cependant, chez les plus jeunes, il s’agit d’un tissu plus fin et plus fragile, ce qui le rend plus vulnérable aux agressions extérieures comme l’humidité ou l’acidité de l’urine.

Continuez à lire et découvrez-en plus sur ce sujet et sur la façon de préserver le derme délicat de votre tout-petit.

Pourquoi les boutons apparaissent-ils sur les fesses du bébé ?

Comme nous l’avons dit, la peau des bébés est extrêmement sensible aux agressions de l’environnement. Pour cette raison, il existe de multiples causes à l’apparition de ces boutons rouges sur les fesses. En général, ceux-ci s’accompagnent d’autres signes ou symptômes, qui aident le pédiatre à déterminer la cause et ainsi proposer le traitement le plus approprié. Vous voulez connaître les causes les plus fréquentes ? Alors restez avec nous !

Les piqûres d’insectes

Les piqûres d’insectes sont généralement des lésions isolées, en forme de papules rougeâtres et très irritantes. En général, lorsqu’il s’agit de moustiques ou d’abeilles, elles apparaissent dans les zones de peau exposée, mais dans le cas des puces, elles peuvent apparaître dans les zones recouvertes de vêtements ou sous la couche. Dans ce dernier cas, plusieurs peuvent apparaître ensemble (séparées de quelques centimètres) et toucher plusieurs membres de la famille en même temps.

Érythème fessier

L’érythème fessier est une réaction cutanée inflammatoire au contact d’irritants locaux – par exemple, la chaleur, l’humidité, l’acide de l’urine et le frottement de la couche synthétique. Dans sa phase initiale, il se manifeste généralement par de petits boutons rougeâtres non confluents sur une peau rouge ou sèche légèrement squameuse. Généralement, il n’affecte pas les plis inguinaux mais apparaît plutôt dans les zones qui entrent en contact direct avec les matières fécales, l’urine ou le plastique de la couche.

L’érythème fessier apparaît généralement à cause du contact direct avec la chaleur, l’humidité ou le plastique de la couche, ainsi que par l’acidité de l’urine ou des matières fécales.

Infections bactériennes

L’une des infections bactériennes les plus courantes est la folliculite. Il s’agit de l’inflammation d’un follicule pileux, qui est le sac qui entoure la base du poil dans la peau. Lorsqu’un germe pénètre à l’intérieur, il s’infecte et s’enflamme. De cette façon, la peau est surélevée, devient rouge, chaude et douloureuse au toucher et, dans certains cas, du pus s’échappe par un trou.

Infections virales

Certaines infections virales affectent souvent la peau des bébés et sont très contagieuses. Voici quelques exemples :

  • Varicelle : c’est une maladie causée par le virus de l’herpès zoster. Elle se manifeste généralement par de la fièvre, un mal-être général et des symptômes respiratoires légers. Au bout de 24 à 48 heures, des lésions cutanées maculopapuleuses apparaissent, qui évoluent en vésicules dans les jours suivants. Elles apparaissent d’abord sur le visage et le tronc, puis sur les extrémités et la région fessière.
  • Herpès génital : il est dû à une infection par le virus de l’herpès simplex de type 2 et se manifeste par des vésicules confluentes qui se brisent facilement au toucher. Cela ouvre la voie à des surinfections par des bactéries de la flore cutanée et permet la formation de boutons.
  • Monkeypox : cette infection est moins fréquente chez les bébés et commence par des boutons douloureux ou des cloques jusqu’à 3 semaines après le contact avec une personne infectée. La région génitale est généralement la plus courante, mais les boutons peuvent également apparaître sur les mains, les pieds, la poitrine, le visage ou la bouche.

Dermatite séborrhéique

Aussi connue sous le nom de croûte de lait, elle est due à la prolifération d’un champignon faisant partie du microbiote cutané, Malassezia furfur . On pense que l’influence des hormones maternelles qui se transmettent au bébé par le placenta avant la naissance pourrait favoriser l’augmentation de la production de sébum dans les glandes sébacées et conditionner l’apparition de cette pathologie.

La dermatite séborrhéique affecte généralement le cuir chevelu mais elle peut également s’étendre à d’autres parties du corps, y compris la zone du siège et les aisselles. Elle apparaît entre la deuxième et la dixième semaine de vie et a été associée au développement de la dermatite atopique dans le futur.

Le fait que l’apparition de boutons sur les fesses se propage ensuite à d’autres parties du corps est un signal d’alarme : il est donc nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible pour une évaluation.

Signaux d’alarme

Si le bébé présente les signes suivants dans le cadre d’une éruption cutanée à n’importe quel endroit du corps, il est recommandé de consulter votre pédiatre le plus tôt possible :

  • Mauvais état général.
  • Fièvre.
  • Perte de poids.
  • Perte d’appétit.
  • Somnolence ou difficulté à rester éveillé.
  • Extension généralisée de l’éruption sur la peau ou absence d’amélioration spontanée.

Comment traite-t-on les boutons sur les fesses du bébé ?

Le traitement de cette affection dépendra de la cause et des particularités du cas. En général, il s’agit d’une irritation locale : il sera donc nécessaire de garder la peau du bébé humide et isolée du contact avec des agents irritants, tels que le plastique des couches, l’urine et les matières fécales.

Comme première mesure, il est nécessaire d’assurer des changements de couches fréquents, surtout en période de forte chaleur et d’humidité. Par ailleurs, il est important d’éviter de nettoyer avec des agents nocifs, comme des serviettes humides avec de l’alcool ou des savons parfumés. Une fois la saleté éliminée, il convient d’appliquer une solution huileuse sur la peau des fesses (comme des huiles, des pâtes ou de l’huile calcaire) afin qu’elle agisse comme un hydrofuge.

Lorsque des plaies cutanées infectées viennent s’ajouter, telles que des folliculites ou des infections fongiques, on peut utiliser des antibiotiques ou des antifongiques locaux ou oraux, selon les cas. La plupart des infections virales disparaissent d’elles-mêmes en 7 à 10 jours, bien que dans des cas spécifiques, comme l’herpès génital, l’acyclovir puisse être utilisé.

Prévenir l’apparition de boutons sur les fesses de bébé, c’est possible !

Si l’on prend certaines mesures de précaution, on peut éviter l’apparition de boutons sur les fesses du bébé. Pour cela, il faut choisir des couches très absorbantes et les changer fréquemment. De plus, il est important de garder la zone propre avec des bains quotidiens et de nettoyer délicatement la zone génitale avec des substances douces et neutres. En outre, l’utilisation de crèmes à base d’oxyde de zinc est positive pour protéger la peau de l’enfant et créer une barrière contre l’urine et les matières fécales. Enfin, il est essentiel que la personne qui change la couche se lave les mains avant et après l’avoir mise.

Si vous avez des questions sur les soins du bébé, n’oubliez pas de consulter votre médecin de famille.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les problèmes de peau les plus courants chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les problèmes de peau les plus courants chez les enfants

Les problèmes de peau chez les enfants peuvent se manifester de différentes manières. Quels sont-ils et comment les prévenir? etc..




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.