Blanchiment des dents chez les enfants: est-ce possible?

De nombreux parents pensent que le blanchiment des dents chez les enfants est une alternative valable pour embellir leurs petites dents. Mais qu'en est-il réellement?
Blanchiment des dents chez les enfants: est-ce possible?

Dernière mise à jour : 24 août, 2021

Lorsque les dents permanentes font leur éruption, de nombreux parents craignent qu’elles soient plus jaunâtres que les dents de lait. Afin de les rendre plus jolies, ils en viennent à considérer le blanchiment des dents de leurs enfants comme une option viable.

La vérité est que la coloration des dents permanentes est un peu plus jaune que celle des dents temporaires. Pour cette raison, le contraste donne l’impression que les nouvelles dents sont tachées.

Aujourd’hui, les traitements de blanchiment sont devenus très populaires. En effet, de nombreuses personnes souhaitent obtenir un beau sourire radieux. Mais cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un traitement judicieux pour les enfants.

Qu’est-ce que le blanchiment des dents?

Le blanchiment des dents est un traitement dentaire qui réduit la teinte d’origine des dents. Grâce à cette procédure esthétique, il est possible d’éliminer les taches et la pigmentation. Ce qui redonne un aspect blanc et brillant aux dents.

Pour le réaliser, des produits spéciaux contenant des substances actives sont utilisés, tels que le peroxyde d’hydrogène et le peroxyde de carbamide. Cette intervention peut se réaliser sur une ou plusieurs séances et même se compléter par des applications à domicile.

Bien qu’il existe des alternatives en vente libre, elles ne sont pas aussi efficaces ou sûres. Pour cette raison, il est préférable que le dentiste effectue et supervise l’ensemble du processus, afin d’éviter les complications.

Intervention de blanchiment des dents sur une femme.

Est-il bon d’effectuer un blanchiment des dents chez les enfants?

Il est courant que lorsque les dernières dents sortent, elles paraissent plus jaunâtres que les dents de lait.

En effet, les dents temporaires semblent plus blanches et plus brillantes, en raison de leur formation rapide. Pour cette raison, la couche de dentine est plus fine et l’émail qui la recouvre est moins translucide.

Les dents permanentes, en revanche, ont eu plus de temps pour se former. La couche de dentine est plus épaisse et la couleur jaunâtre de ce tissu transparaît à travers l’émail.

Lorsque le processus de remplacement dentaire se termine et qu’il ne reste plus de dents de lait dans la bouche, ce contraste n’est plus perceptible. Pour cette raison, songer au blanchiment des dents chez les enfants avant que toutes les dents temporaires ne tombent n’est pas approprié.

De nos jours, il y a une énorme tendance à arborer des sourires blancs éclatants. Néanmoins, il est conseillé d’éviter ou au moins de reporter le blanchiment des dents chez les enfants.

Les taches et les noircissements des dents des nourrissons et des adolescents ne sont pas aussi visibles que chez les adultes.

Grâce à une bonne hygiène dentaire quotidienne et à des nettoyages professionnels semestriels, il est possible d’obtenir un sourire magnifique et soigné.

Il existe des situations spécifiques qui peuvent affecter l’esthétique des dents. Par exemple, les décolorations dues aux hypoplasies, à la fluorose ou aux traumatismes dentaires. Dans ces cas, le dentiste pédiatrique doit évaluer la situation et proposer les traitements appropriés pour améliorer l’apparence et l’estime de soi des enfants.

A partir de quel âge le blanchiment des dents est-il recommandé chez les enfants?

Il n’est pas recommandé d’effectuer un blanchiment des dents chez les enfants avant l’âge de 14 ans. Car les dents sont en plein développement. Les soumettre à l’action d’agents de blanchiment à ce stade peut être préjudiciable. En plus d’attaquer la surface de la dent, ils peuvent causer de l’inconfort et de la douleur chez les enfants.

Sauf si nécessaire, l’idéal est de ne pas effectuer ce type de traitement avant que le patient n’ait entre 17 et 18 ans. Certains pays ont même des lois qui interdisent ces procédures jusqu’à l’âge de la majorité.

L’utilisation de produits de blanchiment à la maison est également déconseillée pendant l’enfance ou l’adolescence.

Le dentiste formé est le professionnel idéal pour évaluer le besoin réel de blanchiment. Ainsi que le bon moment pour le faire. De plus, avant d’effectuer ce traitement, il est nécessaire de s’assurer de la bonne santé bucco-dentaire du patient.

Conseils pour conserver des dents blanches

Un garçon qui utilise du fil dentaire.

Comme nous venons de le mentionner, il est fortement déconseillé d’effectuer un blanchiment des dents chez les enfants de moins de 14 ans. Cependant, avec la pratique de certaines habitudes saines, il est possible d’obtenir un radieux:

  • Un bon brossage des dents: avec la bonne technique ainsi qu’une fréquence d’au moins trois fois par jour, il est possible d’éviter l’accumulation de plaque bactérienne et de réduire la formation de taches.
  • Utilisation du fil dentaire: compléter l’hygiène de la bouche avec du fil dentaire empêche l’accumulation de bactéries et de débris alimentaires dans les zones où la brosse ne peut pas atteindre.
  • Alimentation saine: assurer une alimentation nutritive, riche en vitamines et minéraux. Favoriser la bonne croissance et l’entretien des dents. L’alimentation des tout-petits doit contenir des fruits, des légumes et des produits laitiers.
  • Restriction des aliments contenant du sucre: une alimentation riche en sucre, avec une consommation fréquente de boissons gazeuses, bonbons et pâtisseries augmente le risque de carie dentaire.
  • Visites fréquentes chez le dentiste pédiatrique: des examens dentaires réguliers, tous les six mois, permettent de détecter à temps les éventuels problèmes. Dans tous les cas, ces visites servent à renforcer les habitudes d’hygiène et de prévention. Telles que les nettoyages professionnels et les traitements topiques au fluor.
  • Acceptation: savoir que les dents ne sont pas totalement blanches et apprendre à accepter leur apparence naturelle dès l’enfance renforce l’acceptation de soi.

Enfin, pour protéger les dents de vos enfants, il est préférable de ne pas les soumettre à des traitements de blanchiment dès leur plus jeune âge. Promouvoir et maintenir des habitudes saines dès le plus jeune âge est le meilleur moyen de faire briller votre sourire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dents déplacées chez les enfants: que faire?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Dents déplacées chez les enfants: que faire?

Les dents déplacées chez les enfants causent de multiples problèmes dans la bouche..Quels sont-ils? Comment agir dans ce cas? Quelles sont les solu...



  • American Academy of Pediatric Dentistry. Policy on the use of dental bleaching for child and adolescent patients. The Reference Manual of Pediatric Dentistry. Chicago, III.: American Academy of Pediatric Dentistry; 2020:112-5.
  • Pinos-Samaniego, M. G. (2018). Clareamiento dental en dientes vitales. Odontología Activa Revista Científica, 3(3), 63-70.
  • Acosta de Camargo, M. G., Natera, A., Rodríguez, M., Pimentel, E., & Tortolero, M. B. (2021). Blanqueamiento dental en niños y adolescentes¿ El epílogo de un mito? Revisión de la Literatura. Revista de Odontopediatría Latinoamericana, 11(2).
  • Monteiro, J., Ashley, P. F., & Parekh, S. (2020). Vital bleaching for children with dental anomalies: EAPD members’ survey. European Archives of Paediatric Dentistry, 21(5), 565-571.
  • Griffiths, F., & Parekh, S. (2021). Is it time to reconsider the use of vital teeth bleaching in children and adolescents in Europe?. European Archives of Paediatric Dentistry, 1-5.
  • Oliver, R., & Gartshore, L. (2020). Is there a bright future for whitening of traumatised teeth in children?. Faculty Dental Journal, 11(4), 178-181.
  • Walshaw, E. G., Kandiah, P., & Rodd, H. (2019). A trilogy of tragedies-paediatric dental tooth whitening. British dental journal, 227(11), 959-960.
  • Greenwall-Cohen, J., Greenwall, L., Haywood, V., & Harley, K. (2018). Tooth whitening for the under-18-year-old patient. British dental journal, 225(1), 19-26.
  • Ali, A. M. M., Khattab, N. M. A., & Abd-elmotelb, M. A. (2020). EFFICACY AND ADVERSE EFFECT OF VARIOUS BLEACHING AGENTS FOR NON-VITAL PRIMARY TEETH. International Journal of Clinical Dentistry, 13(3).
  • Pérez Villoslada, L. E. (2019). Sensibilidad dentinaria después del blanqueamiento dental.
  • Siddiq, H., Pentapati, K. C., & Acharya, S. (2020). Children’s perception of other children with dental fluorosis–A cross-sectional study. Journal of oral biology and craniofacial research, 10(2), 72-77.