Aller chez le gynécologue pour la première fois

Le souci latent d'aller chez le gynécologue pour la première fois est normal. Cette anxiété peut être surmontée grâce au soutien des parents, à des exercices de relaxation, à une respiration profonde et, enfin, à la pensée positive pour libérer les tensions.
Aller chez le gynécologue pour la première fois

Dernière mise à jour : 28 février, 2021

Pour les jeunes filles, la première visite chez le gynécologue pourrait être considérée comme l’épreuve la plus difficile de l’adolescence. Chaque femme vit des situations inconfortables dans la vie, et les examens chez le gynécologue en font partie.

Lors de la visite du médecin, les nerfs sont à vif et les questions abondent. C’est pourquoi on peut reconnaître le courage inégalé qu’affrontent ces jeunes filles chaque année.

Ne pas savoir quoi penser et l’incertitude qui accompagne cette première expérience la rend d’autant plus terrifiante et difficile à supporter. Aller chez le gynécologue pour la première fois implique pour la jeune femme de surmonter sa honte. Mais aussi d’adopter une attitude préventive en ce qui concerne sa santé.

Quand une fille doit-elle aller chez le gynécologue pour la première fois ?

Il faut apprendre aux filles, dès leur plus jeune âge, que des visites régulières chez le gynécologue sont importantes pour prévenir d’éventuelles maladies futures. C’est pourquoi les médecins conseillent d’effectuer cette visite lorsque les filles ont entre 13 et 15 ans.

Aller chez le gynécologue pour la première fois ne peut servir qu’à faire connaissance avec le médecin spécialiste et à préparer un dossier médical. C’est de là que viendra la prochaine visite.

Un examen physique n’est généralement pas nécessaire à ce stade. Toutefois, il peut être nécessaire en cas de problèmes de relations sexuelles, de menstruations, de douleurs ou de symptômes d’infection.

La réalisation de ces examens médicaux lors des visites sont importants. En effet, ils permettent de surveiller le développement et le fonctionnement optimal du corps et la prévention de toute maladie. La jeune femme doit comprendre l’importance des soins gynécologiques et que cela devienne une habitude.

Une gynécologue qui parle avec une jeune fille.

Tests effectués lors d’un rendez-vous gynécologique pour la première fois

1. Examen pelvien

Il s’agit d’un examen complet des organes génitaux afin d’exclure tout problème. Il examine l’extérieur de la vulve mais aussi l’intérieur avec un spéculum. C’est un appareil qui aide à ouvrir les parois du vagin. Le médecin procède ensuite à un examen manuel avec des gants pour toucher les organes internes.

Cependant, si le rapport sexuel n’a pas encore eu lieu, un spéculum spécial est utilisé pour le rendre aussi indolore que possible.

Les examens pelviens ne présentent pas de risque en termes de perte de virginité. En effet, les membranes situées dans le vagin ou l’hymen sont déjà ouvertes et permettent le flux nécessaire à la réalisation de l’examen.

Pour une adolescente, cela peut être une situation très inconfortable. Par conséquent, on conseille aux jeunes filles de pratiquer des exercices de respiration profonde ou de relaxation pour minimiser la sensation d’inconfort.

2. Cytologie : un examen fait pour la première fois chez le gynécologue

Il s’agit d’un test spécial utilisé pour détecter les cellules anormales ou précancéreuses dans la partie inférieure de l’utérus ou de la matrice. En outre, il peut aider à détecter une infection.

Il se fait de la même manière que l’examen pelvien. Le gynécologue insère une petite brosse pour prélever des échantillons de cellules et les envoyer au laboratoire pour analyse.

“Les spécialistes recommandent que cette visite soit faite lorsque les filles ont entre 13 et 15 ans”.

3. Examen mammaire

Cela fait partie de l’examen gynécologique de routine. Bien que le cancer du sein soit peu probable chez les jeunes femmes, il est important que le médecin vérifie que tout est en parfait état.

En outre, cet examen permet de repérer des bosses anormales associées à des affections bénignes. Comme par exemple des fibroadénomes, ou des irrégularités asymétriques dans les seins.

4. Echographie

Ce test vous permet de voir tous les organes pelviens internes. On l’utilise pour éliminer les kystes ovariens et les malformations utérines.

Selon l’âge de la patiente, on peut utiliser une sonde vaginale ou une échographie à travers le ventre. Pour cela, les médecins conseillent d’avoir une vessie pleine.

5. Les vaccins

Ce sont des injections qui aident à protéger contre les maladies. Ce sont des bactéries ou des virus qui causent ces maladies. On recommande d’avoir son carnet de vaccination sur soi.

Les vaccins les plus recommandés sont le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, le papillomavirus humain et le rappel de l’hépatite B. Parallèlement, le vaccin contre le papillomavirus humain aide à prévenir deux types de HPV. Ces derniers sont associés au cancer du col de l’utérus. Finalement, ce vaccin se réalise en trois séries sur une période de six mois.

Une consultation gynécologique communication avec une adolescente.

Recommandations pour une bonne santé de l’appareil reproducteur

En plus des consultations médicales, les jeunes femmes devraient envisager d’autres suggestions pour maintenir leurs organes génitaux en parfait état. Certaines d’entre elles sont :

  • Avoir un mode de vie sain, sans stress ni soucis.
  • Maintenir un bon poids. Cela en ayant une alimentation riche en vitamines et faible en calories et en sucres.
  • Éviter les drogues, les cigarettes et l’alcool.
  • Utiliser un moyen de contraception lors des rapports sexuels.
  • Éviter la promiscuité, mais aussi
  • Assister à une consultation gynécologique au moins une fois par an.
  • Faire des activités physiques ou faire du sport.

Finalement, en maintenant une vie saine et en étant discipliné lors des contrôles gynécologiques annuels, de nombreuses maladies graves peuvent être évitées dès le plus jeune âge. Pour cette raison, il est important d’éduquer les filles à temps afin que le fait d’aller chez le gynécologue pour la première fois ne représente pas une expérience terrifiante.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 questions pour le gynécologue
Être parentsLisez-le dans Être parents
8 questions pour le gynécologue

La grossesse est une expérience de nombreux changements, il est donc normal que vous ayez de nombreuses questions pour le gynécologue. Après tout, ...