En quoi consiste l’auto-examen des seins ?

9 décembre 2019
La prévention est un facteur clé dans le traitement de divers problèmes de santé, y compris les plus importants. En ce sens, l'auto-examen des seins peut être un excellent outil pour détecter les problèmes dans cette partie du corps de la femme.

L’auto-examen des seins est un contrôle effectué par la femme elle-même. Son objectif principal est de détecter les anomalies qui peuvent indiquer un problème possible, comme le cancer du sein.

C’est une technique simple et pratique, mais dans tous les cas d’une importance capitale pour la prévention des maladies. L’auto-examen des seins ne nécessite pas d’équipement spécial, mais certaines connaissances pour l’appliquer correctement.

Le fait qu’il s’agisse d’une technique efficace ne signifie pas que l’auto-examen des seins peut remplacer les examens médicaux. Bien qu’il s’agisse d’un bon complément et d’un excellent outil de contrôle périodique, les analyses effectuées par des professionnels permettent de détecter les problèmes de manière beaucoup plus efficace.

Quand faut-il réaliser l’auto-examen des seins ?

La prévention n’est jamais de trop, surtout lorsqu’il ne faut rien de plus que du temps et de l’observation pour y parvenir. Pour cette raison, il est recommandé d’appliquer cette technique dès l’âge de 20 ans. Il est recommandé de l’effectuer tous les mois pendant la grossesse et la ménopause.

Un conseil utile est de choisir un jour fixe du mois afin de ne pas oublier le contrôle. De nombreuses femmes choisissent de le faire entre le 5e et le 10e jour de leurs règles ; ainsi leurs seins sont moins sensibles et moins gonflés.

Réaliser un auto-examen des seins

Les étapes de l’auto-examen des seins

L’organisation Breast Cancer, l’un des nombreux organismes qui se consacrent spécifiquement à la recherche et au traitement du cancer du sein, recommande cinq étapes pour l’auto-examen des seins. Celles-ci sont :

  1. Placez-vous debout devant un miroir, les épaules relâchées et les bras sur les côtés. Dans cette position, évaluez leur taille, leur forme et leur couleur, vérifiez qu’il n’y a pas de déformation – comme des bosses ou des creux – et qu’il n’y a aucune irritation cutanée.
  2. Les bras levés et au-dessus de la tête, vérifiez en utilisant les mêmes paramètres. De plus, comparez un sein avec l’autre et vérifiez également l’apparence et le contour des aisselles.
  3. Veillez à ce qu’aucun liquide ne sorte des mamelons, que ce soit devant le miroir ou à d’autres moments de la journée. Il peut s’agir par exemple de sang ou d’une sécrétion transparente, laiteuse ou jaunâtre.
  4. A cette étape, vous devrez suivre certaines techniques d’auto-examen des seins que nous détaillerons dans le paragraphe suivant.
  5. Enfin, réalisez des palpations en position debout, de préférence avec la peau mouillée et douce, afin que la douche soit un scénario parfait pour les mettre en pratique.

« Le fait qu’il s’agisse d’une technique efficace ne signifie pas que l’auto-examen des seins peut remplacer les examens médicaux. »

Techniques d’auto-examen des seins

Au point 4 des étapes mentionnées ci-dessus, nous parlons de mouvements spécifiques pour effectuer ce bilan personnel. Plus précisément, nous avons fait référence à certaines actions que toutes les femmes doivent savoir mener à bien pour réaliser ce contrôle.

Tout d’abord, la femme doit s’allonger sur le dos et sentir des seins avec les mains inversées. Cela signifie que vous toucherez le sein gauche avec la main droite, et vice versa. Ce faisant, beaucoup placent un coussin sous leur épaule et portent leur main libre derrière la nuque.

Le mouvement doit être circulaire et ferme, mais sans exercer de pression. Vous devez utiliser le bout des doigts tout en les gardant tendus. De plus, palpez de haut en bas et d’un côté à l’autre, en commençant par les clavicules et les aisselles.

Ensuite, évaluez également les mamelons ; l’important, c’est de ne laisser aucune zone sans contrôle. Pour ce faire, il est possible de suivre un certain schéma. Lorsque vous palpez les tissus profonds, vous devez exercer une pression ferme ; vous devez pouvoir sentir la cage thoracique.

Une femme se palpe les seins

Que faire si on trouve une anomalie ?

Le fait que vous trouviez quelque chose d’étrange dans vos seins n’indique pas que vous avez une maladie grave. Donc la première étape est de rester calme. Planifiez ensuite une visite chez le médecin le plus tôt possible et dites à votre médecin ce que vous avez remarqué.

La plupart des altération que l’on peut trouver dans les seins sont bégnines ; ne vous inquiétez pas des problèmes que vous ne connaissez pas encore. D’un autre côté, vous devez vous en occuper : n’oubliez pas que la prévention et la rapidité d’action font la différence dans de nombreux cas.

En réalité, certaines entités comme la Société américaine du cancer affirment que l’auto-examen des seins entraîne souvent des biopsies inutiles, c’est donc une mesure discutée. Toutefois, pour de nombreux experts, c’est toujours un outil valable. De plus, l’auto-examen des seins aide à sensibiliser les personnes face à l’importance des contrôle et de la prévention.