Ce que vous ne saviez pas sur l’allaitement maternel

14 novembre 2017

L’allaitement maternel est un des moments les plus intimes, chaleureux et mémorables de la vie d’une femme chaque fois qu’elle devient mère.

Depuis sa naissance et jusqu’à ses six mois, chaque nourrisson ne devrait être nourri qu’avec du lait maternel, de préférence celui de sa mère.

Allaiter signifie nourrir un être humain qui ne peut pas être autonome. C’est lui fournir les défenses nécessaires contre les agents pathogènes et renforcer une relation émotionnelle qui a commencé dans l’utérus.

Le lait maternel…plus qu’un aliment

Le lait maternel est le meilleur aliment qu’un enfant puisse recevoir.

Bien qu’il existe d’autres compléments recommandés en cas d’intolérance au lait de l’enfant, ou quand la mère n’en produit pas assez pour le nourrir, jusqu’à aujourd’hui, le lait maternel n’a pas de substitution.

Le colostrum, le premier liquide jaunâtre qui sort du sein, est ainsi indispensable afin de renforcer les défenses immunitaires du bébé

Mais en plus de lui offrir la nourriture et les défenses nécessaires, l’action de donner le sein à un bébé, de le couvrir et de le caresser pendant que vous l’allaiter contribue à son bien-être psychologique.

En tant que mère, vous devez également savoir que par le bais du lait maternel se transmettent des émotions, tant positives que négatives.  

Un bébé joyeux

Si vous allaitez votre enfant dans un endroit tranquille où vous et votre bébé vous sentez bien, vous le rendrez heureux.

Si par contre vous êtes impatiente, si vous vous sentez nerveuse, dérangée par certains regards, mal à l’aise quand vous donnez le sein…vous transmettrez ces émotions à votre bébé.

Il pleurera alors, deviendra capricieux, et sera perturbé pendant son temps de sommeil et de repos.

Une chose que vous ne saviez pas à propos de l’allaitement maternel

L‘allaitement maternel, c’est du dévouement, de la responsabilité, mais surtout, de l’amour.

Et saviez-vous que l’hormone qui vous fait tant aimer votre enfant est aussi responsable de la sécrétion de lait de vos seins ?

L’ocytocine : l’hormone de l’amour et de l’allaitement

Comme nous venons de le dire, l’hormone de l’amour, connue sous le nom d’ocytocine, est l’une des raisons pour lesquelles vous êtes si attachée à votre bébé, avant même de le connaître.

Il se trouve que cette hormone joue également un rôle fondamental dans la descente du lait jusqu’aux mamelons chaque fois que votre petit a besoin de manger.

Une maman avec son bébé dans les bras, avant l'allaitement maternel

Le rôle de l’ocytocine dans l’instinct maternel

Lorsqu’une femme est sur le point d’accoucher, la production d’ocytocine augmente dans son cerveau. 

Puis pendant l’accouchement, le cerveau de la mère continue de produire une grande quantité d’ocytocine, de sorte que l’instinct maternel s’accroît immédiatement après la naissance.

Cette hormone renforce ainsi au fil des jours l’amour que vous portez à votre bébé.

Ces hauts niveaux d’ocytocine stimulent l’amour de la mère dès les premiers instants avec son bébé, et réduisent les sensations de douleur, de fatigue, au profit de l’attachement, la protection, la tendresse et l’amour envers le nouveau-né.

L’ocytocine et la sécrétion du lait

Lorsque le bébé tête le mamelon, un stimulus nerveux atteint le cerveau de la maman et libère cette hormone. 

L’ocytocine circule à travers les vaisseaux sanguins jusqu’à atteindre les seins, lieu où elle stimule les cellules musculaires, provoquant ainsi la contraction des tissus mammaires et permettant aux glandes de commencer à sécréter du lait. 

En raison des nombreuses fois où le mamelon est stimulé par le bébé, ce mécanisme devient un acte réflexe.

Dans la situation contraire, certaines mères ne parviennent pas à produire autant de lait quand leur bébé pleure ou est dans un état émotionnel négatif. Bien que ce ne soit pas le cas le plus fréquent, il y a également des femmes qui peuvent avoir des montées de lait en voyant des enfants à la télévision, en les regardant ou en les entendant dans la rue.

Chères mamans, l’allaitement est un moment unique de votre vie.

Au fil des années, vous verrez d’autres mères donner le sein à leur enfant et vous vous souviendrez avec nostalgie des moments agréables que vous avez passé avec votre « petit ».

Profitez donc de ce moment chaleureux que vous offre la nature et vivez chaque minute comme si c’était la dernière. C’est certainement quelque chose que vous savez, mais chez « Être parents », nous aimons à le rappeler.

 

A découvrir aussi