Adolescents qui se sentent seuls : qu'y a-t-il derrière et comment les aider ?

Comme toutes les étapes qui impliquent des changements, l'adolescence est traversée par de multiples émotions. La solitude peut en être une. Découvrez comment vous pouvez aider les jeunes.
Adolescents qui se sentent seuls : qu'y a-t-il derrière et comment les aider ?

Dernière mise à jour : 22 août, 2022

Actuellement, nous vivons à une époque d’hypercommunication et d’hyperconnexion. Pourtant, ceci est paradoxal car plus les gens qui nous entourent sont à portée de clic, plus nous nous sentons seuls. Se pourrait-il que tout finisse par ne plus avoir de sens ? Y a-t-il tellement de bruit autour de nous que nous sommes incapables de nous entendre ou de nous connecter ? C’est un phénomène qui n’est pas étranger à l’adolescence. Aujourd’hui, comme phénomène de cette époque, on trouve des jeunes qui se sentent seuls. De quoi s’agit-il, à quoi est-ce dû et comment pouvons-nous les aider ? Voyons comment aider les adolescents qui se sentent seuls.

Adolescents qui se sentent seuls : qu’est-ce qui se cache derrière ?

Comme les autres étapes de la vie, l’adolescence passe par des changements et des défis. C’est un espace intermédiaire dans lequel nous ne sommes plus des enfants mais ne sommes pas non plus des adultes, ce qui implique de multiples émotions.

L’une d’elles a à voir avec l’incompréhension. Parfois, les adolescents reçoivent des messages de leur entourage dans lesquels tout ce qu’ils ressentent est invalidé ou minimisé avec des phrases telles que : « ce n’est pas si important », « tu as toute la vie devant toi pour pleurer à ce sujet », « même si vous n’êtes plus ensemble, tu connaîtras bien d’autres amours ». Cette erreur que nous commettons les conduit à s’enfermer et à éviter de partager comment ils vont.

D’autre part, la solitude s’accompagne d’un malaise face aux changements physiques. En ce sens, l’estime de soi et l’insécurité peuvent aussi influencer l’ouverture au monde.

Enfin, l’influence des réseaux sociaux et de la technologie n’est pas une mince affaire. Souvent, derrière l’écran, on retrouve une façade ou l’apparence de quelque chose que nous ne sommes pas et qui s’avère plus tard difficile à maintenir. La dynamique de ce monde 2.0 peut parfois conduire à des interactions et réactions superficielles face à des photos ou des commentaires, mais avec peu de contact avec ce qui se passe réellement.

Les réseaux sociaux sont profondément ancrés dans le monde des adolescents, mais la dynamique de ces plateformes peut conduire à des interactions superficielles et limiter les contacts avec le monde réel.

Comment aider les adolescents qui se sentent seuls ?

Voici quelques recommandations pour accompagner ces adolescents qui se sentent seuls :

Élargir la gamme d’options

Peut-être votre enfant n’arrive-t-il pas à se sentir intégré au groupe scolaire. Cependant, il peut trouver sa place dans d’autres domaines et se sentir mieux. Par conséquent, il convient que vous lui proposiez de participer à d’autres activités, comme fréquenter un club de sport ou faire du bénévolat, entre autres. Avoir des intérêts communs peut même vous faciliter la tâche pour établir des liens.

Parlez à votre adolescent

Cela peut sembler contradictoire car ils veulent que vous soyez à proximité mais, en même temps, à distance. L’adolescence est un mix de beaucoup de choses. Les jeunes ont besoin d’indépendance et d’autonomie car ils construisent leur identité. Néanmoins, ils ont également besoin que vous vous intéressiez à leurs goûts et à leurs activités. Même s’ils ont l’air discrets, posez-leur des questions sur leurs passe-temps, leur journée à l’école et leurs amis. Passer du temps avec des adolescents sert aussi à se rapprocher, à se connaître et à faire partie de leur monde.

Offrez quelques facilités

Nous ne le savons pas toujours mais l’environnement ou le contexte font parfois partie du problème. Par exemple, un adolescent qui vit dans un quartier éloigné a plus de difficulté à retrouver ses amis. Si tel est le cas, nous pouvons penser à quelques options pour l’aider à contourner cet obstacle, comme l’emmener en voiture.

Une autre situation typique concerne également les règles et les horaires à la maison, qui ne coïncident pas toujours avec ceux du groupe en général. Ici, nous pouvons réfléchir à une manière d’être plus flexible et de négocier, sans que cela implique d’aller à l’encontre de nos valeurs ou du modèle pédagogique.

Parler avec votre adolescent est essentiel pour pouvoir l’aider. Partager vos propres expériences de l’époque où vous aviez son âge est un bon moyen de se rapprocher et de créer des liens avec lui.

Partagez vos propres expériences

Une autre façon de construire un pont peut être de leur dire comment a été votre expérience de ce moment de la vie. Parlez de ce qui vous a inquiété, de ce que vous avez ressenti et de la façon dont vous l’avez résolu. De cette façon, vous pouvez aussi les aider à prendre conscience qu’il y a différentes choses qui peuvent être faites pour se sentir mieux et qu’il y a aussi beaucoup d’émotions qui sont passagères.

Observez leur comportement et aidez-les avec vos compétences

Parfois, les jeunes se sentent seuls parce qu’ils ont du mal à communiquer ou à fonctionner en groupe. Il arrive qu’ils ne sachent pas toujours comment s’y prendre. Parfois, pour en faire partie, ils peuvent devenir très insistants. D’autres fois, ils ne peuvent pas établir de limites dans le bon sens. En d’autres termes, il est important de les aider à trouver des moyens appropriés de nouer des liens, d’exprimer leurs émotions et d’être avec les autres.

Se sentir seul est un phénomène multidimensionnel

Une idée transversale se dégage tout au long de cet article : la solitude n’est pas une situation individuelle, mais de multiples aspects y interviennent. Y penser à partir d’une approche complexe permet de sortir d’une vision limitée qui conduit souvent à culpabiliser ce jeune adolescent : « il est très timide », « il n’aime rien faire », « il passe toute la journée devant ses jeux vidéo ». En faisant cela, on met uniquement l’accent sur leur comportement, leur manque de compétences sociales ou leur mauvaise humeur.

Comprendre la solitude comme un puzzle avec toutes ses pièces nous permet d’échapper aux lieux communs où se répètent des arguments ou des justifications circulaires qui nous laissent dans une impasse. Nous pouvons ainsi réfléchir à la manière d’être des facilitateurs de changement et d’offrir un soutien.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les grands défis auxquels les adolescents sont confrontés
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les grands défis auxquels les adolescents sont confrontés

Les adolescents font face à des défis importants qui marqueront leur vie. Les adultes doivent les accompagner et les guider sur ce chemin.



  • Reyes Pérez, V., Rodríguez, A. R., Alcázar Olán, R. J., & Reidl Martínez, L. M. (2017). Las estrategias de afrontamiento que utilizan los adolescentes ante situaciones que provocan miedo. Psicogente20(38), 240-255.
  • Rodríguez Naranjo, Carmen & Caño, Antonio. (2012). Autoestima en la adolescencia: Análisis y estrategias de intervención. International Journal of Psychology and Psychological Therapy. 12. 389-403.