Tout ce que vous devez savoir sur la pneumonie chez les enfants

18 octobre 2017

La pneumonie est une maladie grave, considérée comme la principale cause de décès par infection chez les enfants. On estime qu’elle est spécifiquement mortelle chez les moins de 5 ans, peu importe où ils se trouvent dans le monde.

En 2009 a été créée la Journée Mondiale de la Pneumonie, qui est commémorée le 12 novembre de chaque année. L’objectif de cette célébration est de sensibiliser la population aux les effets provoqués par la maladie. À ce sujet, il est entendu que la prévention et la guérison de la pneumonie sont possibles, c’est à dire que des solutions existent pour cesser la mortalité des enfants à cause de cette maladie.

Des millions d’enfants meurent chaque année en raison de la pneumonie. Néanmoins, en concentrant nos efforts, ce chiffre peut diminuer. Nous savons qu’entre 2000 et 2015, les efforts pour traiter cette maladie ont eu des résultats positifs.

Comment se développe la pneumonie chez les enfants?

Petit garçon enrhumé avec de la fièvre, symptômes de la pneumonie chez les enfants

La pneumonie est une maladie infectieuse qui affecte l’appareil respiratoire. Elle peut toucher les enfants et les adultes, mais ce sont les moins de 5 ans qui sont les plus fragiles, ainsi que les personnes âgées. Dans le cas des patients de zones rurales et avec de faibles revenus, la vulnérabilité augmente.

À ce propos, pour améliorer le pronostic des personnes affectées par la pneumonie, les spécialistes précisent qu’il est important de prêter attention à plusieurs aspects. Comme nous le savons, le diagnostic précoce est le meilleur outil pour attaquer n’importe quelle maladie. C’est pour cela que certaines populations sont plus touchées.

Pour s’occuper des cas de pneumonie, l’application d’un traitement rigoureux à base d’antibiotiques est nécessaire. La pneumonie est néanmoins une maladie qui peut se prévenir facilement grâce à la vaccination.

La pneumonie se développe du fait d’un virus. Pour cette raison, elle peut affecter tout enfant, peu importe où il se trouve. Elle infecte les voies respiratoires à un niveau inférieur des poumons. Elle atteint donc profondément le système et c’est pour cela que c’est une maladie  très complexe. Dans certains cas, la maladie peut également être générée par des bactéries.

Les symptômes de la pneumonie chez les enfants

Enfant couché avec une peluche et un thermomètre dans la bouche

La pneumonie ne se présente pas de la même manière dans tous les cas, elle peut varier d’un enfant à l’autre. Cette affection se contracte fréquemment juste après un simple rhume. Dans ce contexte, les symptômes sont le plus souvent confondus avec ceux de la grippe. Parmi les signes avant-coureurs les plus fréquents de la pneumonie, se trouvent les suivants:

  • Une toux
  • Une fièvre élevée et persistante
  • Des difficultés respiratoires ou une respiration agitée
  • Un mal-être général et un affaiblissement
  • Des douleurs abdominales
  • Un sifflement dans les poumons
  • Une irritation de la gorge
  • Des nausées et vomissements dûs au mucus
  • Un manque d’appétit

Que faire en cas de pneumonie?

Quand on suspecte un début de pneumonie, le plus important est de faire appel à un spécialiste. Le médecin recommandera une radiographie du thorax. Cet examen révélera une possible infection des poumons, laquelle se confirme avec une analyse sanguine.

Dans la plupart des cas, les médecins prescrivent des antibiotiques seulement quand la pneumonie est d’origine bactérienne. Cependant, il est difficile de savoir si c’est un virus ou une bactérie qui la déclenche. Quand il s’agit de soigner des enfants, le pédiatre doit prendre en compte plusieurs facteurs avant de procéder à un traitement.

Les organismes chargés de sensibiliser à la pneumonie affirment que la prévention est le plus important. Le lavage des mains, l’allaitement maternel et les vaccins demeurent les principales mesures à ce sujet. Afin de se doter d’antibiotiques et d’avoir accès aux médicaments nécessaires au traitement de la pneumonie, la répartition des revenus est également une composante indispensable.

Pour contrer cette maladie grâce à un champ d’action plus large, les experts estiment que la mise en place du vaccin pneumocoque est une mesure essentielle de ce combat. Une évaluation de la qualité de l’eau et si possible une amélioration de celle-ci seraient également nécessaires.

La réduction de la pollution et une meilleure hygiène dans les espaces publiques sont également des mesures à prendre pour prévenir la pneumonie et d’autres maladies. Toutefois, il convient de préciser que la prévention commence à la maison.

 

A découvrir aussi