5 jeux de relaxation pour les enfants

14 juillet, 2020
Les jeux de relaxation peuvent aider les enfants à améliorer leur concentration et leur contrôle émotionnel, à mieux gérer leurs sentiments et à profiter pleinement de leur environnement.

On remarque de plus en plus le stress des enfants, à la maison et à l’école. Beaucoup de mères et de maîtresses préoccupées inventent quotidiennement des activités pour pouvoir faire face à cette situation. S’appuyer sur des jeux de relaxation pour les enfants est une idée extraordinaire, qui aidera notablement les petits à affronter cette humeur.

Il est important d’observer le rythme de vie que mènent les enfants, qui découle de celui de leurs parents. Étant donné leur jeune âge, nous n’accordons pas toute l’importance que nous devrions au fait que, même s’ils veulent toujours bondir partout, jouer ou faire une quelconque activité, ils ont aussi besoin d’une certaine harmonie et de calme dans leur vie.

Grâce au rythme de vie accéléré que vit actuellement la majorité des familles, les jeux de relaxation pour les enfants émergent en tant qu’excellente option pour équilibrer la dynamique quotidienne, aussi bien chez les plus jeunes que chez les adultes.

Tous les membres de la famille peuvent réaliser ces activités. Cela aide par ailleurs à renforcer les liens et à instaurer une bonne cohabitation, basée sur l’harmonie.

Les avantages des jeux de relaxation pour les enfants

Les stratégies que l’on peut employer pour relaxer un adulte n’auront pas la même efficacité chez un enfant. Pour les grands, une promenade en bord de mer, un cours de yoga ou une conversation avec des amis servent à faire baisser la pression.

En revanche, chez les petits, c’est le jeu qui les aide à drainer toute cette charge émotionnelle. Voici quelques-uns des avantages du jeu quand il est utilisé chez les garçons :

  • Il combat efficacement le stress mental et musculaire.
  • Il aide à améliorer la concentration et l’apprentissage.
  • Le jeu apporte paix et calme.
  • Il réduit l’anxiété et les crises de panique.
  • Étant donné qu’il permet d’atteindre un état de relaxation, il améliore le sommeil.

Pour toutes ces raisons, réaliser des jeux de relaxation pour les enfants, en plus d’être une bonne thérapie, constitue un stimulant physique aussi bien pour le corps que pour l’esprit. Il est nécessaire d’avoir un grand nombre d’activités en stock pour qu’elles représentent un moment amusant et très attendu par les petits de la maison.

Une maman qui dessine avec sa fille.

Jeux pour relaxer la famille

1. Colorier des mandalas

Cette technique aide à relaxer les enfants, les jeunes et les adultes. En coloriant un mandala, ils font travailler en simultané les deux hémisphères du cerveau, le droit et le gauche.

Pour rendre cette activité encore plus agréable, on peut mettre de la musique douce en fond. On peut trouver de nombreux modèles sur des brochures, des revues ou des pages internet. Nous n’avons besoin que de plusieurs mandalas dessinés sur du papier ; nous pourrons ainsi les colorier au gré de nos envies.

2. Le printemps

Ce jeu peut conduire les participants à un état de relaxation à travers la concentration et la détente des muscles du corps. Il consiste à narrer une histoire dans laquelle on indique que les enfants sont des blocs de glace dans une forêt en plein hiver.

Les participants devront simuler cette situation. Ensuite, l’histoire se poursuit avec l’arrivée du printemps. Petit à petit, la glace commence à fondre, et c’est de cette façon que le corps se relaxe.

« Le jeu aide les petits à drainer toute cette charge émotionnelle. Par ailleurs, il aide à combattre efficacement le stress mental et musculaire »

3. Soufflez la bougie

Ce jeu consiste à apprendre à respirer de manière profonde. On inspire lentement par le nez et on expulse petit à petit par la bouche en soufflant une bougie.

Le participant devra garder une posture droite et le jeu recommencera chaque fois que la flamme s’éteindra. À chaque tour, on doit faire un pas en arrière et ainsi s’éloigner de la petite flamme. De cette façon, la concentration et la respiration devront être plus fortes.

4. Froisser, écraser et gribouiller sur des feuilles

Pour cette activité, nous n’avons besoin que de feuilles de papiers placées sur une table, avec des crayons de couleurs, des stylos et des marqueurs pour gribouiller dessus à volonté.

Après cela, les enfants doivent les froisser jusqu’à former une boule puis les écraser de la main, comme s’il s’agissait d’une boule de pâte. Ainsi, chaque fois qu’ils ouvrent et referment les mains, les enfants draineront les énergies négatives et développeront leur motricité fine.

Une petite fille avec des ailes.

5. La tortue

L’objectif de cette activité est de réguler les émotions de l’enfant à travers la concentration et la relaxation des tensions. Le petit doit imaginer qu’il est une tortue tranquillement rentrée dans sa carapace, observant tout ce qui l’entoure.

Là, on lui indique de respirer par le nez et d’expulser l’air par la bouche ; ensuite, on lui demande de sortir la tête et de commencer à marcher lentement. Enfin, il doit finir par se coucher sur le sol et fermer les yeux pour se reposer.

Toutes ces activités aideront l’enfant à se sentir plus relaxé, à vider son esprit et à chasser les pensées ou émotions négatives qui l’emplissent de stress ; il pourra les transformer en sensations positives, pour lui et son entourage.

La famille, en jouant avec lui, fait preuve de soutien dans ces moments de tension. On favorise donc un environnement tranquille pour l’enfant, pour affronter avec sérénité et intelligence n’importe quelle adversité.

 

  • Erkert, A., & Hoppe-Engbring, Y. (2001). Islas de relajación: 77 juegos llenos de fantasía para relajar a los niños y potenciar su creatividad. Oniro.
  • Justo, C. F. (2018). Relajación creativa, creatividad motriz y autoconcepto en una muestra de niños de Educación Infantil. Electronic Journal of Research in Education Psychology, 6(14), 29-50. http://ojs.ual.es/ojs/index.php/EJREP/article/view/1260
  • Nadeau, M. (2001). 24 juegos de relajación: para niños de 5 a 12 años. Sirio.
  • Snel, E. (2013). Tranquilos y atentos como una rana: la meditación para los niños con sus padres. Editorial Kairós.
  • Zárate, L. O., Montero Mora, J., & Gutiérrez Lara, M. (2014). Relación entre el estrés parental y el del niño preescolar. Psicología y Salud.