5 examens gynécologiques à connaître

29 avril 2019
Il existe différents examens gynécologiques à connaître car ils sont utiles pour contrôler votre état de santé d'un point de vue gynécologique. Ne passez pas à côté de cet article et apprenez-en davantage.

Ces différents examens gynécologiques, qu’ils soient réalisés de façon systématique (dépistage) ou à la demande d’un spécialiste, permettent de surveiller votre état de santé gynécologique.

En effet, ces tests permettent de détecter à temps toute altération qui pourrait apparaître dans votre appareil génital ou mammaire. Votre santé gynécologique est très importante, donc n’hésitez pas à consulter votre sage-femme ou votre gynécologue au moindre doute à ce sujet.

Examens gynécologiques à connaître

Cytologie cervicale

La cytologie cervicale consiste à recueillir des cellules du col de l’utérus. Ce test est effectué dans le cabinet de la sage-femme et permet de détecter à temps une quelconque anomalie. Il fait partie des programmes de prévention du cancer du col de l’utérus.

Si des changements sont détectés dans les cellules, cela pourrait indiquer une infection par le virus du papillome humain (VPH) qui est la principale cause du cancer du col de l’utérus. Cet examen gynécologique permet d’étudier plus en détails ces modifications afin de les traiter, si nécessaire.

Pour réaliser la cytologie cervicale, vous devez vous allonger sur la table gynécologique. La sage-femme placera alors un spéculum dans votre vagin et prélèvera les échantillons grâce à différentes brosses qui seront ensuite envoyées au laboratoire d’analyse. Cet examen n’est pas douloureux, le placement du spéculum peut être inconfortable mais cela est rapide et simple.

Actuellement, de nombreuses régions testent les femmes dans une tranche d’âge plus large dans le cadre d’un programme de dépistage de la population.

Cela permet de détecter les cas d’altérations et d’infections par le VPH avant l’apparition des symptômes. Il est donc très important de se renseigner auprès d’un centre de santé si c’est le moment de réaliser une cytologie, surtout si vous avez déjà eu des relations sexuelles.

Les cytologies cervicales doivent être effectuées périodiquement. Il existe un protocole différent dans chaque région donc il vaut mieux consulter son gynécologue.

Il existe différents examens gynécologiques à connaître car ils sont utiles pour contrôler l'état de santé.

Examen des sécrétions vaginales

Le test de collecte des sécrétions vaginales est effectué par une sage-femme dans une clinique de soins primaires. Cet examen est nécessaire lorsque vous remarquez que vos pertes ont changé, en particulier l’odeur, la consistance ou la quantité. Cela pourrait indiquer une infection vaginale en cours.

Pour réaliser cet examen, vous vous placez également sur la table gynécologique et, après avoir introduit le spéculum, la sage-femme pourra observer vos organes génitaux, votre vagin et votre flux, et en prélèvera un peu avec un coton-tige. Elle l’enverra ensuite au laboratoire pour l’analyser.

De même que la cytologie, cet examen ne fait pas mal. Il peut être légèrement inconfortable à cause de la mise en place du spéculum. Face à un quelconque changement dans vos sécrétions vaginales, consultez votre gynécologue.

Echographie vaginale dans les examens gynécologiques

Ce test sera effectué par votre gynécologue s’il le juge opportun. Cela lui permettra d’étudier votre utérus, vos ovaires ainsi que vos trompes de Fallope. L’échographie vaginale a lieu sur la table gynécologique à l’aide d’un échographe étroit et allongé que le professionnel introduira dans votre vagin.

Comme pour les examens précédents, il n’est pas douloureux bien qu’il puisse être inconfortable en raison de la posture que vous devez maintenir. Il s’agit d’un test rapide qui fournit énormément d’informations. N’hésitez pas à consulter votre gynécologue pour toute douleur pelvienne ou changement que vous remarquez.

Autres examens gynécologiques

Echographie mammaire

L’échographie mammaire est un autre examen gynécologique que votre gynécologue peut solliciter s’il le considère nécessaire. Elle permet de contrôler les seins et est particulièrement opportune chez les jeunes femmes. En effet, à mesure que l’âge avance, l’examen le plus fiable pour l’étude des seins est la mammographie.

N’oubliez pas d’examiner vos seins régulièrement et de consulter une sage-femme ou un professionnel de la santé pour tout changement que vous observez : grosseurs, modification de la couleur, peau d’orange, sécrétions…

La mammographie

De même que la cytologie cervicale, la mammographie est un examen de dépistage effectué dans la plupart des régions sur toutes les femmes d’un certain âge. Renseignez-vous auprès de votre centre de santé pour connaître le moment opportun.

Comme il s’agit d’un test de dépistage, il est réalisé face à l’apparition de tout symptôme. Ce qui permet de détecter la maladie (le cas échéant) beaucoup plus tôt. Il peut être également prescrit par un professionnel de la santé à un autre moment s’il le juge important.

La mammographie est réalisée par un technicien spécialisé et le résultat est analysé par un radiologue. Elle s’effectue à l’aide d’un mammographe, un appareil qui prend plusieurs radiographies des seins pour évaluer leur structure interne.

La mammographie est l'un des examens gynécologiques à connaître.

C’est un test un peu désagréable car le mammographe exerce une pression sur les seins pour pouvoir prendre les radiographies. Néanmoins, il est très rapide et surtout essentiel pour surveiller votre santé mammaire.

Devant un quelconque changement que vous notez dans vos seins, que ce soit la couleur, la texture de la peau, des grosseurs, des sécrétions… N’hésitez pas à consulter un spécialiste dès que possible.

Conclusion

Rappelez-vous qu’il existe différents examens gynécologiques réalisés sur toutes les femmes d’un certain âge. Consultez votre centre de santé pour savoir si cela vous incombe, et prenez soin de votre santé gynécologique.

  • Guía de cribado del cáncer de cuello de útero en España. (2014). Asociación Española de Patología Cervical y Colposcopia (AEPCC). [Internet] Disponible en: http://www.aepcc.org/wp-content/uploads/2015/05/AEPCC_revista01.pdf
  • Arroyo Yustos, M., Martín Angulo, M., & Álvarez-Mon Soto, M. (2017). Cáncer de mama. Medicine (Spain). https://doi.org/10.1016/j.med.2017.05.001
  • Ibarrola Vidaurre, M., Benito, J., Azcona, B., & Zubeldía, N. (2009). Patología infecciosa: Vulvovaginitis, enfermedades de transmisión sexual, enfermedad inflamatoria pélvica, abscesos tubo-ováricos. Anales Del Sistema Sanitario de Navarra.