Les différents types de sécrétions vaginales

· 27 octobre 2018
Les sécrétions vaginales ont une fonction d'hygiène et de propreté des organes reproducteurs de la femme. Connaitre les variations possibles peut être utile pour détecter à temps une anomalie.

Les sécrétions vaginales forment un liquide libéré par les glandes situées dans le vagin et le col de l’utérus. La principale mission de ce type de flux vaginal est d’éliminer les cellules mortes et les bactéries du corps. Il aide également à maintenir le vagin propre et à prévenir les infections.

La quantité de flux peut varier, il en est de même pour l’odeur et la couleur selon certains facteurs. Vous devez tenir en compte que si la couleur, l’odeur ou la consistance vous semble très différentes de d’habitude, particulièrement lorsque vous avez des démangeaisons ou des brulures vaginales, il pourrait s’agir d’une infection ou d’une autre complication.

Sans aucun doute, les pertes vaginales peuvent souvent être un premier signal d’alerte que notre corps peut être en danger. C’est pour cela qu’il est primordial de connaitre ce que signifie les différents types de sécrétions vaginales.

Les différents types de sécrétions vaginales

Les sécrétions vaginales remplissent un rôle de nettoyage du système reproducteur féminin. Elles maintiennent le vagin humide et propre en plus d’aider à prévenir certaines infections. Voici les différents types de flux vaginaux que peuvent avoir les femmes:

1. Clair et aqueux

Les sécrétions épaisses et blanches sont communes en début et en fin de cycle menstruel. Les sécrétions normales blanchâtres ne sont pas accompagnées de démangeaisons. S’il y a une irritation, des sécrétions blanches et épaisses peuvent indiquer une infection en raison de champignons.

2. Plus abondant que d’habitude

Il est normal d’avoir un flux un peu plus important vers la fin du cycle menstruel. Dans le cas où une femme prend un anti-contraceptif ce phénomène pourrait s’accentuer.

Cependant, il y a d’autres causes possibles à un excès de flux. Cela pourrait être une infection, un tampon perdu ou encore une réaction à un savon neuf. Si vous en êtes gênée, il est nécessaire de consulter un gynécologue.

sécrétions vaginales

3. Rouge ou brun

La majorité du temps, les taches de couleur rouge ou brune sont synonymes de menstruation. Elles peuvent même être de couleur sombre lorsqu’il s’agit d’un sang plus vieux qui termine le cycle.

« La quantité de flux peut varier, il en est de même pour l’odeur et la couleur selon certains facteurs. »

4. Une couleur verte

Le flux vaginal jaune n’est pas obligatoirement une menace pour la santé. Il arrive généralement avant et après les règles ainsi que pendant la grossesse. Les sécrétions jaunes sans odeur sont absolument normales et ne doivent pas être une raison de s’alarmer.

Cependant, si vous observez que le flux vaginal est en train de tirer ver le vert il est temps de prendre rendez-vous avec votre médecin. Le mucus jaune foncé ou vert peut indiquer une infection.

Des sécrétions verdâtres est un signe d’infection dans le vagin, de même que le mucus nasal vert est un signe d’infection dans les fosses nasales. Votre corps est en train d’accumuler des globules blancs pour combattre un ennemie, ce qui lui donne un ton vert.

5. Une couleur claire

Il s’agit d’un type de sécrétions standard que le corps produit à l’approche du cycle menstruel. La sécrétion sera probablement claire et aqueuse, ou de couleur blanche laiteuse. Vous ne devez pas vous inquiéter lorsque nous n’avez aucun symptôme étrange comme des démangeaisons ou une mauvaise odeur.

6. Une mauvaise odeur

Des sécrétions vaginales malodorantes sont en lien avec une infection par des champignons ou une vaginose bactérienne. C’est une infection provoquée par les bactéries et cela arrive lorsqu’il y a un déséquilibre de l’acidité de la flore vaginale.

sécrétions vaginales

7. Couleur rosée

Enfin, des sécrétions rosées signifie généralement que le volume de sang n’est pas suffisamment élevé. Si vous êtes enceinte, il est possible que vous ayez ce genre de sécrétions depuis la fécondation.

Cela peut également arriver après un rapport sexuel. En effet, les frictions durant l’activité sexuelles peut parfois causer des lésions légères sur les parois vaginales.

Enfin, rappelez vous que, en éliminant des sécrétions atypiques, il est normal que vous observiez différents types de flux vaginaux tout au long de votre cycle menstruel. C’est également le cas durant et après un rapport sexuel.

Comme vous avez déjà pu l’observer, la consistance, la quantité, la couleur et l’odeur des sécrétions vaginales varient. Cela dépend de la phase du cycle menstruel concerné, de la présence d’une infection ou encore de certains médicaments.

Pour finir, rappelez-vous qu’il existent de nombreuses causes aux sécrétions vaginales. Par conséquent, il est nécessaire de diagnostiquer chaque cas pour identifier, s’il y a une anomalie ou non. N’oubliez pas qu’il est est important de consulter un médecin pour vous assurer qu’il n’y a pas de problème.