5 activités de souplesse pour les enfants

Découvrez cinq activités qui travaillent la souplesse chez les enfants, une capacité indispensable à leur développement.
5 activités de souplesse pour les enfants

Dernière mise à jour : 29 juillet, 2021

Les activités de souplesse pour les enfants aident à maintenir et à améliorer cette importante aptitude physique humaine.

La flexibilité nous permet d’effectuer des mouvements de plus grande amplitude, impliquant les muscles, les articulations et d’autres structures du corps. Malheureusement, cette capacité se perd avec le temps et souvent de façon abrupte. Pour cette raison, il est conseillé de travailler la souplesse dès le plus jeune âge.

Activités de souplesse pour les enfants

L’objectif principal de ces exercices est d’essayer de maintenir cette capacité physique dans le temps. Dans le cas des enfants, il est essentiel de capter leur attention et de les motiver à participer. Les activités doivent donc être accrocheuses et divertissantes. Prenez note de ces recommandations.

1. Yoga pour enfants

Parmi les activités de souplesse pour les enfants, se démarque le yoga, l’une des disciplines les plus anciennes au monde.

Le yoga pour enfants se concentre sur le travail de diverses postures corporelles, parmi lesquelles se démarquent les étirements statiques. En plus de travailler sur la flexibilité, cette discipline offre de nombreux avantages. Par exemple la relaxation, la concentration et l’équilibre du corps.

Cette activité est recommandée pour les enfants entre 4 et 12 ans. Les adolescents accrochent généralement moins facilement.

2. La danse pour travailler la souplesse chez les enfants

Des enfants qui dansent.

La danse est une excellente option pour travailler la souplesse des enfants, car le mouvement constant des différents segments du corps favorise cette capacité.

Bien que de nombreuses danses ne nécessitent pas une grande dextérité, la flexibilité est essentielle pour le mouvement des articulations. Pour cette raison, il est conseillé de pratiquer des danses de genres différents et ainsi tirer le meilleur parti de cette activité.

En plus de la souplesse, d’autres capacités physiques sont travaillées par la danse, telles que la force, l’endurance et l’agilité.

3. Jeux de groupe

La stimulation de la flexibilité se produit de trois manières : statique, dynamique et passive. A travers des jeux de groupe il est possible de travailler cette capacité sous toutes ses formes.

Les étirements passifs devraient être la pierre angulaire du travail de groupe. L’aide d’une autre personne est préférable, c’est pourquoi ces jeux doivent se jouer à plusieurs. Au premier tour, l’un des enfants est chargé d’assister le partenaire et au suivant, les rôles changent.

L’enseignante, la mère ou l’adulte en charge d’encadrer l’activité doit s’assurer que le travail d’étirement est effectué correctement, afin d’éviter les blessures.

4. La natation

Avez-vous remarqué que la natation est bénéfique pour n’importe quel aspect du développement psycho-physique de l’enfant? La flexibilité ne fait certainement pas exception.

Les enfants qui nagent régulièrement renforcent les quatre principales capacités physiques, dont la souplesse.

L’exercice est favorisé à l’intérieur de l’eau, car sa résistance est supérieure à celle de l’air. D’autre part, la natation nécessite le mouvement de différents segments du corps en même temps, donc l’effort physique est plus important.

Un autre avantage de cette activité est qu’elle permet à la fois le renforcement et la relaxation des muscles. Par ailleurs, elle favorise l’amplitude de mouvement des articulations.

5. Exercices d’étirement spécifiques pour travailler la souplesse chez les enfants

Pour améliorer la souplesse, il est également nécessaire d’effectuer des étirements spécifiques. C’est-à-dire dirigés sur un ou plusieurs segments musculaires. Les plus adaptés aux enfants sont ceux qui travaillent les bras, le torse, le dos et les jambes.

Il est important de faire un bref échauffement avant chaque étirement pour activer les muscles et réduire le risque de blessure. Par ailleurs, il faut également empêcher les enfants de faire des mouvements saccadés, afin qu’ils n’endommagent pas les fibres musculaires.

Des enfants qui s'étirent.

La souplesse dépend de chaque individu

Bien qu’il existe de multiples alternatives pour travailler la souplesse des enfants, il faut considérer que chaque enfant a un processus de développement différent. L’âge n’est pas toujours un bon déterminant du niveau psychophysique des enfants. Il est donc nécessaire de prendre en compte d’autres aspects individuels.

Cela pourrait vous intéresser ...
La souplesse physique chez les enfants
Être parentsLisez-le dans Être parents
La souplesse physique chez les enfants

Nous naissons tous avec une grande souplesse physique mais si nous ne l'exerçons pas, elle se perd ! Comment favoriser la souplesse chez les enfant...