4 jeux de réflexes et de coordination pour les enfants

29 août, 2020
Les jeux de réflexes et de coordination servent à stimuler les capacités psychomotrices des enfants et passer de bons moments en famille ou entre amis.

Les jeux de réflexes et de coordination sont idéaux pour s’amuser en famille pendant que les enfants stimulent et travaillent certaines capacités motrices. Dans cet article, nous vous recommandons quelques jeux de ce type. Soyez attentifs et découvrez comment on joue à chacun d’entre eux. Les plus petits de la maison vont les adorer !

“Rien ne stimule plus l’esprit d’un enfant que le jeu.

-Dr Stuart Brown

4 jeux de réflexes et de coordination pour les enfants

Le monde à l’envers

Tout d’abord, ce jeu développe entre autres les réflexes psychomoteurs et la coordination corporelle chez les enfants. Il contribue aussi à développer la maîtrise de soi et la concentration.

Avant de commencer à jouer, il est nécessaire de décider qui sera la personne chargée de guider le jeu. Cette personne se tiendra devant le reste des participants. Les autres joueurs se mettront donc en ligne.

Le meneur de jeu devra donner des ordres à voix haute. Comme par exemple “sautez”, “courez”, “levez les bras”, etc.. Ainsi, les joueurs devront faire exactement le contraire de ce que dit l’ordre.

Des enfants font des jeux de coordination et réflexes tous ensemble.

Peu à peu, ces actions se compliquent, en précisant la partie du corps qui doit être utilisée pour réaliser l’action proposée. Par exemple : “sautez à cloche pied sur le pied droit”, “courrez en posant la main droite sur la tête”, “lever le bras gauche”, etc. Ainsi, le jeu se termine lorsque l’un des participants effectue une des actions de manière incorrecte.

La terre, l’air, le feu et l’eau

Ce jeu est idéal pour que les enfants travaillent sur leur capacité à réagir, leur capacité de raisonnement mais aussi leur agilité mentale. Pour commencer, vous devez placer une corde qui divise une zone en deux parties, de sorte qu’un des participants se trouve seul d’un côté et tous les autres joueurs de l’autre côté de la corde.

La personne qui est seule d’un côté doit dire à voix haute un des mots “terre”, “eau”, “feu” ou “air”. En même temps, elle doit lancer la balle en essayant de toucher un des joueurs de l’autre côté.

Lorsqu’il dit un des mots “terre”, “eau” ou “air”, le joueur qui a été touché par la balle doit nommer respectivement un animal terrestre, un animal aquatique ou un oiseau. S’il dit “feu”, l’enfant doit nommer un objet résistant au feu. Si le joueur en question n’arrive pas à donner une réponse, il sera alors éliminé. Ce processus est répété jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul joueur.

Les balles qui explosent

Pour ce jeu, il faut deux balles et au moins cinq joueurs. Ils doivent se tenir l’un à côté de l’autre et former un cercle. Un participant prend une des balles et donne l’autre au joueur qui est le plus éloigné de lui.

Un père jouant avec son fils avec une voiture en jouet dans le salon de la maison.

Une fois que chacun est à sa place, le jeu peut commencer. Il consiste à passer les balles au joueur de droite ou de gauche. Le joueur qui a les deux balles en main perd et il est éliminé. Cela se répète constamment jusqu’à ce que seuls trois joueurs restent en jeu.

Un autre jeu de réflexes et coordination : La course au ralenti

Ce jeu permet en effet d’améliorer la capacité de contrôler les mouvements du corps. Tout d’abord, il faut sélectionner un participant qui servira de meneur de jeu.

Le reste des joueurs doit rester appuyé contre un mur jusqu’à ce que le meneur de jeu indique qu’ils peuvent commencer à bouger. Lorsque cela se produit, les joueurs doivent alors avancer aussi lentement que possible jusqu’à ce qu’ils atteignent le mur opposé de la pièce.

En effet, ce mur sera alors leur but à atteindre. Cependant, en faisant cela, ils doivent faire semblant par les mouvements de leur corps qu’ils courent à grande vitesse.

Le meneur de jeu doit veiller à ce qu’aucun joueur ne reste debout immobile sur le terrain, auquel cas il sera éliminé du jeu. Finalement, le dernier participant à atteindre l’objectif gagne.

  • Allué, J. M. (1998). El gran libro de los juegos. Barcelona: Parramón Ediciones.