4 expériences scientifiques à faire avec les enfants

18 février, 2020
Que faire si vous souhaitez stimuler l'intérêt de votre enfant pour les sciences ? La meilleure façon d'y parvenir est de réaliser ces expériences à la maison avec vos enfants.

Les expériences scientifiques à réaliser à la maison avec les enfants sont généralement faciles, simples et peu coûteuses. On peut les réaliser en utilisant des matériaux que l’on trouve habituellement à la maison. C’est sans aucun doute un excellent moyen de partager un bon moment en famille. En outre, cela permet aux enfants de comprendre les lois physiques de l’univers d’une manière ludique.

4 expériences à faire à la maison avec les enfants tout en s’amusant

De manière générale, les enfants aiment beaucoup faire de nouvelles expériences. Ils vont donc adorer celles-ci.

1. L’ arc-en-ciel liquide

Cette expérience est très attrayante et amusante pour les enfants. Cependant, la présence des parents ou d’autres adultes responsables est indispensable afin d’éviter les accidents.

Matériel : 1 bocal en verre, de l’alcool, du miel, du savon liquide vert, du produit vaisselle, de l’huile d’olive, du colorant alimentaire et 1 compte-gouttes.

Instructions : verser le miel directement aux fond du bocal en verre sans toucher les parois. Ajouter ensuite le savon liquide. Dans un récipient à part, mélangez l’eau avec du colorant alimentaire violet ou bleu et versez-le tout sur le savon liquide.

Ajoutez ensuite une épaisse couche d’huile d’olive, toujours au centre et sans toucher les parois du bocal. Enfin, diluez le colorant alimentaire rouge dans l’alcool. Avec le compte-gouttes, laissez s’écouler ce mélange à l’intérieur du bocal en verre. Cependant, vous devez faire attention à ne pas le placer au centre du bocal comme les précédents, car cela gâcherait l’arc-en-ciel.

L’explication scientifique de cette expérience est simple. C’est la densité des différents liquides qui crée l’arc-en-ciel. En effet, les liquides les plus denses en raison de leur poids restent au fond, les plus légers quant à eux restent à la surface. De plus, comme ils ont des densités différentes, les liquides ne se mélangent pas entre eux.

expériences de biologie

2. L’expérience des œufs qui flottent et des œufs qui coulent

Choisir de faire ce genre d’expériences à la maison avec des enfants est sans aucun doute une excellente idée. Pour les petits, l’expérience des œufs semble magique, mais il y a néanmoins une explication rationnelle derrière cela.

Matériel : 2 œufs, de l’eau, du sel et 2 récipients

Instructions : remplir au préalable les récipients d’eau. Dans un des récipients, ajoutez du sel. Ensuite, mettez un œuf dans chaque récipient et laissez les enfants observer ce qui se passe. Ils constateront que l’un des œufs coule alors que l’autre flotte.

Ils penseront certainement que les œufs sont différents. Ensuite, changez les œufs de récipients. La même chose se produira. En effet, l’œuf qui était maintenu à flot auparavant lors du changement de récipient coule maintenant et vice et versa pour l’autre œuf.

L’explication scientifique est que le récipient qui contient de l’eau salée modifie la densité de l’eau. Dans des conditions normales, l’œuf pèse plus lourd que l’eau. Cependant, si l’on ajoute suffisamment de sel à l’eau, sa densité devient supérieure à celle de l’œuf, et c’est pour cela que ce dernier flotte.

Vous pouvez aussi réitérer cette expérience en plaçant un œuf dans un récipient d’eau et en ajoutant progressivement du sel. Dans ce cas là, vous verrez l’œuf monter lentement, jusqu’à ce qu’il flotte à la surface.

“L’ennui se guérit par la curiosité. Rien ne guérit la curiosité”.
-Dorothy Parker-

3. L’expérience des vers dansants

Matériaux : des bonbons en gelée en forme de vers, de l’eau, du vinaigre, du bicarbonate et un verre transparent.

Instructions : coupez le ver (le bonbon) en quatre morceaux dans le sens de la longueur. Ensuite, placez-le dans un verre d’eau chaude avec trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude pendant 15 minutes.

Il faut ensuite les retirer du verre à l’aide d’une fourchette et les placer dans un verre avec du vinaigre. Immédiatement, les vers se remplissent de bulles et remontent à la surface. Lorsque les bulles de gaz éclatent, ils retournent au fond, se remplissent de bulles et remontent à nouveau. Ce processus se répète à plusieurs reprises jusqu’à ce que l’un des réactifs s’épuise, c’est à dire le bicarbonate ou le vinaigre.

L’explication de cette expérience est la suivante. Lorsque les vers imbibés de bicarbonate de soude sont mélangés au vinaigre, il se produit une réaction chimique qui provoque des bulles de gaz. Il s’agit de dioxyde de carbone autour des vers en gelée. Cela provoque un mouvement ascendant puis descendant, qui donne l’impression que les vers dansent.

des jeux pour expérimenter les sciences

4. D’autres expériences pour les enfants : séparer le poivre de l’eau

Les expériences que l’on peut faire à la maison avec les enfants stimulent l’apprentissage pendant leur temps libre. En outre, ils renforcent les liens familiaux. Cette expérience requiert uniquement des ingrédients communs présents dans toutes les cuisines. Cela en fait un bon exemple d’expérience facile que l’on peut réaliser en famille.

Matériel : 1 assiette creuse, du savon, du poivre noir et de l’eau

Instructions : dans un bol, placez suffisamment d’eau et saupoudrez y seulement un peu de poivre noir. Lorsque vous y mettez votre doigt, le poivre ne bouge pas. Cependant, si vous mettez au préalable du savon sur votre doigt et que vous le mettez dans l’eau, vous pouvez voir que le poivre s’éloigne du centre de l’assiette.

En effet, ceci est dû au fait que le poivre flotte à la surface de l’eau, où il y a une couche d’eau plus ferme appelée tension superficielle. Cependant, au fur et à mesure que le bol se remplit de savon, cette tension de surface diminue au centre, permettant au poivre de s’éloigner.

En conclusion, il y a de nombreux avantages à faire des expériences à la maison avec les enfants. En outre, elles sont faciles et très amusantes. Pratiquez-les et en peu de temps, vous pourrez avoir un enfant qui s’intéresse aux sciences.

  • Lowenfeld, V. (1987). Desarrollo de la capacidad creadora. Ed. Kapelusz. Argentina: Buenos aires.
  • Madi, I. (2012). La creatividad y el Niño. Palibrio. Estados Unidos.
  • Navarro Lozano, J. (2009). Mejora de la creatividad en el aula de primaria. Proyecto de investigación. https://digitum.um.es/digitum/handle/10201/3049
  • Vargas, R. R. (2001). Niños creativos.
  • Wallon, P., Cambier, A. y Engelhart, D. (1992). El dibujo del niño. Siglo XXI editores. España: Madrid.